Grèves et manifestations: la droite prêche la bonne parole élyséenne

Par et

Depuis le communiqué du chef de l'Etat, jeudi 29 janvier, réagissant à la journée de manifestation, les déclarations se multiplient à droite. Ministres et responsables de l'UMP ont défilé, vendredi 30 janvier, dans les médias pour marteler le message de l'Elysée: la majorité entend «les inquiétudes» mais «maintiendra le cap» des réformes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«J'écoute mais je ne tiens pas compte», avait lâché Nicolas Sarkozy, en visite à Provins (Seine-et-Marne), le 20 janvier. C'est en substance le message que le chef de l'Etat a adressé, jeudi 29 janvier, aux manifestants qui ont défilé en masse dans tout le pays – entre un et 2,5 millions (lire notre article de jeudi).