Un "Gilet jaune" condamné à 11 mois de prison pour une agression

Par
Un "Gilet jaune" âgé de 20 ans a été condamné jeudi à Cognac (Charente) à onze mois de prison avec mandat de dépôt pour l'agression d'un commerçant en marge de la manifestation du samedi 26 janvier, a-t-on appris de source judiciaire.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BORDEAUX (Reuters) - Un "Gilet jaune" âgé de 20 ans a été condamné jeudi à Cognac (Charente) à onze mois de prison avec mandat de dépôt pour l'agression d'un commerçant en marge de la manifestation du samedi 26 janvier, a-t-on appris de source judiciaire.

Jugé en comparution immédiate, le jeune homme a été condamné pour avoir donné un coup de poing et un coup de pied à la tête d'un commerçant protestant contre les manifestations.

La victime, à qui 45 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT) ont été prescrits, souffre d'un traumatisme crânien et doit être opérée de la mâchoire.

L'agresseur a également été reconnu coupable d'avoir lancé un fumigène en direction d'un policier, lequel s'est vu prescrire cinq jours d'ITT.

Un autre "Gilet jaune", qui a reconnu avoir donné un coup de pied à la victime, a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Un troisième, qui avait été placé en garde à vue avec les deux premiers, a été relaxé sur la base du témoignage de la victime.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale