Balles réelles à Carcassonne

Par
Un simple "dysfonctionnement", comme l'a dit le ministre Hervé Morin? Dix-sept personnes ont été blessées, dont quatre grièvement, dimanche à Carcassonne, à l'occasion d'une journée portes ouvertes du 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine. Un sergent a tiré à balles réelles au lieu de balles à blanc. Il a été placé en garde à vue. Nicolas Sarkozy doit se rendre sur place. Les premiers témoignages et éclairages diffusés sur Internet sont ici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix-sept personnes, quinze civils et deux militaires, ont été blessées, dont quatre grièvement selon le dernier bilan, à l'occasion d'une journée portes ouvertes, dimanche 29 juin, du 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMa) de Carcassonne.