Pourquoi les autorités françaises n'arrêtent-elles pas Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet de Kadhafi, pour le remettre aux autorités libyennes qui le réclament pour “escroquerie” ? Le gouvernement français, qui a accueilli à bras ouverts ce proche du dictateur déchu, au cœur des révélations de Mediapart, prétexte un problème d'identification.