Crase, deuxième personnage de l'affaire Benalla, licencié par LaRem

Par

La République en marche (LaRem) a lancé une procédure de licenciement à l'encontre de Vincent Crase, qui se trouvait aux côtés d'Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er-Mai à Paris, a annoncé mardi le délégué général du parti présidentiel, Christophe Castaner.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La République en marche (LaRem) a lancé une procédure de licenciement à l'encontre de Vincent Crase, qui se trouvait aux côtés d'Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er-Mai à Paris, a annoncé mardi le délégué général du parti présidentiel, Christophe Castaner.