L'opposition ne désarme pas après la mort de Steve Maïa Caniço

Par
L'opposition de gauche a continué mercredi à mettre en cause la politique de maintien de l'ordre du gouvernement et l'action de la police à Nantes le soir de la Fête de la musique, quand Steve Maïa Caniço est tombé dans la Loire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'opposition de gauche a continué mercredi à mettre en cause la politique de maintien de l'ordre du gouvernement et l'action de la police à Nantes le soir de la Fête de la musique, quand Steve Maïa Caniço est tombé dans la Loire.