Mediapart Live: le «Serment du Centquatre» pour l’accueil des migrants

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Bien sûr que ce n'est pas suffisant. Mais c'est nécessaire, c'est tout ce qui compte...

********de votre avis : ce n'est pas suffisant !

C'est pas de la langue de bois, c'est comme ça dans la vie : on fait ce qu'on doit faire, et on sait que ça ne suffit pas et qu'on devra faire d'autres choses... ou alors on ne fait rien et on critique ceux qui font quelque chose...

C'est possible, j'avoue que je ne me souviens pas des détails de l'affaire Leonarda... Pour ce qui est de la déchéance, je n'ai pas changé de point de vue : on ne devrait pas traiter différemment les français de naissance et les français d'adoption. Mais je ne cherche pas à faire carrière dans la politique, je pense donc que vous devriez réserver ce genre de critique à ceux qui le font. Les postures opportunes, c'est pas ça qui manque dans le paysage politique y compris chez vous...

ok, ok, mais bon!

.les français de naissance et les français d'adoption, votre distinction en dit long!

En dit long sur quoi ? Ce n'est pas ma distinction, c'est un fait. La loi traite differemment les francais de naissance et ceux qui ont acquis la nationalité, et ma position, justement, est que ce n'est pas normal. Ca dit quoi ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Et vous, vous faites quoi, concrètement ?

wink

petit à petit : ...Extrait : Sahra Wagenknecht, chef du groupe parlementaire du Parti de gauche, a accusé Merkel dans une déclaration mercredi d'être «un canard boiteux à la chancellerie» et s'est plainte «que l'Allemagne ait actuellement un gouvernement incapable de fonctionner». Lors d'un événement la semaine dernière, elle la ouvertement dissociée son parti des manifestations de masse à Berlin et a décrit l’idée de «frontières ouvertes» comme «irréelle et totalement irréalisable».

Ce n’est qu’une question de temps avant que Wagenknecht ne parvienne à un accord avec l’extrême droite. Wagenknecht est une «voix courageuse de la raison», s'est enthousiasmé le chef de l'AfD, Alexander Gaulland, qui a récemment écrit un article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, basé en grande partie sur un discours de Hitler de 1933...article en entier :

Il fait des messages compulsivement pour JLM. Il croit servir la cause, il ne fait que la ridiculiser.

Quel gachis des 7M de voix en 2017...

 

Et pourquoi pas la fn de la liberté de la presse ? Cela existe en Suisse, cela ne permet pas d’avoir une presse démocratique, la justice censure les journaux comme en Angleterre. On pourrait aussi révoquer les journalistes ...

Vous résonnez à coup de tambour, prêt à vous protéger dans les frontières de l’hexagone, mais c’est le programme de Le Pen. L’Europe avec plus de 500 millions d’habitants vieillissant doit accueillir , notamment en Allemagne et en Italie.

Etes vous de gauche ? Franchouillarde plutôt qu’internationaliste? Quand à la sortie de l’Euro et la demondialisation tout en étant écologiste cela devient de la bouillie populiste ! On ne sauvera pas la planète mais certainement la France, vous avez pris Astérix au premier degré.

Regarde vue de Genève , mais avec Macron on va rapidement vous dépasser wink

Genève compte le plus de multimillionnaires

Donc tes leçons à 2 balles tu les gardes pour les multimillionnaires. Bonne journée et bonjour à tes copains.

geneve

Tu te ridiculises un peu plus chaque jour, mais au fond la trajectoire se lbrunit ou se noircit comme en Autriche en Italie et au Brésil....

Repetez en boucle une ânerie de Maurel n’en fait pas une vérité, l’Etat du droit entre les années de Gaulle et aujourd’hui n’est pas le même...

petit à petit : ...Extrait : Sahra Wagenknecht, chef du groupe parlementaire du Parti de gauche, a accusé Merkel dans une déclaration mercredi d'être «un canard boiteux à la chancellerie» et s'est plainte «que l'Allemagne ait actuellement un gouvernement incapable de fonctionner». Lors d'un événement la semaine dernière, elle la ouvertement dissociée son parti des manifestations de masse à Berlin et a décrit l’idée de «frontières ouvertes» comme «irréelle et totalement irréalisable».

Ce n’est qu’une question de temps avant que Wagenknecht ne parvienne à un accord avec l’extrême droite. Wagenknecht est une «voix courageuse de la raison», s'est enthousiasmé le chef de l'AfD, Alexander Gaulland, qui a récemment écrit un article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, basé en grande partie sur un discours de Hitler de 1933...article en entier :

250 000 pour l'aquarius ..

Le problème n’est pas de rallier mais de distribuer des idées qui deviennent des évidences pour les gens, ce qui les poussent inexorablement vers le pire. Que la FI suivent les thèses de l’extrême droite européenne ne renforce pas la FI mais ses adversaires. Pour les gens plus il y a de convergences moins il y a de difficultés à franchir le pas. Les incendiaires sont ceux qui se placent dans ces logiques populistes et opportunistes, permettant la mutation comme des virus.

@avellino

-Clémentine Autain (FI) : "Je ne suis pas convaincue par l'approche de Sahra Wagenknecht"

-Arrêt sur Images : L'équilibriste de la gauche allemande : Sahra Wagenknecht en V.O.


" Dans le même temps, je me méfie de l’instrumentalisation en cours des propos de Sahra Wagenknecht en France. Lorsque j’ai parcouru les premiers articles sur le lancement d’Aufstehen, j’ai frémi. Puis je suis allée lire dans le détail ce que défendait Sahra Wagenknecht. Elle n’est pas dans un discours de rejet des migrants et elle défend le droit d’asile. Il est insensé de la renvoyer à l’extrême droite comme le font certains médias ou politiques, qui de fil en aiguille en profitent pour nous mettre dans le même sac" [...] " Je rejoins Sahra Wagenknecht sur la description du phénomène que Marx appelait "l’armée de réserve".   (clémentine autain , ibid )

merci morvan pour le rappel de ce lien , il est effectivement bienvenu .

mouarff ...

Mon pauvre Albert, des nuages bruns planent sur la FI et plus rien n'est sacré !!!

Mélenchon intègre le flop 5 des personnalités les plus détestées de la vie politique.

vous avez raison : ne retenez que la partie qui vous intéresse et oublié Arrêt sur Images laughing

et surtout effacer les compliments de l'Afd : ...Wagenknecht est une «voix courageuse de la raison», s'est enthousiasmé le chef de l'AfD, Alexander Gaulland, qui a récemment écrit un article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, basé en grande partie sur un discours de Hitler de 1933...article en entier :

J'ai cité trois parties différentes de clémentine autain . et cela donne bien le ton de l'article , à rebours du titre bien mal choisi . vous ne citez vous que le titre , qui ne correspond même pas aux mots exacts de clémentine autain .. qui donc ne prend qu'un tout petit morceau  qui l'arrange ?

et je n'ai pas oublié asi , vous ne l'avez rajouté qu'après (on dénoncera donc le double procédé)  . je ne l'ai pas encore vu et si d'autres sur asi disent autre chose , clémentine autain , elle ,  elle dénonce particulièrement votre attitude à vous morvan "je suis allée lire dans le détail ce que défendait Sahra Wagenknecht. Elle n’est pas dans un discours de rejet des migrants et elle défend le droit d’asile. Il est insensé de la renvoyer à l’extrême droite comme le font certains médias ou politiques."

au final le seul reproche que fait clémentine autain  c'est sur la forme et non sur le fond , elle dit qu'elle aurait été plus prudente car on peut détourner ses propos pour les arranger à sa sauce . Et bingo , l'extrême droite s'est précipitée pour enfumer et tricher et mentir et détourner les propos de wagenknecht .

Et bingo vous vous précipitez dessus aussi , vous entrez dans leur jeu et vous relayez les enfumages  de l'extrême droite ...
 

alors après lecture de asi : la seule réelle chose que lui reproche asi sur le fond c'est de parler des pressions de l'immigration sur les salaires . donc la seule chose que lui reproche asi c'est sur la description du phénomène que Marx appelait "l’armée de réserve" , description que clémentine autain fait sienne !

 . ainsi asi conclue ainsi " Plusieurs enquêtes ont été menées ces dernières décennies pour mesurer l'impact supposé négatif de l'immigration sur les salaires et le taux d'emploi moyen , ...  qui concluent à un impact modéré, voire presque inexistant, selon les cas.

et bien dans le cas de l'allemagne il y a bien un impact , modéré ne veut pas dire inexistant . et le que le coup des emplois à 0,8 euros pour les migrants valide largement cet impact . et dans l'articlede asi , wagenknecht prend des études qui ne parlent pas seulement du salaire moyen et du taux d'emploi , mais du salaire des plus bas salaires et là il y a plus d'impact dans certains cas . 

et wagenkneht n'a jamais dit que cet impact était le principal outil du patronat , il suffit de faire l'effort de voir qu'elle se bat  contre le patronat et toutes ses autres  méthodes de précarisation depuis des années avec suffisamment de tonitrualité médiatique  pour  éviter ce détournement .

( et oui je suis abonné à asi , j'ai pu donc aller lire et voir que votre incantation du titre est une grande erreur par rapport à l'article , erreur qu'un abonné passant là ne peut pas voir .. visiblement vous comptez dessus , quel procédé encore )

Ce que dit Clémentine Autin dans ce texte est parfait. Si la FI faisait entendre une telle voix, je serais disposé à la soutenir.

"Si c'est pour appeler à voter pour les mêmes margoulins du PS que sous Hollande ensuite, désolé mais non."

Affabulation de plus de Pierre26. Je le met au défi de trouver où j'ai appelé à voter pour un politicien professionnel, que ce soit Hollande ou Mélenchon. Ils ne font que la lutte des places, et tournent donc le dos au mouvement social. A propos du dernier: Lille: Mélenchon ignore le mouvement social

Je conseille aussi d'écouter Mickael Wamen sur les politiciens et buros laissant la voie à l'extrême droite. Ils jouent les politiciens PT du Brésil ouvrant la voie aux fascistes. Il faut retenir la leçon, les mettre de côté au plus vite.

© sudposte.hautsdeseine

Wagenknecht, n'est qu'une professionnelle de la lutte des places, comme Mélenchon depuis 40 ans, prêts à tous les opportunismes pour le pouvoir ou les mangeoires, eux et leurs petits copains, y compris abandonner toutes les traditions du mouvement d'émancipation. Refus notamment de la liberté de circulation, d'où l'opposition au manifeste pour l'accueil des migrants.

migrants

même quand elle défend wagenknecht tant décriée ?  même quand elle reprend à son compte l'idée de "  l'armée de réserve du capital" tant reprochée à wagenknecht ?  alors je ne vois pas de différence là avec fi !

que dit elle donc là que fi ne dit pas ?

*********smile oui , marre, marre , marre !

 

"çà" ne vous gène pas ?:..et surtout effacer les compliments de l'Afd : ...Wagenknecht est une «voix courageuse de la raison», s'est enthousiasmé le chef de l'AfD, Alexander Gaulland, qui a récemment écrit un article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, basé en grande partie sur un discours de Hitler de 1933...article en entier :

si je met des titres avec renvoi aux sources : c'est par souci de réduire les commentaires au minimum, chacun, chacune peut vérifier et se faire sa propre idée, les vôtres ne sont pas les miennes et alors ? c'est çà aussi la démocratie !

Elle dit surtout qu'elle ne connaît pas bien la situation en Allemagne, et quand à moi, même si je m'intéresse beaucoup à l'Allemagne, j'avoue ne pas avoir étudié la position de Waagenknecht assez sérieusement. C'est en tout cas une très bonne oratrice...

Pour en revenir à Autin et son texte : je n'ai jamais entendu Mélenchon tenir ce genre de discours, et vu de l'extérieur, ne vous en déplaise, la FI c'est Mélenchon (et il fait tout pour).

Comme toujours avec Avellino, charcutage par citation tronquée. Que chacun aille lire le texte de Clémentine Autain. Elle y critique la soumission de Wagenknecht, partagée par Mélenchon, d'où son refus du manifeste pour l'accueil, à la pression facho.

Sa défense de la liberté de circulation lui vaut d'ailleurs un conflit avec César et son âme damnée le patriote Kuzmanovic. Lire à ce propos: Immigration : Clémentine Autain, au ban des Insoumis   par Rachid Laïreche

"Patriote", car c'est ainsi que le capitaine de réserve de la campagne impérialiste en Afghanistan, et dirigeant du PG, devenu pour lui Parti de la Guerre, se décrit...Mélenchon avait grillé la politesse au capitaine en s'autodésignant César...

 

 

il y a les trois extraits que j'ai donnés plus haut : soutient à wagenknecht qui ne dit pas ce qu'on lui fait dire , l'immigration armée de réserve du capital de marx , macron proche du fn  : mélenchon dit la même chose , non ?

ensuite la question d'après voilà ce que dit clémentine autain :Je ne sais pas comment on peut décemment renvoyer dans un avion vers la Syrie ou l’Afghanistan une personne qui a fui la guerre et la misère. Plus globalement, la question est celle du droit. Elle est également celle des conditions d’accueil qui sont à développer dans notre pays, comme nous l’avons tristement observé à Calais. Nous avons le devoir de faire mieux et de taper du poing sur la table à l’échelle européenne pour que les pays ne se renvoient pas la balle au détriment des réfugiés et des immigrés. Les causes des migrations sont complexes. Elles mêlent considérations économiques, politiques, personnelles. Le groupe "insoumis" à l'Assemblée a d'ailleurs proposé d’élargir les critères d'attribution du droit d'asile, notamment en vue des grands déplacements de population liés aux crises climatiques qui s’annoncent. Sans succès. Pourtant, le réchauffement climatique va provoquer des bouleversements majeurs. Il faut s’y préparer. " :

je trouve que cela ressemble bien à jlm  à onpc par exemple :

