La loi Florange ressort du placard

Après des mois de tergiversations et de bras de fer au sein de la majorité, les socialistes ont déposé mardi une proposition de loi permettant la reprise de sites rentables. Une promesse de François Hollande qu'il se décide à honorer avant le 1er Mai et la manifestation anti-austérité du 5 mai. Mais le texte est fortement édulcoré.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est la surprise concoctée par l’Élysée avant le 1er Mai. À la veille du traditionnel défilé des syndicats et à quelques jours de la manifestation pour la VIe Republique à l’appel du Front de gauche, le gouvernement a bousculé son calendrier pour donner corps à une mesure attendue depuis des mois et longtemps remisée : la loi sur la reprise de sites rentables. Elle a été déposée mardi par le groupe socialiste à l’Assemblée.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal