Macron face aux spectres du pouvoir d'achat et du ras-le-bol fiscal

Par
Affaibli dans l'opinion, bousculé par la démission de Nicolas Hulot, handicapé par le ralentissement de la croissance et ses choix budgétaires, Emmanuel Macron voit désormais surgir les spectres du pouvoir d'achat et d'un nouveau "ras-le-bol" fiscal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Affaibli dans l'opinion, bousculé par la démission de Nicolas Hulot, handicapé par le ralentissement de la croissance et ses choix budgétaires, Emmanuel Macron voit désormais surgir les spectres du pouvoir d'achat et d'un nouveau "ras-le-bol" fiscal.