Procès du RN: les avocats plaident la persécution

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Soudain, les prévenus se sont alignés sous l’inscription « salle d’audience 2.13 », et leurs visages se sont éclairés. Tout sourires, pour la photo. Pour le souvenir. En livrant ses réquisitions, mercredi, le parquet a parlé d’« une équipe » au sujet des prévenus de l’affaire du financement du Rassemblement national. Vendredi, au dernier jour du procès, et à l’abri des regards, « l’équipe » s’est formée sans réfléchir pour la photo au tribunal correctionnel, autour de Saint-Just, le trésorier à la barbe blanche, Chatillon, le communiquant aux cheveux gominés, et Loustau, le trésorier du micro-parti. Et la deuxième équipe, celle des avocats qui les ont défendus, s'est mêlée à eux, souriants, presque euphoriques eux aussi. Clic. Et tous sont entrés dans la salle pour une dernière plaidoirie.