La classe politique fait front autour de Darmanin

Par
La classe politique a fait front mardi autour de Gérald Darmanin, assurant dans son immense majorité que le ministre des Comptes publics visé par une enquête pour viol ne devait pas démissionner, en vertu de la présomption d'innocence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La classe politique a fait front mardi autour de Gérald Darmanin, assurant dans son immense majorité que le ministre des Comptes publics visé par une enquête pour viol ne devait pas démissionner, en vertu de la présomption d'innocence.