"" Alors peut être qu'on ne s'est pas compris . Je dis que les gens ne partent pas par plaisir , ils partent parcequ'il sont obligés . moi je leur dit je ferais tout pour que vous ne soyez pas obligés de partir de chez vous , j'ai déjà parlé de ça : des guerres , des contrats commerciaux iniques . Deuxième temps quand les gens sont là et qu'ils travaillent , ils sont exploités d'ailleurs , je m'engage à leur donner des papiers . Et puis ensuite il faut faire avec discernement , les gens qui sont des réfugiés , qui ne peuvent pas rentrer chez eux parceque c'est la guerre, que tout y est cassé et qu'on peut y avoir notre part de responsabilité , je ne vais quand même pas leur dire "rentrez chez vous" ! ça n'a pas de sens ! ou bien comme a dit mme le pen "on vous remets dans les eaux internationales et hou allez noyez vous" . On ne peut pas faire ça , tout le monde le sait . On est obligés , parcequ'on est des êtres humains , de traiter ces gens comme on voudrait que soient traités nos propres gosses [...] alors il ya   ceux qui sont là et qui n'ont pas de papiers , il y a les réfugiés de guerre les réfugiés climatiques , et ceux qui sont là et il y a la loi qui s'applique . Et puis la question qui se pose c'est de faire une tournée de régularisations . quest ce que vous en pensez ?   ( ruquier : c'est à vous de répondre .. faut il le faire ? .) Mélenchon : Mais bien sûr : le maroc l'a fait l'espagne l'a fait , et chez nous parce qu'on a peur d'une femme qui est mme lepen [...] tout le monde se cache ? et bien non , il faudra faire des régularisation , sinon il faudra faire une chasse perpetuelle dans les rues et donc une chasse au faciès , on pourchasse les gens sur leur couleur de peau en supposant que sur le paquet on en trouvera un qui ne devrait pas être là (applaudissements burgraff ravie de le voir révolté , sourire rassuré de moix sur sa question ) je veux d'avance dire le mépris pour ceux qui parlent d'appel d'air , il ne savent pas qu'exilé est une souffrance, immigré est un exil forcé , il y a des millions de parents à cette heure qui s'inquiètent ...  noyé ?  perdu ? Cette immense souffrance nous fait un devoir : on commence par être un être humain , et après on fait des comptes . Un pays qui a pu accueillir 130 000 boat people n'aura aucune difficultés à remettre de l'ordre , et cesser de diviser tout le monde et à pourchasser les gens selon la tête qu'ils ont ..."" ( jlm  à onpc )

et la contreproposition de député fi  : https://lafranceinsoumise.fr/app/uploads/2018/04/propositions-alternatives-projet-loi.pdf et les réponse de fi dans l'article de mdp https://www.mediapart.fr/journal/france/260918/immigration-six-partis-de-gauche-repondent-nos-quinze-questions-cles... qui disent la même chose : régularisation et elargissement du droit d'asile soutient aux migrants .

...

l'interview d'autain dans lobs n'est pas si longue (5 questions) , les quatre extraits que j'ai donnés font bien le tour de l'interview , il n'y a rien dedans d'autre . et je ne vois pas de différence avec mélenchon , vous pouvez voter fi ! 

Ne vous faites pas plus bêtes que vous ne l'êtes, et vous ne l'êtes pas, j'en suis sur.

Le parlais pas de vous, mais de ce "manifeste" lancé par 3 journaux dont les dirigeants sont clairement politisés chez Génération.s et le PCF, qui ont gouverné avec le pire PS de l'histoire, celui que l'on a eu de 2012 à 2017.

" Elle y critique la soumission de Wagenknecht ... " , à bon ?  où ça ? cite donc ... allez je t'aide : c'est simple il n'y a qu'une phrase "contre" wagenknecht : 

" je ne connais pas suffisamment le contexte allemand mais  je ne suis pas convaincue par la façon dont elle apréhende la question , je ne veux  pas qu'on puisse laisser entendre que les immigrés prennent le travail des populations déjà installées"

déjà elle est prudente avec le contexte ,  et ensuite son inconvaincuité est tout de suite corrigé par :

: " en même temps , je suis allée lire dans le détail ce que défendait Sahra Wagenknecht. Elle n’est pas dans un discours de rejet des migrants et elle défend le droit d’asile. Il est insensé de la renvoyer à l’extrême droite comme le font certains médias ou politiques. ... " (clémentine autain )  " 

c'est donc bien que ce n'est pas wagenknecht qui "laisse entendre que ... "  ; sinon ce ne serait pas si " insensé de ..."  n'estce pas  ... donc c'est bien que c'est sur la forme , qui prête trop à détournement , que clémentine autain fait un reproche , à aucun moment sur le fond.

... partagée par Mélenchon, "    mouarff , la suite de clémentine autain : " ... qui de fil en aiguille en profitent pour nous mettre dans le même sac" . voilà clémentine autain t'a entendu , et elle t'a répondu pour te contredire .. . et clémentine autain te dit que tu es insensé ...

 

mais on est d'accord sur un point ; que tous aille voir l'article en question , à part le titre tout y est bien . j'en ai déjà cité la plupart . la seule critique de clémentine autain, c'est sur la forme . c'est vraiment à croire que tu n'as lu que le titre de lobs , et que tu l'as cru.    

encore l'afd ?  vous en redemandez ? 

bingo , l'extrême droite s'est précipitée pour enfumer et tricher et mentir et détourner les propos de wagenknecht . la preuve que ses propos sont détournés c'est que votre référence clémentine autain le dit :" Il est insensé de la renvoyer à l’extrême droite comme le font certains médias ou politiques. "

 Et donc l'extrême droite s'est précipitée pour enfumer et tricher et mentir et détourner les propos de wagenknecht  et bingo vous vous précipitez dessus aussi , vous entrez dans leur jeu et vous relayez les enfumages  de l'extrême droite ... ils vous remercient . votre obsession à casser du melenchon vous aveugle et vous fais grave déraper .

C'est vrai que cet extrait de Mélenchon n'est pas mal. Mélenchon dit parfois des choses très bien, et avec talent. Pendant la campagne électorale de la présidentielle, il s'est tenu à carreaux et il a été très bon. Le problème c'est qu'il ne dit pas que cela, ce qui amène à douter de la sincérité du bonhomme. Alors que Clémentine Autin, elle, semble cohérente et sincère.

mais qu'a t il donc dit qui ne va pas alors sur ce sujet ?  il n'a rien dit d'autre que ce qu'il dit là . bien sûr que clémentine autain est cohérente et sincère ... et elle reste avec mélenchon . Ceux contre qui je bataille à l'acide sur ce fil prétendent , qu'elle est en contradiction avec le reste des fi , qu'elle est mise à l'écart, moquée et je ne sais quoi d'autre ... pourquoi ne va telle pas chez les communistes alors ?  pourquoi reste t elle avec fi et mélenchon ... ? mélenchon est parti du ps vous former avec billard le pg , et le pg a végété pendant plusieurs années àmoins de 1% . il n'est donc pas parti pour un poste , il est bien parti pour ses idées , pour la cohérence d'un programme , donc bien pour sa sincérité .

en tout cas je garde ça : " C'est vrai que cet extrait de Mélenchon n'est pas mal. Mélenchon dit parfois des choses très bien, et avec talent. Pendant la campagne électorale de la présidentielle,  il a été très bon "  ...  ça peut pas faire de mal .

Vous avez une malveillante imagination qui voudrait séparer les êtres de "bonne volonté"...vos références sont copiées sur la bible du NPA. Pauvres militant-es aux ordres de ceux qui ne cessent de répéter que la révolution serait inéluctable, comme l'analysait monsieur Karl Marx! Qui pensait au surplus que la classe ouvrière est révolutionnaire. Il rêvait en écrivant ses désirs.

Le problème c'est que Mélenchon peut dire ça un jour, et un autre jour, taper sur Clémentine Autin parce qu'elle agit en cohérence avec ses convictions sur ce thème.

est elle vraiment en cohérence quand elle signe ce texte qui vient parler de "la gauche qui se rapproche du fn"  en plein pendant les 15 jours d'intense polémique sur wagenknecht , alors quelle dit clairement que rapprocher wagenknecht de l'extrême droite est insensé , de même qu'en profiter pour dériver de même sur melenchon est insensé aussi ? on peut comparer avec daniele obono et ce qu'elle explique dans son interview médiapart ... quand à cet histoire d'engueulade , ma réponse est déjà plus haut : si cette discussion était un tel casus belli sur les convictions , et d'une telle violence qu'elle en soi humiliée , pourquoi reste elle avec fi ?  c'est donc que la discussion n'était pas sur des différences de conviction ni une humiliation .

la gauche n'a jamais été pour la totale et inconditionnelle ouverture des frontières . ni avant , ni maintenant avec par exemple roger martelli qui pourtant est cité par beaucoup dans ce débat : " La nation, bien délimitée par ses frontières, reste un cadre de souveraineté qu’il ne sert à rien de vouloir rayer d’un trait de plume."  (roger martelli ) 

1) "la gauche n'a jamais été pour la totale et inconditionnelle ouverture des frontières"

Pas la "gauche" de Avellino ni de Mélenchon, l'admirateur de Mitterrand qui a commencé sa carrière dans l'Action Française, mais celle du mouvement ouvrier internationaliste si.

2) Avellino trafique la réponse de Martelli à Mélenchon. Un vieux truc de mis-sous-un César lorsqu'ils sont le dos au mur. On peut donc lire ici l'intégralité de cette réponse , la source que Avellino s'est bien gardé de fournir.

Voici en tout cas le paragraphe que Avellino a réduit à deux lignes pour lui en changer le sens:

La nation, bien délimitée par ses frontières, reste un cadre de souveraineté qu’il ne sert à rien de vouloir rayer d’un trait de plume. Mais l’apologie de la frontière, en privilégiant la différence et l’identité au détriment du commun et de l’égalité, risque aujourd’hui de donner de l’eau au moulin de l’esprit de fermeture et au fantasme de la protection absolue. La question la plus décisive n’est donc pas de savoir s’il faut garder la frontière ou la détruire, à court terme en tout cas – à long terme, l’utopie d’un monde sans frontières reste une nécessité. L’essentiel est plutôt de dire quelle conception on a de la frontière : simple bornage du lieu d’exercice d’une volonté commune ou symbole intangible d’une fermeture à un extérieur vécu sur le registre de la menace ?

L'article de Roger Martelli est une réfutation détaillée du repli national chauvin de Mélenchon et son conseiller et complice le sinistre Kuzmanovic. Voici autre extrait, sans charcutage à la Avellino:

S’il s’avère demain, une gauche bien à gauche une fois installée « aux affaires », que les énormes mesures existantes de contrôle s’avèrent incapables de réguler complètement les passages, que fera-t-on ? Continuera-t-on la spirale européenne prônée par Frontex, en accroissant démesurément les techniques de contrôle, de répression et de refoulement ? Cherchera-t-on à maintenir au maximum les plus pauvres chez les déjà pauvres ? Ou bien se résoudra-t-on à suivre la seule politique possible à l’intérieur de nos frontières : la liberté de circulation, l’accueil, l’égalité d’accès de tous à des droits étendus, l’inversion des logiques de flexibilisation, de précarisation et de recul des services publics et l’extension de la citoyenneté à l’ensemble des résidents ?

J'ai souligné "liberté de circulation" , le principe de base de la gauche abandonné par les politiciens à la Wagenknecht et Mélenchon, qui se soumettent aux pressions des fascistes.

ha ha je me suis bien gardé de mettre le texte en entier  ?  effectivement j'ai oublié qu' on y trouve ceci aussi   :

J’ajoute que je n’ai pour ma part rien à dire contre le programme de la France insoumise. Il est dans la lignée directe des propositions qui ont été celles la gauche de gauche depuis au moins le début de ce siècle. Je n’ai rien contre l’activité du groupe parlementaire FI : avec celles et ceux du groupe constitué par le PC, ses membres mènent le combat contre tous les aspects de la politique Macron, y compris sur le dossier des réfugiés et sur la politique européenne de gestion des flux migratoires.

Je n’ai pour ma part jamais taxé Jean-Luc Mélenchon et la FI de complaisance à l’égard du Front national.(roger martelli dans le même texte )

mouarfff   !!

donc le programme de france insoumise , qui est sans la totale ouverture ,  et ben  martelli il dit qu'   Il est dans la lignée directe des propositions qui ont été celles la gauche de gauche depuis au moins le début de ce siècle

... et voilà ...

et sinon  je n'ai rien à redire à vos extraits : pour mélenchon la frontière n'est pas un "symbole intangible d’une fermeture à un extérieur vécu sur le registre de la menace" mais bien "simple bornage du lieu d’exercice d’une volonté commune"   et là , pour martelli parle de frontex  et fi et mélenchon sont bien pour supprimer dublin et frontex ! de même que pour  inverser les logiques de flexibilisation, de précarisation et de recul des services publics et l’extension de la citoyenneté à l’ensemble des résidents .

Roger Martelli, authentique homme de gauche évoque la Nation, cela n’a rien à voir avec l’immigration...

heu .. c'est un texte sur la pétition de cette soirée ..... martelli reproche à mélenchon de ne pas avoir signé la pétition regards politis pour l'accueil des migrants  ( mais dès qu'il aborde le fond , il n'y a plus de différences ) 

ben ouais..............mais nos pauvres élus sont chatouilleux................gare au retour de batonwink

faut pas les tuer à la seule lecture!!!

"Le ressentiment observé dans les pays d'accueil n'est pas non plus écrit d'avance . Il naît dans l'austérité généralisée , la déstabilisation de la protection sociale , l'affaiblissement des services publics , le choix politique de mettre en concurrence des pauvres avec plus de pauvres , public et privé , actifs et retraités , smicards et chômeurs , pour l'obtention d'une aide , d'un logement social , d'une place en crèche . l'arrivée des migrants apparait alors comme une pression supplémentaire , permettant à l'extrême droite de jouer sa stratégie de division des classes populaires"

quel ressentiment ? les migrants leur ont fait bobo aux pays d'accueil ?

et les élites économiques et financières qui crachent sur l'étranger à en perdre gorge, elles souffrent de la précarisation ? on les voit tous les jours à la téloche, zemmour, 280 millions de patrimoine!!!

la famille lepen, et tant d'autres!!! les elisabeth badinter, leur islamophobie immonde

ce que ne dit pas benoit bréville est que le racisme des franges populaires, précarisées, naît aussi de leur incapacité,  leur impuissance, leur apathie totale à contrer les décideurs qui établissent la paupérisation

et je ne dis pas leur assentiment parfois à se voir paupériser et préférer taper sur l'étranger plutôt que de s'en prendre au frère politique qui impose ses mesures injustes

que leur racisme peut tout à fait s'inscrire exclusivement dans des complexes psychiques, identitaires, de recherche violente d'une homogénéité corporelle, culturelle, religieuse, etc.......

