Médicaments: quand le «génie français» passe sous pavillon coréen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans les turbulences de la crise sanitaire, l’échec de Sanofi et de l’Institut Pasteur dans la recherche d’un vaccin français pour lutter contre la pandémie est l’un des grands débats du moment. Et de nombreux élus ont choisi d’en faire leur cheval de bataille, à l’image du député Insoumis François Ruffin qui, dénonçant le naufrage du groupe pharmaceutique, réclame à cor et à cri la constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur le sujet.