Gilets jaunes: François Ruffin appelle Paris à s’engager dans le mouvement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils étaient là, fidèles au poste, en bas de la statue de la place de la République, à se tenir chaud dans la fraîcheur d’une nuit d’automne. Deux ans et demi après Nuit debout, au même endroit, moins nombreux, mais toujours au rendez-vous. Quelques centaines de personnes (un millier selon les organisateurs) se sont retrouvées, jeudi 29 novembre, à 19 heures, au pied de la statue de bronze de Marianne, à Paris, pour décider des actions à venir avec les gilets jaunes. « On fait quoi ? », tel était l’objet du rendez-vous lancé sur Facebook. « On a fait ça dans l’urgence, mais il fallait bien faire quelque chose », explique Johanna, la bonne copine de François Ruffin – co-organisatrice de la « Fête à Macron », le 5 mai dernier –, devant l’assemblée des nuit-deboutistes.