 

faut lire René Girard

avellino, 

J'avais lu, of course !

"""article du monde diplo : immigration , un débats biaisé  (Benoit Bréville)"""

Avec des nuances, on est bien d'accord. D'où la question  (hors position de JLM and co, qui n'est pas notre problème).

 

" ce que ne dit pas benoit bréville est que le racisme des franges populaires, précarisées, naît aussi de leur incapacité,  leur impuissance, leur apathie totale à contrer les décideurs qui établissent la paupérisation ".  

Si si , c'est exactement aussi ce qu'il dit puisque justement il appelle au patient travail politique qui propulserait au pouvoir une force réellement capable de changer les choses .

et la force politique capable de changer les choses c'est bien celle qui propose de lutter contre la résignation face aux décideurs qui établissent la paupérisation ,

et la force politique capable de changer les choses c'est bien celle qui propose une politique qui sort de la précarité , de l'austérité généralisée , de la déstabilisation de la protection sociale , l'affaiblissement des services publics , le choix politique de mettre en concurrence des pauvres avec plus de pauvres . c'est écrit par benoit bréville . 

  • Nouveau
  • 31/10/2018 23:29
  • Par

Commentaires consternants par leurs motivations et leur portée.

Pas moyen d'élever un peu le débat ? Franchement ! Même pas un peu des respect pour les gens qui se battent sur le terrain avec un courage remarquable ?

Destructifs, contreproductifs, stériles. Après avoir tout dénigré, vous proposez  quoi concrètement ? 

Diallo "les migrants, oui, ça suffit"!!!

ouf on a compris ce qu'elle veut dire!

espérons que cette phrase ne soit pas sorti de son contexte

autrement, allez-y, écrasez-nous de votre science!

 

 

Merci pour ce manifeste et cette retransmission. Mais je m'étonne qu'à Mediapart on ne cherche pas plus à hétérogéneiser les publics. Cela reste à mon sens assez quinqua, sexta et plus.....  or, savez vous chers médiateurs que la jeunesse est aussi très active en termes d'accueil et d'ouverture d'esprit! Oui, oui... et c'est elle qui construit et construira notre futur . Alors, retroussez vos pantalons chers parisiens et partez sur les routes de France à la découverte de toutes ces énergies nouvelles et qu'on espère renouvelables , à l'instar du RETSER  (association d'etudiants Toulousains) qui oeuvrent à conjuguer le verbe accueillir a toutes les personnes du présent de l'indicatif. Que les médias, véhiculent une autre image de la jeunesse, une jeunesse politisée, généreuse, ouverte et respectueuse, donnera plus d'espoir à l'ensemble de la société  et au final plus de résultats que tous les débats entre spécialistes....

 

Tenir les gens en haleine pendant près de 4 heures, quel tour de force ! Emission remarquable, respect et bravo à Mediapart et à leurs associés pour cette soirée. 

Comme disait Georges Bernanos, "Dieu n'a pas d'autres mains que les nôtres". Où on fait bouger les choses nous mêmes, ou elles ne bougeront pas... 

Les "flux" migratoires, triste concept qui englobe les victimes de l'organisation capitaliste mondial, (famine, misères, maladies), les victimes des guerres geo-politiques, exterminés pour que le lobby militaro industriel amasse de fortunes.

Flots des victimes de la globalization meurtrière destructrice de la planète et de ses habitants.

Le flux sont une résultante de "la non évolution humaine". Aucune chance que cela prenne fin.

Ils viennent "chez nous" cherchant leur salut, nous ne pouvons aller nulle part, le compte a rebours à déjà commencé, depuis un moment.

Tic, tac, tic, tac. Clap de fin

******

En somme la position des insoumis de service, c'est que, en théorie ce serait bien de défendre les réfugiés mais à condition dans le même temps de recracher toute la vulgate de la FI, faute de quoi on ferait mieux de la fermer parce que sinon on va se faire traiter de larbin de Macron. Et eux, ils font quoi ? S'ils nous montraient l'exemple on comprendrait mieux comment il faut s'y prendre, non ? Je vois pas mal d'actions en faveur des réfugiés qui se font dézinguer par la FI, mais où sont les actions des insoumis en faveur des réfugiés ?

Je suis bien conscient qu'à titre individuel beaucoup de partisans de la FI participent aux actions en soutien aux réfugiés et même les aident activement. Ce n'est pas de cela qu'il s'agit. Mais alors pourquoi dans ces commentaires a-t-on droit à une attaque en règle de la pétition ? J'ai rêvé ?

Pourquoi, à chaque fois qu'on prend la parole en faveur des réfugiés, y aurait-il obligation de mentionner que ce serait mieux si ils avaient pu rester chez eux ? C'est une évidence, d'où vient qu'on soit obligé de la formuler ? Et pourquoi faudrait-ils que tous les gens qui soutiennent les réfugiés partagent la même analyse des causes de leur départ ? Causes qui d'ailleurs varient d'une personne à l'autre ? Pourquoi ne pourrait-on pas simplement défendre les réfugiés par humanisme, ou pour défendre le droit international, ou en raison de son expérience personnelle, ou parce qu'on sent qu'on doit le faire, pourquoi les gens qui se battent pour eux devraient-ils forcément adhérer aux analyses d'un Lordon ? C'est ça qui me dérange profondément. Indépendamment du fait que probablement je partage largement ces analyses. Parce que, autant c'est bien que la FI et tous les mouvements politiques et syndicaux soutiennent les initiatives en faveur des réfugiés, autant je suis en désaccord avec toute tentative de récupération politique d'un mouvement humanitaire.

PS Je précise que quand je dis "les insoumis de service", je ne parle pas des insoumis en général mais de la petite escouade de commentateurs insoumis qui montent immédiatement au créneau pour pourfendre l'ennemi et tout ce qui dépasse...

Je ne vois pas bien ce que je peux faire à mon niveau pour que les victimes des guerres et de la misère n'aient plus à risquer leur vie pour venir chez nous, si ce n'est voter pour un parti qui proposerait une politique de nature à enrayer ce phénomène, et qui aurait des chances d'arriver au pouvoir.

Mais de toute manière la crise migratoire est là et il faut trouver des réponses immédiates, si on peut contribuer à changer les conditions dans les pays de départ, c'est une action à long terme. Il y a urgence. Or il y a une certaine rhétorique qui en somme consiste à dire tout ça ne sert à rien si on ne traite pas les causes, donc ne faisons rien et critiquons ceux qui traitent les effets - laquelle rhétorique n'est accompagnée d'aucune action pour traiter les causes.

Or il y a des choses qu'on peut faire et qui marchent, par exemple l'accueil de réfugiés dans des villages a été semble-t-il, là ou il s'est concrétisé, un grand succès. Or justement je vois que ces initiatives ont été en butte à toutes sortes d'obstacles administratifs et aussi à l'opposition de dirigeants politiques qui n'ont qu'une peur, que nos concitoyens se retrouvent non pas face à un fantasme mais à des êtres humains et que cela se passe bien. Et peut-être que cela peut aussi aider à sensibiliser la population sur les causes, car ces hôtes expliquent ce qu'ils ont vécu et pourquoi ils sont là. C'est à mon avis bien plus éloquent que tous les analyses d'un Lordon.

