Hamon expose ses «regrets», Mélenchon «marche son chemin»

Par

Après le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron, le candidat du PS a lancé un nouvel appel à l’unité à Jean-Luc Mélenchon. Une demande aussitôt rejetée, tant l’évidence de la position « centrale » du socialiste est fragilisée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lille (Nord), envoyée spéciale.-  Benoît Hamon regrette. Il regrette beaucoup, et souvent. Pris en tenailles entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, le candidat socialiste est constamment contraint d’adapter sa stratégie au jour le jour, au risque d’être toujours plus illisible.