Rythmes scolaires: « On prend tout par le mauvais bout ! »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la réforme des rythmes scolaires – aujourd’hui appliquée seulement dans près de 4000 communes – doit être généralisée à la rentrée prochaine, ce projet phare du gouvernement continue de susciter interrogations et inquiétudes.