Les policiers auteurs de violences seront jugés, dit le procureur Rémy Heitz

Par
Les policiers et gendarmes ayant fait un usage "illégitime" ou "disproportionné" de la force envers les "Gilets jaunes" seront jugés et quelques affaires sont en cours d'instruction, annonce à la presse le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, suscitant des réactions contrastées dans les rangs de la police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les policiers et gendarmes ayant fait un usage "illégitime" ou "disproportionné" de la force envers les "Gilets jaunes" seront jugés et quelques affaires sont en cours d'instruction, annonce à la presse le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, suscitant des réactions contrastées dans les rangs de la police.