Face au Covid, l’«intelligence collective» contre les «passions tristes»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Le plan divin est de liquider enfin tout ce qu'il reste de néandertalien en l'humanité… ça va certainement la rendre meilleure. C'est que quand dieu débutait, il avait foiré le premier essai d'humanité. Il n'est jamais trop tard pour effacer les traces !

(voir le monde) - ou NATURE pour la V.O.

IL FAUT DES MASQUES FFP2 POUR TOUS LES VIEUX

Véran doit modifier son décret "ET AUX VIEUX" « Les masques de protection respiratoire FFP2 sont strictement réservés aux professionnels de santé. » https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A140402

On confine tout le monde et on bousille l'économie pour protéger les personnes fragiles, alors qu'il suffit de leur permettre d'acheter des FFP2 en pharmacie ou de leur distribuer si elles n'ont pas les moyens. Le masque ordinaire ne les protège pas.

Les moins de 65 ans et sains ne meurent pas du virus. Donc, ils peuvent aller au travail, au restaurant, au spectacle, etc, en portant un masque ordinaire.

Pourquoi personne n'a de masque, sur le plateau de Mediapart ?

  • Nouveau
  • 30/09/2020 22:32
  • Par

  Des choses très intéressantes; notamment de la part de Corinne Morel Darleux.

Le covid j'ai la désagréable impression que c'est la répétition générale pour affronter le réchauffement climatique; et c'est un cuisant échec.

Sur les bars et restaurant; c'est malheureusement une mesure utile pour freiner l'épidémie (d'ailleurs en toute logique à Paris c'est pour jeudi) parce que c'est un lieu fermé où on enlève son masque; mais c'est perçu comme d'autant plus injuste qu'effectivement ça cible les moments de sociabilité; en plus d'interdire les réunions dehors; alors que par contre concrètement rien n'est fait du coté de la production (où le télétravail est vaguement encouragé); ni de l'école et de l'université; premiers vecteurs de contamination; et veritable scandale sanitaire à présent.

On pouvait tout à fait imaginer un confinement efficace sans attestations de sorties; sans abus et meurtres policiers; sans parcs et jardins fermés; bref; on aurait pu arrêter toute la production vraiment; sauf l'essentiel; et en indemnisant tout le monde à hauteur; en laissant les gens se voir un peu; et ça aurait été un moment beaucoup moins anxiogène. La même chose s'applique pour les mesures qui vont être prises à présent. Je ne comprends même pas pourquoi les profs n'appellent pas à la grève (ou plutôt si; la grève de décembre janvier a déjà creusé dans leurs finances); et tout le monde avec. on arrête tout. on fait un pas de coté, on fait attention aux autres; et on se débarrasse de cette épidémie; et on freine le réchauffement climatique derrière.

  • Nouveau
  • 01/10/2020 01:06
  • Par

j'espère que vous avez d'autres "philosophes" à nous proposer sur Mediapart.

Il y en a d'autres, heureusement. Mais il faut en général plutôt aller chercher du côté des articles de Joseph Confavreux. C'est d'ailleurs à mon sens lui qui a écrit sur Mediapart l'article le plus intéressant sur le Covid 19. 

L'exécutif sans boussole face au Covid.

 

Corinne Morel Darleux, posée, réfléchie, pertinente; bref apaisante nous fait beaucoup de bien. Pierre Zaoui, qui a écrit quelques beaux livres dont effectivement "La traversée des catastrophes" est ici plus décevant. Je me souviens pourtant d'une belle émission/débat avec lui organisée par la revue du Crieur. Je ne suis, par ailleurs, pas particulièrement convaincu par cette idée d'un "gouvernement par la peur". Je ne vois pas des gens qui ont peur (il y a bien sûr le lot d'hypocondriaques), mais des gens qui sont effectivement déboussolés (parce que soumis à une politique sans boussole). Sur ce point l'article mentionné de Confavreux me semble aussi être assez juste.

Un dernier point. Je sais bien qu'évoquer Spinoza lorsqu'on est en présence de Zaoui est un peu inévitable. Mais "les passions tristes" deviennent tellement l'expédient philosophique des libéraux et des macronistes pour justifier leur haine du politique que cela en devient insupportable. Certes le sage doit s'efforcer d'éprouver le plus de passions joyeuses ou d'affects actifs pour Spinoza, mais cette déploration continuelle des passions humaines par laquelle on prétend s'élever au-dessus du petit peuple est très exactement ce que Spinoza condamne dès les premières lignes de son Traité politique. Le problème n'est pas de condamner les passions humaines, mais de faire en sorte que l'homme s'en libère en trouvant les moyens d'une vie en commun.

Spinoza ne doit pas être lu avec Lenoir. Il n'est pas ce philosophe miraculeux qui va éclairer notre petite vie bourgeoise en nous permettant de nous débarrasser de nos vilaines passions.

 

Merci à Corinne Morel Darleux d'avoir dignement relevé le niveau du débat. 

Il est regrettable que la présentatrice de "A l'air libre" tombe si vite dans les travers de ses confrères des médias d'information grand public : questions racoleuses, coupe de paroles, mimiques, etc… Bien dommage pour Médiapart.

Je ne suis pas d'accord du tout avec vous, je trouve qu'elle s'en sort super bien, qu'elle ouvre les débats. il n'y a qu'a regarder comme elle a assuré avec Fatima Daas ... Ayant vu des interview dans d'autres medias de cette auteure, celle de à l'air libre est la meilleure ! 
Bravo ! 

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy

Je sais qu'il y a overdose de Coronavirus sur tous les médias. Pourtant c'est à n'en pas douter le sujet principal, car il met en évidence une attaque sans précédent sur notre démocratie. L'état c'est substitué aux médecins qui malgré leurs longues études se sont vus relégués au rang de suiveurs obéissants. Sont action liberticide a pour but de museler la population au sens propre comme au figuré. Nos dirigeants n'aiment pas les Français il les méprisent. Quel est le véritable but de cette vaste campagne de communication. A t'on affaire a un état Co-labo Co-lobbies Co.........etc...et tout ce qui touche de prés ou de loin à l'argent. J'attends de Médiapart qu'il soit plus virulent pour  représenter tous ceux qui pensent comme moi.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous