A Saint-Denis, la crise du logement bouleverse les effectifs scolaires

Par

Saint-Denis est une ville qui ne cesse de grandir. Les quartiers se transforment, de nouveaux bâtiments voient le jour, la carte scolaire évolue. Mais d'autres phénomènes, liés à la crise du logement, complexifient encore plus les prévisions d'effectifs scolaires. Explications avant une rentrée sous tension.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Saint-Denis, la rentrée se fera sous surveillance. En 2014, les carences avaient été telles que dans la commune, 20 classes s’étaient retrouvées sans enseignants et avec 74 contractuels sans formation. Un collectif de parents d’élèves, Bonnets d’âne, a décidé en cette rentrée de s’assurer qu’il y aurait partout « un enseignant formé dans chaque classe », et suffisamment de classes.