Ignorés ou licenciés: EDF mène la vie dure à ses lanceurs d’alerte

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«La protection des lanceurs d’alerte est une préoccupation fondamentale pour EDF », assure le groupe public sur son site. Depuis la loi Sapin II en 2016, les grandes entreprises sont obligées de mettre en place un système d’alerte professionnelle des déviances. Les critères y sont suffisamment larges pour que tous les types de déviances soient concernés. Chaque salarié peut y dénoncer des éléments qui enfreignent la loi, des règlements internes ou des atteintes aux droits de l’homme dont il a été témoin ou victime.