Emmanuel Macron soigne sa démagogie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un qualificatif qu’Emmanuel Macron a souvent utilisé pour balayer les critiques. « Pure démagogie que de dire qu’il faut arrêter de vendre des armes à Riyad », avait-il estimé en octobre 2018, après l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. « Je ne suis pas dans la démagogie, je suis dans les solutions », assurait-il un mois plus tard, en réponse à un réquisitoire médiatique du président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand. « Il faut refuser la démagogie parce que l’addition des colères n’a jamais fait une solution », lançait-il en plein mouvement des « gilets jaunes ».