En effet il faut lutter contre les causes, je crois que personne ne dit le contraire, c'est enfoncer des portes ouvertes que de dire cela. Mais quand on considère l'histoire, on s'aperçoit qu'il y a toujours eu des phénomènes migratoires. C'est une dynamique inhérente à l'histoire humaine, et si un jour on enraye ce phénomène, cela voudra dire que l'humanité dans son ensemble aura adopté un mode d'organisation radicalement différent de tout ce qui aura existé auparavant.

Les migrations existeront encore longtemps, des gens auront toujours des raisons de quitter le pays qui les a vus naître, et penser qu'il suffira que Mélenchon arrive au pouvoir pour qu'elles cessent est assez ridicule. Il faut donc trouver une manière de prendre en compte cet état de choses sans en faire une "crise".  Je trouve tout aussi intéressant de se demander pourquoi un phénomène inhérent à l'expérience humaine devient un "problème", pourquoi on ne peut pas l'aborder de manière sereine et réfléchie comme d'autres phénomènes, et y apporter des réponses rationnelles et conformes au droit et au respect des personnes. Je ne vois pas non plus pourquoi quitter son pays (quelqu'en soient les raisons) devrait forcément être un drame, pourquoi cela devrait comporter un risque vital. C'est intrinsèquement difficile voire douloureux de changer de vie, de devoir se reconstruire une nouvelle vie de A à Z dans un environnement radicalement nouveau sans qu'on doive en prime être la proie de passeurs sans scrupules, risquer de mourir ou voir mourir ses proches, être en butte à la haine ou a une déshumanisation sournoise. Ce sont des questions qui méritent d'être posées et auxquelles il faut trouver des réponses si on se prétend tant soi peu "civilisés"...

Pfff!

" Je ne vois pas bien ce que je peux faire à mon niveau pour que les victimes des guerres et de la misère risquent leur vie pour venir chez nous, si ce n'est voter pour un parti qui proposerait une politique de nature à enrayer ce phénomène, et qui aurait des chances d'arriver au pouvoir"  .... c'est déjà bien . et c'est pile ce qu'on dit nous aussi .

C'est très simple parce que la FI est pro-migrants et non pro-immigration! Mais pour les haineux de l’extrême gauche ce discours semble trop complexe pour être compris... Le problème c'est que leur discours simpliste "no border" est un puissant répulsif qui fait fuir les classes populaires vers l’extrême droite et nous mène à une catastrophe que l’extrême gauche est la première à dénoncer...

"Voila à quoi s'attaquent les insoumis que vous critiquez sans cesse, mais qui ne se trompent pas de combat et visent le mal à sa racine."

sauf que islamophobie et le racisme de Mélenchon et de certains autres insoumis viennent torpiller leur beaux principes confraternels

alors ayez un seul mot d'ordre et cessez d’accepter le "tout et son contraire" dont l'autre champion est macron lui-même!

 

 

"La migration n'est pas un souhait pour la plupart mais une contrainte, dénoncer les origines de cette contrainte et accueillir en secours est la démarche globale que tout humain devrait appliquer."

"Par contre pour éradiquer la maladie en éliminant les causes qui provoquent ces fièvres, vous et toutes ces belles personnes qui lancent à tous les vents des paroles creuses en refusant obstinément de condamner le système du capitalisme financier, voir pour certains le soutiennent carrément parce qu'ils en tirent un profit personnel, vous refusez le seul combat qui vaille : abattre le système du capitalisme financier, en commençant par le mettre en déroute chez nous."

tenez , voyez le comm de yanl .. qui agresse qui ?

Ca n'a aucun sens d'être pro ou anti-immigration. La question est de savoir comment aborder les phénomènes migratoires. Vous raisonnez dans les termes qui ont été définis par l'extrême droite, comme si vous étiez prisonnier d'un cadre mental défini par d'autres.

@ LDV07

...Ces migrants voudraient rester chez eux certainement pour la majorité et vivre dans leur pays avec leur coutumes et leur familles, alors vous faites quoi pour ça ?..

C'est quoi, ce discours néo-colonialiste ? yell

Depuis 2 mois, ma plus jeune fille, française est partie vivre en Espagne. Sans aucune difficultés de passer les frontières, de s'y loger ou d'y travailler. Vous demandez-vous si elle préfèrerait vivre en France ? Dans un mois, mon fils et sa famille partent en Indonésie, vous posez-vous la question de savoir s'ils auraient préféré partir à Saint-Flour ou Roubaix et y manger gentiment du cassoulet, coiffé d'un béret ?

En ce moment, je donne bénévolement en France, des cours de français, via une asso, à : une allemande, une népalaise, deux tchétchènes, une marocaine et un malien... Que savez-vous des raisons qui les ont amené à choisir de séjourner en France aujourd'hui ?

Arrêtez ces lieu-communs ridicules !

Résultat de recherche d'images pour "tintin casque colonial"

Libre circulation pour TOUS !

+++

Vous êtes un petit malin mais pas tant que ça, "discours néocolonialiste" mais bien sur quelle comparaison avec vos fils fille tante et oncle, je ne vois pas le rapport si ce n'est celui de se raccrocher aux branches car avec votre discours vous êtes à court d'arguments.

Il n'a jamais été question de bloquer la libre circulation, vous faites des procès en sorcellerie alors que c'est vous qui êtes borgne (...) a ne voir que la moitié du problème et laisser l'autre dans l'ombre du "je ne peux rien faire à mon niveau" mais surtout ne pas oublier de dénoncer la "vulgate de la FI" qui n'a pas l'heur de vous plaire.

Vous finissez par être dégoulinant de bienpensance vous croyant à la pointe de l'humanisme, ha orgueil et prétention quand tu nous tient...

Au final, vous ne servez à rien.

Je suis éventuellement une petite maline... smile qui effectivement n'accepte pas la vulgate d'une partie de la FI (pas toute heureusement...), qui sous prétexte, justement de bienpensance dégoulinante (comme vous dites) pense que les hommes et les femmes qui veulent se déplacer dans le monde (comme ils l'ont toujours fait et le feront toujours !) du sud au nord, sont forcément de pauvres hères qui fuient les guerres ou la misère économique.

Vous prônez, avec votre bienpensance dégoulinante que moi j'appelle "vision néo-colonialiste", d'abord, que les étrangers (du sud) restent chez eux ! Ce qui n'est pas forcément LEUR désir !

Et donc par extension, qu'une "aide économique" leur soit éventuellement versée par le généreux et charitable occident (ici la France et sa vertu chrétienne...). Personnellement, je réfute aussi cette idée. Je préfère plutôt que cette obole philanthropique, que l'on paye aux pays du sud, le juste prix de nos besoins et de leurs ressources.

La charité n'est en aucun cas, la JUSTICE !

Et que si nos besoins sont au dessus de nos moyens, qu'on réfléchisse ensemble, alors à nos réels besoins !

Quel est la moitié de VOTRE problème, soit disant dans l'ombre ?

 

" Je préfère plutôt que cette obole philanthropique, que l'on paye aux pays du sud, le juste prix de nos besoins et de leurs ressources."

exactement , c'est ce que propose fi et mélenchon en dénonçant les traités néolibéraux et les "recomandations"  du fmi qui pillent leur ressources et détruisent leur filières ... et en proposant que ces pays puissent avoir donc la maitrise de leurs ressources et que ces pays puissent donc soutenir et protéger leurs filières . en toute justice . 

