Le Parlement accouche dans la douleur de la loi République numérique

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus de quatre années après la promesse de François Hollande de doter la France d’un « Habeas Corpus numérique », le Parlement a trouvé un accord, mercredi 20 juin dans la soirée, sur la loi République numérique. Après plusieurs mois de lobbying et de bataille parlementaire entre députés et sénateurs, les membres de la commission mixte paritaire (CMP) se sont entendus sur une version définitive de ce texte qui se donne pour ambition de faire basculer la société française dans l’ère du numérique tout en protégeant les droits des citoyens.