Macron souhaite une "réponse extrêmement ferme" face aux black-blocs

Par
Emmanuel Macron a souhaité mardi que la réponse à l'encontre des "black-blocs" et de ceux n'ayant pour objectifs "que le désordre et la violence" soit "extrêmement ferme" lors des manifestations du 1er-mai, a déclaré la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a souhaité mardi que la réponse à l'encontre des "black-blocs" et de ceux n'ayant pour objectifs "que le désordre et la violence" soit "extrêmement ferme" lors des manifestations du 1er-mai, a déclaré la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.