Oui, vous avez raison, c'est horripilant cette idée que migrer c'est mal, et qu'en somme il faut s'excuser de défendre les migrants en prétendant qu'ils n'ont pas le choix et en s'engageant à supprimer les causes des migrations. Entendons-nous bien : certains migrants n'ont pas le choix, les guerres sont des entreprises criminelles, les inégalités économiques sont une injustice inacceptable. Mais bon sang, on peut avoir envie de quitter son pays et de s'installer dans un autre, c'est légitime, ça peut être un choix délibéré et dans bien des cas c'est enrichissant pour celui qui le fait et pour ceux qui l'accueillent ! Et c'est pas être bobo de dire ça, c'est la réalité ! Je ne vois pas pourquoi on devrait mentir pour caresser dans le sens du poil une partie de l'opinion hypnotisée par le discours xénophobe ambiant ! J'ai plein d'amis qui sont des étrangers qui ont décidé de venir en France, qui s'y sont plu et s'y sont installés définitivement - pas des expats de luxe, non pas des castor et pollux, non, des gens de toutes sortes et de tous milieux, c'est des copains d'abord et c'est génial !

Il faut lutter pour la paix et pour l'égalité, mais pas pour faire cesser les migrations, il faut le faire parce que c'est la chose juste à faire, voilà tout ! Ca devrait aller de soi quand on est de gauche, non ?

Si être pro ou anti-immigration à un sens! Celui justement de vouloir favoriser ou non ce phénomène. Pour moi l'immigration est une souffrance, elle doit donc être évitée quand elle est évitable et des investissements majeurs doivent aller en ce sens (rendre la vie digne et possible dans les pays d'origine des migrations). les pro-immigrations préféreront investir dans l'accueil sans lutter contre un phénomène qu'ils considèrent comme positif.... Par ailleurs se pose la question de la vision du monde défendu par ces modèles, le premier prônant un métissage et un grand gloubi-goulba multiculturel, le second étant bien plus à même de défendre les cultures et spécificités locales.

Le monde est métissé et multiculturel, que vous le vouliez ou non, toutes les cultures résultent de synthèses de cultures pré-existantes, y compris la française, et il en a toujours été ainsi, les migrations ont toujours existé, il y a des gens qui migrent volontairement et c'est très bien. Si on vous suivait on serait tous en Afrique.

"il y a des gens qui migrent volontairement et c'est très bien"

Ben vous voyez nous ne sommes pas d'accord! Cette phrase est d'un dogmatisme fou... Le monde est complexe ne vous en déplaise et non toutes les migrations ne sont pas "très bien" même si elles sont volontaires! (le paysan forcé de migrer dans un bidonville de métropole ? Le malien exilé dans le froid parisien et rejeté par une partie de la population locale ? Le pakistanais esclavagisé au Quatar...) Par ailleurs non le monde n'est pas "métissé et multiculturel", cette vision est d'un tristesse sans nom, quand je vais en Algerie, je n'attend pas trouver la même culture qu'en Norvège, qu'en Chine ou au Mexique... Échanges OUI bien sur, uniformisation néolibérale NON!

Mais c'est vous qui affirmez des choses dogmatiques, pas moi. Il y a des gens qui migrent volontairement, c'est un fait.  Et "volontairement" est incompatible avec "forcé" ou esclavagisé" dans mon vocabulaire. Et les mélanges de cultures ne veulent pas dire uniformité. Vous avez une pensée binaire passablement atterrante.

Je vais relayer l'info auprès de tous ceux que je connais. On fait au mieux pour aider, chacun selon ses possibilités d'hébergement, financières, de disponibilités ...

Merci . Je signale au passage que mon message a été tronqué : " pour plus d'informations...",  je donnais le contact . Mais bon, donner un contact semble incorrect . Relayer l'info, c'est exactement ce qu'il faut faire . Juste pour info, aussi, car j'ai eu des remarques malveillantes de commentateurs zélés, accrochés plus à leur clavier qu'à tenter de faire qq chose, mon épouse et moi avons fait deux accueils ( 7 mois une famille de 5 et 3 mois une femme seule. Nous sommes en " pause", car c'est prenant. ) . Nous pouvons donner des infos plus précises à ceux qui seraient intéressés par cette démarche, ô combien plus productive que la vocifération via pseudo sur les commentaires.

De Séchou

Salut PIERREORTH !

Tu deviens quoi ? Tu es bien là et pourtant tu ne réponds pas à ma réaction à propos des questions que tu m'as posées. Je ne peux pas croire que Jean-Claude avait raison en parlant de "Sémantique" je crois!

Je reste à ton écoute !

Cordialement et merci par avance !

Séchou

 

  • Nouveau
  • 01/11/2018 10:52
  • Par

Ah que la Françafrique puisse disparaître et ses basses oeuvres déjà cela résoudrait des pb en afrique noire francophone avec ses satrapes dictateurs et corrompus jusqu'à l'os supplétifs de la France et ses multinationales qui n'ont rien à faire des peuples dernier exemple = Le Cameroun = la France s'est tu et a soutenu trop d'intérêts en jeu!

Vrai mais pas complétement, l’indépendance du Cameroun c'est 1960 soit plus de 50 ans... La France n'est plus responsable de tous les maux de l'Afrique réveillez-vous!

Pétition approuvée, signée et diffusée.

et enfumés ?

et ta soeur...

je me trompe ou vous tirez au tromblon autant dans un sens que dans l'autre ? ...

pourquoi ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Je l'ai signée cette pétition parce que je suis sensible à la "beauté" du texte aussi au-delà du contenu que je trouve sympathique; cynisme? Peut-être? En tout cas, aucune illusion sur ce qu'elle va produire, aucune donc sur son leurre performatif. J'avoue que pour les grands défis, la politique de colibris, de sacs de riz et des raouts joyeux qui peuvent donner une fièvre heureuse, me semble vouée à ronronner, à disparaître sous les coups habituels, "normaux" de la bertha financière et/ou à être instrumentalisée à des fins politiques, des fins discursives et même commerciales, publicitaires ... C'est aussi stéréotypé que cela. Ça devient une sorte de standard, de modèle et de matrice qui servent de base pour d'autres pétitions, d'autres rencontres, d'autres sacs de riz.

Que faire alors? Commencer peut-être par ne plus être uniquement dans la résistance et la réaction à, affirmer d'autres manières de faire hors les murs de l'ordre naturalisé, tourner le dos aux règles qui de toute façon, servent ceux qui les ont installées; ah! que la démocratie représentative (?) sert bien ceux à qui elle permet d'écraser les gens, leurs désirs, leur soif de lumière ... intacts sous les couches de peurs et de détestation, de méfiance anthropologiquement latentes, si bien titillées, travaillées pour qu'elles se réactivent et se manifestent pour le plus grand profit des mêmes toujours. Il faut changer le jeu et ses règles. Oui, je sais, facile de l'écrire et pourtant, des gens initient des expériences, ici et ailleurs.

Juste pour rappel, combien de signatures contre les lois travail? Combien de manifs et de grèves, pensons à celles de la SNCF qui si elles étaient importantes étaient discontinues, sporadiques? Oui, discontinues. Quels résultats?

