Corruption: les entreprises échapperont-elles à la condamnation?

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une condamnation, et une seule. En matière de corruption internationale, les magistrats français n’ont réussi à coincer qu’une entreprise hexagonale. Son nom ? Total. Le dossier ? « Pétrole contre nourriture ». En février dernier, le groupe pétrolier compromis en Irak a écopé, vingt ans après les faits, d’une amende de 750 000 euros, montant maximal mais dérisoire. Et encore : un pourvoi en cassation pourrait tout faire sauter.