La France abandonne le projet de réacteur nucléaire Astrid

Par
Le Commissariat français à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est en train d'abandonner le projet de prototype de réacteur nucléaire à neutrons rapides Astrid en raison de son coût trop élevé et d'absence de soutien politique, rapporte le quotidien Le Monde vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Commissariat français à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est en train d'abandonner le projet de prototype de réacteur nucléaire à neutrons rapides Astrid en raison de son coût trop élevé et d'absence de soutien politique, rapporte le quotidien Le Monde vendredi.