Bayrou se met en retrait du MoDem

Par

Lors du conseil national du MoDem, ce samedi, François Bayrou a confirmé qu’il va prendre du recul, laissant la parole publique et l’organisation du mouvement à ses vice-présidents et au secrétaire général. La question des alliances − avec le centre gauche ou le centre droit − n’a pas été tranchée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Une thérapie de groupe. » L'image suggérée par un journaliste convient bien à Jean-Luc Bennahmias, député européen et vice-président du MoDem, pour qualifier ce que fut le conseil national du mouvement, ce samedi 30 juin. Au lendemain d’un double échec électoral, venant ponctuer les autres ratés du jeune parti pendant le dernier quinquennat, les uns et les autres avaient beaucoup à dire. Ils étaient donc là pour parler, pas pour décider. D'où la persistance de certaines interrogations, notamment sur les alliances, question fondamentale pour les échéances électorales à venir.