Jean-Luc Touly, l’insubmersible

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ils m’en veulent, mais ils m’en voudront encore plus avec le prochain livre. » Comme toujours, la phrase est débitée calmement et avec le sourire. Mais elle annonce de nouvelles batailles, d’autres empoignades – éventuellement devant les tribunaux – et des heures de discussions fiévreuses, où il excelle. De cet avenir probable, Jean-Luc Touly ne dit rien encore. Il n’y a pourtant aucune raison que son prochain ouvrage, coécrit comme à l’accoutumée avec le journaliste Roger Lenglet et prévu pour fin septembre, ne déclenche pas les mêmes réactions que ses précédentes prises de position publiques, qu’il enchaîne à un rythme frénétique depuis dix ans.