Air France: hôtesses et stewards résistent au plan de restructuration

Par

Plus de 5 000 suppressions de postes, avec remise en cause des acquis salariaux et un plan de désendettement massif à la clé : Air France fait le grand ménage. Depuis son annonce en juillet, le projet de la direction a été accepté par les syndicats. À l'exception d'un volet qui concerne les hôtesses et stewards : ces personnels n’ont pas l’intention de se laisser faire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Perte de 10 à 12 jours non travaillés par an, réduction des avantages liés à l’ancienneté, blocage des salaires et plan de départs volontaires : rien ne semble plus faire obstacle au plan de la direction d'Air France, intitulé « Transform 2015 » validé en juillet dernier. La direction a en effet obtenu le soutien de syndicats représentant plus de 30 % des salariés pour appliquer ce plan.