De l’extrême droite à Macron… la danse du ventre devant les chasseurs

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La scène se déroule fin mars 2018, à Lyon. Laurent Wauquiez a ouvert les portes de son hôtel de région à Confluence pour accueillir l’assemblée générale de la Fédération nationale de la chasse. Le puissant lobby des chasseurs s’y réunit deux jours pour mettre au point la liste de ses revendications, alors que se prépare une réforme de la chasse très attendue. Le sénateur LR Pierre Charron, le « monsieur Chasse » de la droite, est à la manœuvre. Alors qu’Emmanuel Macron a beaucoup promis aux chasseurs pendant sa campagne, Charron compte bien faire entendre la voix du nouveau patron de la droite sur le sujet.