Devoir de vigilance des multinationales : le PS est debout sur les freins

Par

Une proposition de loi écologiste sur la responsabilité sociale des multinationales a été retoquée ce jeudi 29 janvier. Malgré les déclarations d'intention du PS et de Manuel Valls, ce texte qui rendrait les multinationales responsables des pratiques de leurs sous-traitants n'est pas dans la ligne très pro-business du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Retour à la case commission. L'Assemblée nationale a rejeté jeudi 29 janvier une proposition de loi écologiste qui prévoit de rendre les entreprises françaises responsables d'éventuels agissements contraires aux droits humains, aux réglementations sanitaires et environnementales causés par leurs sous-traitants dans les pays en développement. Cette loi avait pourtant été cosignée par toute la gauche, y compris le PS, qui s'est prononcé jeudi pour le report d'un texte qu'il soutenait il y a peu.