Christophe Prochasson: «Les socialistes ont multiplié les approximations morales»

Par
Christophe Prochasson est historien et auteur de l'essai La gauche est-elle morale? En écho à l'affaire Strauss-Kahn, il s'indigne de «situations insupportables» de certains dirigeants socialistes dans leurs rapports à l'argent et au pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Christophe Prochasson est historien, directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales et auteur de l'essai La gauche est-elle morale ? (Flammarion, 2010). Condamnant les socialistes bling-bling, l'historien dresse un portrait sévère de la gauche dont les «approximations morales» ont contribué à éloigner les citoyens de la classe politique et invite « à repenser la politique sur d'autres bases que le seul horizon du lendemain ». Entretien.