Je suis d'accord avec vous, avec une nuance. La démocratie, dites-vous, sert bien ceux qui sont installés. C'est vrai. Mais la dictature aussi sert bien ceux qui sont installés : en fait tous les régimes servent ceux qui sont installés, jusqu'à preuve du contraire. Alors ne dénigrons pas trop la démocratie. C'est dangereux, elle a déjà bien peu de soutien dans les opinions au niveau mondial, y compris dans des pays démocratiques. 

Mais d'accord sur le fait que les pétitions n'ont pas de retombées concrètes, malheureusement je ne vois pas bien quel type d'action aurait des retombées concrètes, à part voter.

Mais pour que voter ait des retombées concrètes, encore faut-il qu'il y ait une offre politique qui permette de croire qu'on peut avoir une action par son bulletin de vote.  Et pour moi, une telle offre ne peut venir que de la gauche. Et malheureusement la gauche n'est pas en état d'offrir une alternative viable, et je pense que seule la FI a les cartes en mains pour y changer quelque chose. Malheureusement la FI n'est pas en mesure de fédérer les forces à gauche .

Oui, bien d'accord à ceci près que je ne dénigre pas la démocratie! Je parle de ce qu'est cette démocratie dans laquelle, une fois pour toutes et pour quelques années à chaque fois, on aliène nos droits et notre pouvoir citoyens. "Le peuple souverain", quelle blague! Pour le reste, que dire?

"C'est dangereux, elle a déjà bien peu de soutien dans les opinions au niveau mondial, y compris dans des pays démocratiques. "

Vous êtes vous un jour demandé pourquoi, honnêtement ?

Oui, c'est vrai, cette démocratie est merdique. Mais un peuple a-t-il jamais connu "la démocratie" ? La démocratie a toujours l'air merdique... ça a toujours été comme ça... Parce que les puissants tirent toujours la couverture à eux, parce que les gens perçoivent mieux leur intérêt que l'intérêt commun, quand ils le font pas délibérément passer le premier avant le second, etc, etc... Parce qu'il y a légitimement des conceptions différentes de ce qu'est une démocratie qui marche bien, aussi... Oui, on peut se battre pour l'améliorer, on peut imaginer des réformes institutionnelles et faire des expérimentations locales, je suis à fond pour.

Mais si vous cherchez des raisons pour dézinguer "cette démocratie" vous les trouverez toujours. Et vous pourrez les décliner et les scander sur tous les tons, parce que la démocratie est le seul régime qui vous permet de le faire sans avoir à redouter un sort funeste. C'est bien de ne pas oublier ça aussi. Je ne sais pas ce qui va se passer au Bresil, mais il est à craindre que les opposants se remettent à disparaître du jour au lendemain, et que leurs familles doivent attendre 30 ans pour savoir comment ils sont morts. C'est bien de se souvenir un peu de ce qu'est l'absence de démocratie de temps en temps... J'ai pas l'impression que beaucoup de gens y pensent en ce moment. Et j'ai parfois l'impression que ça nous pend au nez.

  • Nouveau
  • 01/11/2018 13:06
  • Par

Bonjour à tous et merci à Médiapart pour cette soirée.

Une personne est intervenu dans le débat des états généraux des migrations- il <Mr Marc Pascal> a indiqué qu'il venait de la Savoie Chambéry , il a dénoncé la démagogie …. d'un ancien ministre et député et président du département depuis trop longtemps , cette personne est Mr Hervé Gaymard .

Cela  surprends  venant de ce type , il ressemble bien à Mr Cioti et Estrosi deux bandits de la régions paca.  Et toute la clique venant de la droite et Fn.

 

 

 La seule façon de te sauver toi-même, c'est de lutter pour sauver tous les autres.  Nikos Kazantzakis (http://blogyy.net/)

Vu mardi soir dans mon bled, le nouveau film de Yannis Youlountas : L'amour et la révolution. Passé le reste de la soirée, jusque très tard à discuter avec cet homme généreux et lumineux, qui m'a redonné de l'énergie.

Merci à lui et à sa famille (au sens large !) d'autant plus qu'ils avaient traversé un quart de la France, bloqués par la neige entre Ardèche et Auvergne, pour être au RV (demi tour via Montpellier...)

Comme des nouvelles de la famille grecque (après Ne vivons plus comme des esclaves et  Je lutte donc je suis) ce documentaire devrait nous donner honte !

Les grecs qui morflent grave depuis plus de 8ans (revenus, retraites des plus pauvres divisés par 2 !), reçoivent les migrants venus de la Méditerranée et des Balkans avec générosité !

Une véritable leçon d'humanité, devant notre égoïsme !

Diffusez ce film autour de vous !!! Partout. Discutez-en avec vos concitoyens !!! (nous étions 60 dans un bistrot militant)

http://lamouretlarevolution.net/

MIMI DU SQUAT DE MIGRANTS NOTARA 26
Premier squat historique de la crise des réfugiés en 2015 au centre d’Athènes, le Notara 26 occupe un immeuble appartenant au ministère du travail dans le nord-ouest du quartier. En 2016, il a été victime d’une attaque incendiaire fasciste, mais a rapidement été reconstruit. Au total, il a accueilli plus de 6000 migrants de 15 nationalités différentes, dont beaucoup d’enfants, dans l’autogestion, la solidarité et la démocratie directe.

mimi-tournee-exarcheia-2

 

 

 

 

 

Moins tapageuse que l'Italie, la Grèce a pourtant accueilli le double de migrants depuis 2015. Elle souffre elle aussi d'un manque criant de solidarité de la part de ses voisins européens.

...Les populations de migrants et demandeurs d'asile qui vivent aujourd'hui en Grèce - 60.000 environ dont 15.000 dans les îles- sont coincées pour la plupart entre un hypothétique transfert vers l'Europe occidentale et un retour vers la Turquie, en principe obligatoire, mais qui continue à se faire au compte-gouttes....

...Vers le nord, les départs se sont quasiment interrompus depuis la fin du dispositif des relocalisations en septembre 2017. Ce système visait à soulager la Grèce de ses dizaines de milliers de demandeurs d'asile en les répartissant équitablement dans le reste de l'Union. Mis en place deux ans plus tôt, il prévoyait de transférer 65.000 personnes. Seule condition : que ces dernières aient été dûment enregistrées par les autorités grecques dans les fameux hot-spots insulaires. Au final, les partenaires de la Grèce n'auront rempli qu'un petit tiers de l'objectif. 

https://www.lesechos.fr/11/07/2018/lesechos.fr/0301929301891_migrants---la-grece-toujours-au-bord-de-la-crise-de-nerfs.htm

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

ÉMIGRÉS

 

Nos pays sont construits sur des anciens pays

Oui nous sommes tous des émigrés en route

Toujours nous-mêmes étrangers aux étrangers

Dans des pays nouveaux établis sous la voûte

 

Du ciel on peut voir tous les chemins les traces

Nos souliers tournant la Terre jamais lasse

Nous faisons de nos haltes des certitudes

Tandis que la marche reste l’habitude

 

On fuit misère et cherche l’aventure

Il nous faut lutter contre les vents contrariants

Faire reculer les horizons malveillants

Et trouver hospitalière nourriture

 

L’amicale attente nous égalise

Arrivés là nous défaisons nos valises

Remercions l’hôte poli recevant nos dons

Pour cultiver terre promise travaillons

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale