L’impossible équation économique du Rassemblement national

Par

Le parti de Marine Le Pen, qui a définitivement abandonné la sortie de l’euro, doit intégralement revoir son programme économique de 2017. Considérant avoir fait le plein parmi l’électorat populaire, il souhaite désormais séduire à droite. Un pari risqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que pense le parti de Marine Le Pen sur le plan économique ? À un an de l’élection présidentielle, difficile de savoir ce que le Rassemblement national (RN) défend, tant le mouvement, qui aime à se présenter comme le premier parti d’opposition, paraît godiller sur ces sujets où il n’a jamais été perçu comme crédible.