Cargo à la dérive: la nouvelle stratégie des trafiquants de migrants

L'Ezadeen, un cargo en perdition chargé de 450 migrants et déserté par son équipage, est arrivé dans la soirée du vendredi 2 janvier dans le port italien de Corigliano, escorté par la marine italienne. Il y a quelques jours, un autre cargo chargé de plusieurs centaines de Syriens avait pu être pris en charge par les Italiens. Ces épisodes témoignent des nouvelles stratégies des trafiquants de migrants. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est la nouvelle méthode des passeurs en Méditerranée: affréter de vieux cargos, les remplir d’exilés fuyant la guerre, les faire naviguer jusqu’au moment où les membres de l’équipage les abandonnent pour ne pas risquer d’être poursuivis à leur arrivée pour aide au passage illégal. Deux jours après le sauvetage du Blue Sky M, un cargo en perdition dans la mer Adriatique transportant près d'un millier de migrants, un autre bateau à la dérive chargé de 450 migrants a été repéré par les garde-côtes italiens jeudi 1erjanvier dans la nuit. Il est arrivé dans la soirée du vendredi 2 janvier dans le port italien de Corigliano, escorté par la marine italienne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal