Les vœux de liberté de Sandrine Rousseau

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

écrasante démagogie de la carte Macron (euh... c'est un canular? ou bien ça marche? aucune invraisemblance obscène ne peut plus m'étonner),
sauf si jamais la transparence des contenus retournés avec cette carte était totale en direct, en live, et si la synthèse était faite au fur et à mesure*,
DONT TRAITEMENT de ces idées* (particulièrement concernant le local , lorsque "le projet" et "la vision" incluent de gommer les unités communales et les départements...- et concernant le solidaire dans un contexte d'égoïsme des élites).
THAT would be a true wish, Mister Président qui ne parlez pas votre fameux anglais, et votre french aussi, autrement que comme un acteur qui joue son cinéma, et même se regarde dans une perpétuelle mise en abîme,
incluant l'accélération du wagon "France" (partie du monde intéressante à modéliser, thoughcry) vers l'abîme.

* il en fut ainsi pour la "boîte à idées" en vue de la Convention de la France Insoumise... au risque de gausseries hâtives dans un article de MDP

Moi, j'ai l'impression de vivre une vague de résistance au féminisme, comme une sorte de dernier sursaut du machisme ... 

Je n'ai pas apprécié - ou plutôt apprécié à sa juste valeur - le # "balance ton porc" ... qui fait passer les femmes pour des "balances"

ni cette histoire d'écriture inclusive qui fait passer les femmes pour des idiotes. 

Nous étions passées du "féminisme hystérique" à la "démocratie" ... On fait un "En Marche arrière" avec tout ça. 

 

Vous n'auriez pas préféré, en parallèle des vœux de liberté de Sandrine Rousseau, juste pour faire bouger les lignes et les mentalités au sein de votre France Insoumise, les voeux de Fatima Benomar, votre ancienne camarade du Parti de Gauche !? Non ?


https://fatimabenomar.tu-as-fait-quelque-chose-de-tres-grave-mais-je-ne-peux-pas-te-dire-quoi/

fatima

https://fatimabenomar.tu-as-fait-quelque-chose-de-tres-grave-mais-je-ne-peux-pas-te-dire-quoi/

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ce qui est impardonnable se situe aussi dans le comportement des militants et du staff de l'appareil au service du grand gourou Mélenchon.

Une pensée pour les grèvistes de l'hôtel Holiday Inn de la porte de Clichy, dont la grève s'éternise...

Pour les soutenir financièrement:

https://www.lepotcommun.fr/pot/0snu1eea

 

capture-lancetre-holiday-inn-clichy

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/301217/greve-reconductible-lhotel-holiday-inn-de-clichy-nest-pas-respectees

Le Gourou vient d'intégrer dans son équipe de top managers, tous nommés par lui, rappelons-le,  la réincarnation de Bison Bourré...

ça n'aide pas à avoir les idées claires...

laughing

https://francais.rt.com/france/46932-alcool-volant-alexis-corbiere-soutient-mathilde-seigner-mais-se-fait-incendier-sur-twitter

conseil-de-bison-bourre

 

  "qui ( la mitié femmes)  poursuit  des rêves moins égocentriques et bling bling que la plupart de leurs homologues masculins

Euh...faut voir ...je pense à Dati qui passait ( ou passe encore ?..) son temps dans les boutiques de luxe car elle s'emmerdait au parlement européen.

Bof Bof Charles hub .le choix éditorial est limité. Enfin c moins chiant que baupin ou Cohn bendit !

remettez nous françois morel . un peu d'humour  et de hauteur sur l'actualité

Pas aussi chiant qu'un quatremer nous vantant macron ou l'Europe des gentils contre les méchants européens "qui ne sont rien"   n'est il point Gaspard V?

 

 

Fatima Benomar ? c'est pas la nénette complètement mytho qui en pinçait pour Mélenchon et qui n'a pas supporté d'être larguée comme n'importe quelle autre ?

La moindre parole, phrase, apparition, tronquée, concernant la FI, JLM et ses lieutenants, les DixSept, est scrutée et bonne à prendre en compte, pour les descendre, les buter. 

Insignifiant !!! du mal toujours du mal, du mauvais, toujours de la daube pour ce mouvement, de la mauvaise foi, pas une miette de positif !

Tous les autres partis et mouvements ne sont pas aussi agonis, ce sont des modèles !!!

JLM et la FI sont au-dessus de ce lot de parvenus et médias lécheurs, et ils fichent la panique ! Ne rien lâcher, ainsi que vous les "rien" et les gens ! 19,58 % - 7 059 951 voix.

Bonne fin d'année 2017 chicaneuse et Bonne année 2018 sentimentale à vous Lancetre. 

Vous touchez juste. Au Québec on utilise depuis longtemps humain comme substantif au lieu de l'Homme pour parler du genre humain.
Vous touchez juste. Au Québec on utilise depuis longtemps humain comme substantif au lieu de l'Homme pour parler du genre humain.

Êtes-vous sûr qu’il n’y a pas de mecs dans la même situation faisant de même au parlement européen ?

Merci Lancetre pour votre réponse.

Tronquée pas cette fois, mais j'évoquais les fois précédentes et pas seulement par votre personne. Alexis Corbière est encore libre de s'exprimer comme beaucoup d'autres en sorte qui balancent des nigauderies. Et heureusement aucune victime.

Bien à vous et joyeuse soirée 2017. wink

Les femmes ne sont pas des "balances" quand elles disent "Ras le porc" des violences.

Elles ne font que se défendre, et elles font plus encore, elles défendent la liberté de l'humanité toute entière !

"Bon choix". 

Ben oui, quoi. Si c'est Charles-Hubert qui le dit, hein! C'est bon, Mediapart, vous êtes sur la bonne voie!

LOL!!!!!

 

Mediapart, 10 ans! La Une des Voeux dûment rédigée en novlangue "inclusive"

Oui, Mediapart a choisi, Mediapart a fait son choix. 

Le choix des CNN et de toutes les autres machines à business médiatique mainstream. Le choix de la victimisation obligatoire des femmes, toutes les femmes, le choix de l'infantilisation des femmes, toutes les femmes, qui sont désormais assignées à une stupidité telle, que si on ne leur met pas des tirets et des points avec des lettres "e" à la fin des mots, elles seraient soit-disant trop stupides pour comprendre qu'un texte peut quand même être lu par elles. 

Mediapart a choisi. 

Il faisait le pari de l'intelligence, il fait aujourd'hui le pari de la stupidité. 

Quant au choix du fascisme islamiste et de son assignation obligatoire à tous les Arabes, même les athées ou les Musulmans non-pratiquants (alors que Mediapart au départ était un journal de Gauche qui misait sur la liberté), je suis trop fatigué et dégoûté depuis trop longtemps, pour le remettre encore une fois sur le tapis. 

 

Le choix de Mediapart, c'est le choix de la novlangue, le choix de la propagande mainstream, le choix de "la voix de son maître Macron", le choix du lavage des cerveaux, le choix de la stupidité. 

Comme le dit très bien le funeste slogan de 1984, "L'Ignorance c'est la Force"...

 

Bonne et stupide année 2018, Mediapart!

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"c'est surtout la faute de gens dans l'entourage..."
Vous vous rattrapez à peine de votre mesquinerie de 'balance de linge intime sale' en pleine convergence du public vers les voeux, et en pleine période où, oui, il faudra bien un jour que gouverne, disons-le au sens large, l'alter-mondialisme, et au sens précis (5heures de chiffrage sérieux et de plus en plus fouillé), le refus de l'égoïsme oligarque, et un Avenir En Commun.
A la lecture soigneuse du témoignage de Fatima Benomar, il ressort quoi? une "séquence-de-vie-affective-avec-groupe-autour" qu'on n'a aucun besoin de connaître, ce n'est pas une donnée socio-politique de quelque ordre que ce soit ; je résume en 5 étapes (puisque l'embrouille en est jetée ... :-/ ) :
-Le candidat porteur du projet l'AvenirEnCommun est totalement dédié (tout son temps de vie est consacré à la campagne et à l'élaboration, témoigne Gilles Perret qui le suivit à la caméra -film: "l'insoumis"- durant la campagne 2016/2017) à la construction d'une alternative à la course dans le mur que vit le vieux monde, et il vit telle une troupe de Mnouchkine ou Molière, avec des gens de l'équipe rencontrés au quotidien ; en terme de "pérennisation affective de la personne", rien d'étonnant à ce qu'il ait pour compagne l'un des éléments brillants, et central (directrice de communication, je crois) ;
-Couple qui rompt à un moment. Il sortira avec la militante féministe Fatima B, qui se fait calomnier-rejeter par la première (et déjà avant cela); rixe de jalousies banale,
-Rupture; il reprendra avec sa directrice de communication ; si je me souviens bien, il y a un bis à ces deux tirets, cela court sur un inter-campagnes 2012-2017 ;
-Fatima B souffre énormément d'une calomnie venue d'une personne qui a la puissance de faire généraliser le rejet à tout le mouvement, et on la comprend! Elle cherche à prouver qu'elle n'a jamais commis aucune faute de "service et de cause", à recouvrer l'estime qu'elle n'aurait pas dû perdre, et les re-blessures s'accumulent, durent, d'autant que quelque zélote, pourquoi pas groupie? (c'est plausible banal n'importe où -je l'ai vu partout- mais peut faire du merdier), diffuse lourdement la calomnie. De surcroît, JLM ne la défend à aucun moment en public, s'esquive ; à mon sens, en même temps c'est lâche, une banale lâcheté de personne ; en même temps, l'intéressé est pris à 150% dans une grande cause ; la survenue d'une affaire strictement personnelle, mais qui pomperait du temps et du risque (perturber la machine d'une Campagne due aux citoyens) ne peut se gérer, c'est ce qui s'avère
-Isolée et blessée, Fatima met son plaidoyer-défense à plat, et elle le publie, (à mon avis cela ne concerne que les camarades qui doivent la réhabiliter, mais) cela en désespoir d'écoute et d'impact. OK.
Elle le publie en Février 2017, en pleine ascension de la candidature présidentielle JLM ... que dire? ...
C'est donc ce genre d'histoire.
POINT - C'EST TOUT - alors je demande :
==> Qu'a la vie personnelle compliquée (sans aucun rapport avec l'éthique d'assumer une grave charge de service démocratique acceptée, revendiquée par compétence) à voir avec les forces d'opposition nécessaires devant le gouvernement Macron? En quoi cela constitue-t-il une matière de réflexion et discussion pour les citoyens ou les partisans insoumis?? pour l'objet politique?
==> Qu'a ce témoignage à voir avec les voeux de Sandrine Rousseau pour que les citoyens prennent un petit peu de temps pour s'attacher à la responsabilité du rôle (et du cadeau) d'être citoyens dans une démocratie (hem!certes...), dans une attitude ouverte et constructive, dans un contexte où justement les ferments insoumis, pour citer ceux-là, s'attachent à la fonction de réveil des consciences ? Je vous le demande.
== Quel avantage voyez-vous à venir brouiller les éléments en lice dans le drame de la politique française, et la tragédie de la politique mondial(ist)e, avec les fumées des vies strictement privées-ailleurs, sur cette difficile Agora ???
--------------------------
-Ne vous amusez pas n'importe comment, avec tout et n'importe quoi... SVP ...
(bon j'avoue que ça m'a quand même intéressé : "pour grands que soient les hommes, ils sont ce que nous sommes, et peuvent être petits comme les autres hommes", on peut oublier, certes ça ne sert pas à grand-chose de se rafraîchir là-dessus)
-Soyons fraternels ...
Je le suis avec Fatima dans la mesure de ce que j'ai compris, et c'est perso.
-ET je VOEUX que l'insoumission au machin assassin que Macron fait foncer à la vitesse grand V, l'EMPORTE. On n'a pas besoin des actes de sape sans pertinence envers ce qui tient debout et qui tient la route !!! ,
pour le bien de tout(e)s celles et ceux cités ici , et des autres.
-Eclaircissons, consolidons les forces.
Merci pour ceux qui voient et pour ceux qui ne voient pas.

image-en-marche-une-idee-lavenir-en-commun-france-insoumise

DÉ-PUBLIÉ

Je suis assez d'accord, même si c'est crument dit. Quelque chose me gêne dans ce qu'elle dit au passage sur la Liberté : elle l'annonce comme une valeur républicaine et en parle de cette façon  puis elle conclut ce passage en assimilant cette valeur "liberté" à la "femme libérée", un amalgame un peu gênant, par manque de recul sûrement ou de préparation...

On dirait aussi qu'elle s'adresse à des enfants quand elle donne ses conseils pour le respect de la nature; tout ce qu'elle dit y'a longtemps que d'autres (et j'en fais partie) l'ont assimilé et agissent en conséquence!

Je n'ai pas du tout apprécié non plus ce "BalToPo" qui fait passer les porcs pour des individus salauds, dominateurs et/ou violents.

Les connaissances que nous avons acquises sur les animaux ne nous autorisent plus à faire de tels raccourcis métaphoriques, sinon tu passes pour un (neutre) arriéré, inculte  (ça fait un peu tache dans les discours...)

" (...) en train de vivre un moment particulier de l’histoire du féminisme."

de la femme ou du féminisme ?

Ce n'est pas la même chose car lorsque le but sera atteint, le féminisme n'aura plus lieu d'exister...

Ils se foutent de notre gueule les macronistes, non seulement ils votent des lois qui cassent le code du travail et qui favorisent les plus riches et ils voudraient que l'on participe à leur entreprise de propagande et surtout à leur fournir des idées. Ce sera sans moi.

Mediapart a vu jute avec "les vœux de liberté de Sandrine Rousseau ".

J'ai lu avec attention et intérêt la grande page de Fatima Benomar, ce n'est pas glorieux pour J.L.Mélenchon, qui montre donc son véritable personnage de chef de clan, une espèce de minuscule Castro, en quelque sorte, un gourou d'une secte un peu civilisée, mais pas plus. Que des sentiments amoureux naissent, durent et finissent dans tout groupe humain, ce n'est pas nouveau. Mais celui qui en est responsable, c'est toujours le chef, celui qui profite de sa position pour attirer et séduire, puis rejeter après services affectifs et sexuels. Pour ça, J.L.Mélenchon est un sale type, son comportement est minable, c'est un chef de secte. Point.

http://mondoweiss.net/2018/01/polarized-liberals-solidarity/?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=b494a02a8e-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_b86bace129-b494a02

Bon tout ça c'est très bien, mais la vrai e héroïne de l'année c'est Ahed Tamimi, elle a giflé

un soldat Israélien lourdement armé qui harcelait sa famille,

Pourquoi n'est-elle pas applaudie par la presse et nos chères féministes?

à @H&H
==j'ai déjà formulé plus haut un souci pas moindre :
-la transparence de cette boîte à idées (que l'on se rappelle celle de la FI)
-et le traitement de cette boîte à idées (idem: insignifiant lambda ayant fait partie des tirés-au-sort pour la convention, et ayant activement participé/testé, j'ai de ce côté-là vérifié l'intégration effective tout du long)
==Vous faites bien de répondre à cette carte en tant que "citoyen-la-main-dans-la-pâte" ;-)
J'ai mes raisons de ne pas répondre* ;-)
signé: doute-et-scepticisme-comme-outil-de-travail/optimisme-comme-bâton-de-marche
;-)
== *hééééé..., sauf si 50000 insoumis, + leurs 'proches', répondent ainsi, et on regarde l'effet produit (ou pas...) :-D
On lance cela?

-Ben je n'en suis que d'accord depuis le début, @Gaspard V (cf mon commentaire en direct sur l'article, et non plus sur François-Camille de Ségonzague qui plussoie aussi modestement que sans apport (il suffit de mettre 'recommander' sur l'article), que ce choix de MDP est bon!
-En revanche je ne vois pas en quoi votre phrase répond à ma synthèse de votre balancement décalé...

=Ecoute Babette, moi j'en ai marre des "y en a qui font déjà bien" et autres oasis et bulles paradisiaques de gens qui ne sont pour la plupart pas allés voter pour le seul programme qui permettait de faciliter pour tous (oui, c'est trop un parcours de combattant, surtout si on veut accomplir la boucle de la cohérence systémique) ce que justement ils pratiquent dont l'accomplissement de ces voeux.
=Ecoute-moi bien : la descente du rouleau compresseur sur le plan incliné va à vitesse "grand V" et grandement sur-accélérée en France par le président élu.
En revanche, je ne cesse d'entendre ces réponses des 'paisibles' (dont en tant qu'ils ne bougeront pas davantage) "on remarque de plus en plus que les gens y viennent petit à petit, alors ça va, donnons du temps au temps" : c'est au milieu de nos petits pas que, bien surpris, on va se retrouver broyés en chair et en os par le gros.
Au moment de se compter, de compter les fourmis qui s'impliquent dans des réalisations justes et non destructives, via le misérable processus démocratique qui nous reste (voter), on ne monte hélas pas à un pourcentage marquant, ayant quelque effet de ré-orientation du modèle (notre effet environnemental ou humain restant sous les 0,1%).
==Alors faisons passer (TRèS CONCRèTEMENT) appliquons (et j'ai indiqué pour ma part les implications immédiates concrètes répétables directement partout, que je peux) ces voeux à la vitesse grand V.
Sinon on est perdus.

OUIIII sur le coup de la consomm' chez Loréal et al ! (et pas glop sur la formulation "il est tant que les femmes réfléchissent", car il y en a qui pourraient croire qu'elles ont l'apanage de ce déficit...). Dans mon foyer, c'est fait depuis longtemps (en fait, viscéralement, ce genre d'achats n'a jamais pu commencer, on a des savons et pommades basiques -karité, argan... bruts- ; et idem pour les téléphones portables*)

*Je vous conseillerai à mon tour en téléphonie, Annie : en cas d'astreinte travail, et, hélas, d'obligation-ventes (les guichets sont fermés, on passe par internet, on a des confirmation sms uniquement frown ), certains chez moi ont un modèle mobile robuste de plus de 20 ans d'âge, de sorte que nous faisons partie de ceux dont la consommation moyenne est bien divisée par 6 par rapport à la moyenne, avec un si bas taux de renouvellement, concernant la téléphonie aussi. Ce modèle fait quoi : ben il téléphone, c'est tout, dont enregistreur de message dont forme texte simple, basta.

Merci de nuancer: ce n'est pas "la" femme qui a encore beaucoup de chemin à faire, mais des femmes sur les produits que vous dites, et des hommes et des femmes sur d'autres. Beaucoup d'hommes beaucoup de femmes, beaucoup de nous, sans doute.

Pas que les femmes..........les hommes aussi.......Marketing, quand tu nous tiens!

.....par ceque  vous  sous entendez que les femmes  sont coquettes que  pour les autres  qu 'être belle et exprimant   leur  sens   artistique   et leur subtilité    uniquement pour les autres  ???????

....Mais c 'est dramatique ce que vous dites ....... dans  quellle vie vivez vous ???

.....De quelle  femme formatée parlez  vous ......être  coquette  n es tpa sune Obligation  enocre moins un devoir .... l amour n a rien à  voir  avec  ces  états de fait  !!!! 

Bizarre  votre préention  de la vie  ......!!!  .......... 

...... nous ne devons pas fréquenter les même  femmes .........mon Dieu que votre vie doit être triste .......!!! 

cool    ............... seriez vous traumatisée  !!!! 

  BONNE   ANNEE   .........Liiiiiiiibérée  ........!!!

 

 

Les femmes ayant longtemps été jugées uniquement sur leur image dans ce gigantesque "comice agricole" dans lequel les hommes les ont enfermées, elles ont du mal à se défaire de ce comportement. 

Surtout celles à qui ça facilite la vie. 

On peut les comprendre. 

 

Un téléphone de vieux, quoi ! (je sais, j'ai le même...) laughing mais je suis vieille, aussi...

Sur mon Netbook, j'ai aussi encore une souris (sans fil...), pas par féminisme, mais parce que la touche pad me gonfle... Sur l'écran de mon machin qu'on ne tripote pas avec les doigts (il a une dizaine d'années), malgré mon logiciel Adblock, j'ai encore des publicité (de plus en plus), entre autre celles d'un marchand chinois, Aliexpress et je remarque que toutes les filles qui présentent des vêtements ont un cul quasiment nu et très proéminent, type famille Kardashian (oui, c'est très chiant). Ces jeunes filles asiatiques, aux yeux débridés doivent donc se faire opérer de la aussi, je suppose... Donc, malgré la campagne "too me", c'est une explosion de gros culs, où que je sois, y compris sur les pages des magazines économiques... Étrange.

En 2018, pourrais-je avoir un peu moins de gros culs en pleine face s'il vous plaît ? Ce n'est pas que je sois bas-bleu, mais en une telle quantité et toujours hyper calibré sur le même modèle, c'est lassant !

J'ai ai même vu hier sur Mediapart, pas en pub intempestive, mais dans le bureau de Macron, gainé de lycra rose du meilleur goût, il accompagnait un financeur d'ycelui, en provenance d'Arabie Saoudite... laughing

Comme cadeau on peut offrir des bouquins mais de temps en temps il faut changer un peu, c'est difficile à la fois de contester et de vivre de façon à peu près socialisée.

Il y a peu de commerces "parallèles"  et il faut bien un minimum !

Vous sous entendez qu'il y a un féminisme con, certainement. Depuis quand existe t'il un machisme de taré? c'est tout récent que les femmes osent se plaindre  de ces mecs qui draguent lourdement et pourtant depuis quand sévissent'ils ? je me souviens de certains d'entre eux  dans ma jeunesse des années 70. Qu'entendez vous par féminisme militant mais intelligent ?

Dans les années 70 le féminisme était jugé hystérique, une histoire de moitié folles, il a gagné ses lettres de noblesse  depuis.

D’un autre côté, pourquoi pas ? Après tout l’émancipation n’est pas une question de plus ou moins de maquillage ou plus ou moins être vêtue à la mode... Penser une femme libérée selon sa présentation en public ou dans le privé, n’est-ce pas un tantinet réducteur ?

Bon, il manque un T à prétention (ligne 8), mais, plus grave, il manque aussi un POINT juste après le [!] qui suit. Un p'tit coup d'mou?

merçi pour le choix, c'est une bonne idée ! je relis orwell

merci Annie de m'avoir fait rire en lisant Médiapart
et bonne année!

Je suis absolument d'accord avec vous. Ceci dit, vous n'êtes pas sans ignorer que le comportement des êtres humains adultes est conditionné souvent depuis le berceau que l'on soit fille ou garçon.

 

La liberté n'a pas de sexe, elle est pour tous/toutes ou elle n'est pas, il en est de même pour l'égalité, elle est pour tous/toutes ou elle n'est pas et aussi la justice, le respect, la bienveillance, etc...,

L'émancipation ne devrait pas être une question de mode ou de maquillage ou encore de talons aiguilles mais pour certains emplois, si nous n'êtes pas un top modèle, malheureusement les compétences et beaucoup d'expérience ne suffiront pas. Cette réalité est encore sous estimée .

laughing

tu m'étonnes!

certains chez moi ont un modèle mobile robuste de plus de 20 ans d'âge, de sorte que nous faisons partie de ceux dont la consommation moyenne est bien divisée par 6 par rapport à la moyenne, avec un si bas taux de renouvellement, concernant la téléphonie aussi. Ce modèle fait quoi : ben il téléphone, c'est tout, dont enregistreur de message dont forme texte simple, basta.

C'est exactement ce que j'ai et ça me suffit largement! smile

mon modèle de portable n'a pas internet, c'est un Samsung que j'ai acquis à la Poste en 2012 (ou 14 ?), il a même beaucoup d'autres fonctions dont je ne me sers jamais : calendrier, jeux, modèles de textes, lumière, agenda, calculatrice, etc.

j'ai accès à Internet à partir de mon ordi. et c'est largement plus que nécessaire! wink

surprised!

je n'ai pas du tout compris la même chose que vous dans le commentaire d'A. M-B!

waouh! ça en dit long sur le "problème"!!! 

Vous non plus vous n'avez rien compris il me semble.

Je ne connais pas Annie M-B mais son commentaire tel qu'il est écrit et tel qu'il se lit (sans préjugé) ne laisse pas du tout entendre ce que vous dites! 

laughing

c'est de l'humour vert ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

viii Babette, moi c'est quasi pareil, sauf que j'ai même pas acquis moi-même le portable! :-D
Je bossais déjà à l'ordi, vu mon mastère en gestion de bases de données relationnelles, et effectivement ça suffit.
Quand j'ai vu arriver le portable, j'ai pensé comme pour le micro-onde et bien d'autres choses (les central parks alors que la nature existe, les marina hotelières et autres quand on peut séjourner chez, et un peu avec, l'habitant, les 'resorts' et autres bases de loisir intégrées, et même pour l'aspirateur en raison du pb d'énergie alors qu'il y a des alternatives simples et efficaces, etc... etc... nonsense...) : "stooop indigestion, je ne franchis pas cette marche nouvelle du consumering quand nous avons déjà atteint la large suffisance en confort domestique. Je n'en aurai jamais.".
Je ne sais pourquoi, enfant déjà, la fête-à-moulinex m'hallucinait...
Bref, comme pour "jamais de Barbie pour ma fille",....héhéhé un "bon citoyen-consommateur" (oxymore) me l'a offert: càd ma mozer, le premier sorti chez FranceTelecom, je l'ai eu!!!! ("pour que je puisse te joindre en tout lieu et à tout moment", c'est quand même beau cet amour qui nous est vendu par les marques, j'ai sobrement répondu "merci, il demeure que c'est pas un hasard si je vis toujours à 200 ou 4000 km de toi...", et rien n'a changé, je ne l'allume qu'en cas de mission extérieure avec astreinte, y mets une petite carte tous les 6 mois, il ne fonctionne qu'en réception, lol)

En outre, Babettchen, ce que Foxterrier oublie de critiquer du commentaire, c'est que seules les femmes y sont décrites comme "non réfléchissantes". Si qqch me gêne dans chez la camarade Osborne, c'est cela...

 

Bravo et juste choix! Merci

 Et je propose INSTAMMENT, Chem, que nous nous efforcions en permanence de nous reconnaître et de nous expliciter de ce que nous voulons dire par
" IL NOUS APPARTIENT DE DEMENTIR LES ORACLES " (d'effondrement: tous les paramètres et indicateurs sont hélas au rouge-noir)
Le pire paramètre étant l'effondrement de l'esprit critique et du désir de soulever la chape mortifère du bain tiède où nous mijotons sans douleur et dans de multiples addictions.
Allez, je commence l'exercice de préciser "ce que je vois qu'il m'appartient de faire (dont suscitant le 'nous') ":

Organisons (en simple voisinage d'un nombre de gens suffisant, ce qui dépend des forces compétences et disponibilités libres en l'état : un à 'n' instigateurs s'il faut) des SALLES CITOYENNES -de type pub anglais ou prato italien, ...-,
-AU COIN DE CHAQUE QUARTIER OU VILLAGE,
-où quiconque est invité à entrer librement une fois sa semaine de travail accomplie, sans perdre de temps (en-cas tiré du sac, commensalité chère à Edgar Morin), ET où la seule règle du jeu (il s'agit de jouer et rire aussi, dirait Germaine Tillion) est de mutualiser des interrogations ou soucis de société,
-où le seul garant (d'ambiance, style, ouverture, surtout) est un veilleur de processus éclairé voire éclairant (compétences d'accompagnateurs de forums constituants cf David Van Reybrouk, Etienne Chouard, expérience de Porto Allegre ou autres),
-où le premier pas est de mutualiser de l'information , et d'arriver à stabiliser la plus exacte ou complète possible,
-de prendre conscience de dangers, alerte, urgence...
-... et plus si "réveil" : quels souhaits, quels 'il faudrait' ressortent?
-tout cela en respectant et actant les "point de vue" , point d'où voir chez chacun, en fonction de la place où il vit,
Quels désirs maintenons-nous après délibération? (ah, il va falloir introduire le critère d' "intérêt général", et le respect de ce qui s'avère "bien commun") / qu'est-ce qui filtre de tout cela et est à notre portée d'action ici et maintenant?*

Voilà mes souhaits "dont acte" (et c'est TRèS DUR à mes petites forces, en raison de l'anesthésie générale, de l'effet 'matrix', de mon pessimisme qui frôle la dépression; et je veux bien comprendre que c'est juste TRèS DUR à mon voisin de simplement franchir le seuil de la salle offerte ; il n'y a aucun critère objectif de comparaison des efforts, des 'pleins')

Seul atout de ce processus :
"Il n'y a pas de plus grand bonheur pour l'homme que de donner son plein" (Claudel)
(quel qu'il soit la quantité de plein, et s'il y en a, la fraternité palliera pour ceux qui n'ont que du creux et du manque)

J'ai bien conscience de livrer ici à "génération" (ref Hamon et Plenel à qui je ne pardonne pas d'avoir livré la France à la destruction irréversible qu'accomplit l'Ordre Mondial d'une poignée d'assassins milliardaires, patrons de l'accélérateur Macron), au mouvement "citoyen" (ref Charlotte Marchandise), ... (pour ce qui est d'EM, ils ne peuvent 'par construction' récupérer authenticité, sincérité, consensus citoyen dès la base, c'est antinomique de leur Vision mégalo élitiste), une méthode de ralliement déjà en oeuvre chez les Insoumis . Je n'appelle d'ailleurs pas cela "méthode de ralliement" (usage certes possible) à quoi que ce soit, sinon à nous-mêmes et notre sauvegarde.
Il y a péril et urgence, alors soyons le maximum pour le processus de décillage, de réveil et de mise en chemin, il faut cette salle de commensalité partout, cette table servie à tous ceux qui ne dépassent plus ce qui est servi, et aucun mouvement n'a les 40 000 animateurs (discrets, maïeutes) nécessaires,
fédérons-nous dès ce stade.... sans traîtres à la cause du vivant et de l'humain, comme ce fut patent au sein de PS, du PC, d'EEV ... THIS IS MY WISH.

"Nous marchons sur des chemins INCONNUS de nous" (JL Mélenchon)

Dont risques, je ne vois pas d'autre alternative au suicide en cours,
LT

@Lies TIPO  

En fait, le lieu que vous désirez pour se réunir entre voisins avec son doguy-bag à partager, ça s'appelait il y a... des lustres :"une maison du peuple" ! (ou éventuellement, une bourse du travail...) Je vous l'avais bien dit que j'étais vieille... laughing C'est un peu comme "nuits debout", mais sans se tremper les fesses sur le trottoir mouillé et sans se geler dehors à pas d'heure ! C'est fou, comme on s'est laissé tranquillement déposséder (en grande partie par la télé, cette magnifique boîte à décerveler), en silence, sans moufter, parce qu'au siècle dernier, ça existait ! C'était même la classe ouvrière (encore un mot inusité) qui l'avait inventé... Incroyable, non ? C'EST MÊME DANS CES MAGNIFIQUES CAHUTES, QUE SE SONT CRÉES LA PLUPART DE NOS LOIS SOCIALES... Celles qu'on est précisément en train de se faire bouffer !

Chez moi, on fait ça entre voisins... Ma toute petite cuisine accueille un nombre inconsidéré de gens l'hiver, l'été c'est le jardin... Parfois la rue, on sort tables et chaises et même les barbecues...

 

Merci de votre attention.
Oui, je connais la "maison du peuple", ça existait dans ma jeunesse aussi, mais je n'en connaissais pas le fonctionnement.
De même nous utilisons effectivement la bourse du travail de ma petite ville, mais dans des modalités non renouvelées souvent peu productives ; à 30 km de mon village ; je parle vraiment du quartier et de la commune, y compris villageoise, et d'une sorte de charte de ligne et d'attitude, dont accompagnement d'un médiateur, dont qualités d'attitudes entre participants, bien citées par Sandrine Rousseau (voir mon commentaire autonome sur cette page, qui les relève).
Et, oui, ce que vous faites entre voisins, j'aime bien, c'est direct et jouable. J'ai pareil: toute petite cuisine et jardin.
Je pense qu'il faut que nous nous donnions les moyens (maïeutiques en particulier) pour réveiller un maximum de citoyens conscients et frémissants, par ces voies, cela en opposition aux spectateurs-consommateurs qui votèrent si pauvrement, et qui persistent dans une attitude attentiste.
Il n'y a pas d'autres acteurs pour faire masse, seule force démocratique (via taux de votes, quantité exigeant...), qu'elle s'étaye ou non sur une structure telle que la FI.

Saillans, laboratoire de la démocratie rurale, cherche à amplifier sa ...

10 févr. 2017 - Cette définition est à mille lieux de celle de Tristan Rechid, qui a formé les élus de Saillans aux méthodes de l'éducation populaire : « Le politique, c'est l'habitant, pas l'élu. L'élu est un représentant qui anime le processus. » N'empêche. Le conseil des sages, auquel appartient Tristan et qui accompagne ...

#CeuxQuiFont : Tristan Rechid « propage la pandémie » de la ...

16 sept. 2016 - En 2014, une liste citoyenne et participative a conquis la mairie de Saillans, dans la Drôme. Depuis, Tristan Rechid parcourt la France pour expliquer comment ça marche.

Tristan Rechid - révolution participative à Saillan (drôme) - YouTube

▶ 50:02

https://www.youtube.com/watch?v=miU45pcWMyQ

 24 août 2016 - Ajouté par Semaine De la Démocratie

http://www.semainedelademocratie.fr/programme/#29 A Saillans, dans la Drôme, une liste collégiale a remporté

À Saillans, les habitants réinventent la démocratie - Reporterre

7 mai 2016 - Saillans cherche à essaimer. Être « une expérience reproductible, malléable, adaptable ». Selon Tristan, le directeur du centre social de Die, « les outils sont simples et transmissibles ». Pour engager la démocratie participative, « on a simplement besoin d'un tableau, de feutres, de gommettes ».

oh merci!
Vous vous améliorez, après votre furibarde histoire de gros culs (post plus haut) wink
à Saillans, ils sont très avancés...
Je vais venir les interviewer sur le tout début : l'enclenchement...
"le plus difficile, dans un voyage, c'est de franchir le seuil" ...
Je recopie et visite tout ce que vous avez-mis smile ...

Ne me dites pas que c'est votre bourgade?

L'heure n'est pas à espérer, mais entrer en action, je crois... citoyen Riadh:
"être citoyen, c'est être responsable" (Saint-Exupéry)

Saint-ex n'était pas un exemple de démocrate.

précisez ...

  • Nouveau
  • 31/12/2017 14:05
  • Par

Les puissants verrouillent la République, notre justice est bafouée par ses gens qui se sont octroyés des prérogatives exorbitantes qui faussent la "Liberté, l' Egalité et la Fraternité".

L'immense majorité des personnes cherche à obtenir l'hégémonie plutôt que l'égalité et la fraternité/sorosité.

Exemple :

JE SUIS CONDAMNE A LA TRIPLE PEINE,

parce que je suis à la fois père, homme et vieux 

  • Père, je suis un parent croupion,

  • homme, j'habite chez ma femme,

  • vieux, je suis relégué.. 

Père

Autrefois les pères travaillaient beaucoup, passaient donc moins de temps à la maison mais étaient pourtant beaucoup plus présents qu'aujourd'hui auprès de leur famille, leur parole était entendue.

Depuis l'avènement du féminisme ultra il n'est plus qu'un sous-parent et ceci dans le meilleur des cas.

Ce qui a trait aux enfants est réglé par la mère, le père est parfois requis,au choix de la mère et généralement pour la forme. Le père peut émettre un souhait, donner un avis, demander qu'une démarche soit faite , c'est « cause toujours », la mère ne se sent aucunement tenue d'en prendre acte. 

Homme

Dans la vision féminine le monde est féminin, le masculin est un avatar, à supporter parfois.

Je suis un homme, ainsi, dans la vie privée, quoi que je fasse, je dois avoir l'accord de ma conjointe sinon ma démarche est nulle. L'inverse n'est pas vrai, dans la vie privée ma conjointe est habilitée à décider de tout sans moi. Elle le fait en toute sérénité.

Vieux

Etre vieux n'est un cadeau pour personne, mais être un homme vieux c'est être symboliquement mort.

La femme ne souffre que de son handicap physique de personne âgée. Pour tout le reste de ses activités, responsabilités, prérogatives, rien ne lui est enlevé.. Au con traire, généralement plus jeune que son conjoint et ayant une vie plus longue elle exerce un tutorat sur un homme à qui, à compter de la retraite, il ne reste que la vie privée dans laquelle il n'est rien ou presque.

Raymond SAMUEL

famiresam@orange.fr

Faites comme moi, suicidez vous.

Inutile de conseiller cette solution, elle vint toute seule. Je crois vraiment que si je n'ai pas mis )à éxécution c'est parece que mes petits-enfants ne méritent pas ça. Ils m'aiment, eux.

Quels pauvres, la république les ignore, ils n'existent pas par un tour de passe passe dont les médiats sont, sinon complices, au moins doués d'un mutisme écoeurant. Si les journalistes donnaient leur niche fiscale de 20% d'abattement injustes et injustifiés aux êtres sous le seuil de pauvreté, celle-ci reculerait un peu. Mais comme toujours, c'est aux autres de faire l'effort, nous, nos privilèges sont sacrés, et comme nous sommes un pouvoir qui compte, nous en profitons.

Liberté, peut-être mais de moins en moins

Egalité..... Mon cul.

Fraternité, c'est quoi ?

 

Merci à Sandrine Rousseau pour ses voeux si pertinents !

@ Vagabond: opposer la lutte contre le capitalisme à celle contre le sexisme est faire le jeu de l'un et de l'autre, comme fort bien expliqué ici:

"Nous voulons construire un système d'organisation collective qui favorise et encourage l'épanouissement individuel de toutes les personnes, « une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous » (Manifeste communiste). Le socialisme implique ainsi la fin de toutes les oppressions, de tout racisme et de toute discrimination ; le respect des cultures, des langues, des orientations sexuelles, des opinions philosophiques ou religieuses.

En particulier, il implique la fin de l'oppression spécifique de genre, antérieure au capitalisme mais que ce dernier a intégrée et instrumentalisée à ses propres fins. Aucun être humain ne sera libre si la moitié de l'humanité reste dans une position subordonnée, victime de la division sexuée du travail, des discriminations dans l'entreprise, de la double journée de travail dans le cadre de la vieille famille patriarcale et bourgeoise, de violences domestiques. La lutte des femmes contre leur oppression est un aspect essentiel de la lutte contre la domination capitaliste. Il n'y aura pas de socialisme sans libération complète des femmes. Réciproquement, la libération des femmes nécessite la fin de l'exploitation de classe." (Principes Fondateurs du NPA)

Mais chéri, vous ne vous êtes pas encore aperçu que vous êtes sur un journal de bourges ? laughing

Rien ne justifie les violences faites aux femmes et la façon de les traiter comme des objets, oui il y a la violence du monde du travail mais qui ne relève pas exactement de la même "domination".

les précaires et les travailleurs s'ils veulent se défendre doivent se regrouper dans un syndicat ou un autre groupement pour être entendus.

Très beau... Merci de ce bon moment.

 

@ Christian Roze

Vous dites : " Pour éradiquer les pauvres en surnombre " ....

C'est ce qu'il se passe tous les jours, via les guerres impériales en cours sur plusieurs théâtres d'opération à travers le monde.

C'est ce qu'il se passe tous les jours, via les famines, la mort de millions d'enfants non nourris et non soignés.

Pour information :

" D'après le programme alimentaire mondial (WFP) un enfant de moins de 5 ans meurt de faim toutes les 11 secondes dans le monde.

Cela représente plus de 3 millions d'enfants morts chaque année pour ces raisons particulièrement révoltantes.

795 millions d'individus souffrent de la faim explique l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Parmi eux, 154,8 millions d'enfants (de moins de 5 ans, ndlr), présenteraient des signes chroniques ou aigus de malnutrition. La majorité (2/3) des personnes souffrant de sous-alimentation vivent en Asie et dans la Pacifique, tandis qu'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique subsaharienne "

" Eradiquer les pauvres en surnombre ", le XX°siècle a déjà appliqué le programme à la lettre via deux guerres mondiales. Il a même dépassé tous les objectifs "diaboliques"... essayons plutôt autre chose au XXI° siècle.

Méfions-nous des " mots malheureux " oui, ....même employés à notre corps défendant. Sachons les choisir plus appropriés.

Cordialement.

 

  • Nouveau
  • 31/12/2017 14:47
  • Par

Sandrine la sensible et courageuse:merci pour vos voeux.

Il faut absolument créer une cellule par département pour recueillir les témoignages de tout type de harcèlement ,sous couvert d'anonymat.Les harceleurs ,ne harcèlent pas une seule personne,mais sont coutumiers du fait.

Par ailleurs les nombreux harceleurs de la Fonction Publique Territoriale , de l'Education Nationale,de l'armée, ne doivent plus dormir tranquille.

Cette cellule permettrait de mettre au jour l'ampleur de ce problème et protègerait les nombreuses victimes ,en regroupant les témoignages.

Bravo MDP et merci MME ROUSSEAU pour ces voeux féminins et féministes qui nous changent - peut-être? - de la ligne politique qui avait prévalu dans cette rédaction. Je fais référence à des blogs ouvertement antisémites et tres violents qui sont restés des semaines en Une des pages France de Mediapart. Donc il  y a de quoi être agréablement surpris, Mme Sandrine Rousseau étant laïque, ni voilée, ni racialiste, ni "victime" de la police pour son frère mis en examen ( je fais référence aux voeux de l'année dernière...) , ni racisée, ni ancienne esclave... Bref que du progrès sociétal en perspective chez Mdp.

Je suis ravie que Médiapart ait demandé à Sandrine Rousseau de présenter ses vœux pour 2018. Ce texte est magnifique et je n'en retirerai pas une virgule. Mais quelle hypocrisie de la part de la rédaction! Cette rédaction faisant sans aucune vergogne la promotion de l'islamisme... Islamisme prônant exactement l'inverse des propos de Sandrine Rousseau! A moins que Médiapart considère que ce texte ne saurait s'appliquer aux femmes de culture musulmane, qu'elles soient croyantes ou non?

Dire que Médiapart fait la promo de l'islamisme est un peu abusif. Sandrine Rousseau s'adresse à toutes les femmes je ne vois pas en quoi son texte ne s'adresserait pas à elles, au moins à celles qui viennent sur Mediapart et même aux mecs qui viennent sur médiapart

Manuel, tombe le masque, tu es reconnu !

 "Vous êtes un journal de haut niveau!

Oui, Mediapart c'était le choix de l'intelligence, Mediapart c'était le choix de la liberté, de l'indépendance. C'était...

Mais le nouveau choix de Mediapart, la nouvelle ligne, c'est désormais celle de la stupidité et de la nouvelle novlangue inclusive.

Mediapart: Quelle déchéance, quel naufrage! 

 

C'était gentil...

Merci.

Et sinon?  

Vous voulez dire ce genre de choses ?

charlieetmaintenant2

Il faut mettre un peu de liberté de pensée, et d'imagination à partir des aspects et suggestions composant le message... même si présentement, on est mal, j'en conviens....

Je salue ces voeux qui sont francs et porteurs d'un beau message d'espoir, pour lequel hommes et femmes nous nous battrons.

Néanmoins je regrette qu'encore une fois la question sociale soit mise sur le banc, au profit de la lutte féminine, de la lutte environnementale, du droit des animaux etc. Quand comprendra-t-on enfin que la convergence des luttes est plus que jamais nécessaire pour régler ces problèmes-là ? Que tant que capitalisme il y aura, il n'y aura ni égalité, ni liberté, ni "sorrorité". Pour 2018, souhaitons donc une révolution globale, qui emportera les capitalistes bourgeois dans l'ancien monde, et qui ouvrira la porte à un monde nouveau, épuré de cette racaille de l'argent. Là alors, nous pourrons commencer à changer sérieusement la condition des femmes, régler la question environnementale etc.

Bonne année 2018 à tous !

J'ai eu cette crainte quand les voeux ont commencé par approuver l'efficacité de la campagne "balance-ton-porc"
(ben non, j'ai pas suivi, car le langage est une chose que je ne galvaude pas : "il faut tenir sur les mots", plus que jamais au moment où ils sont tous vidés de sens pour servir la récupération par le pouvoir des gangsters du monde, au moment ou l'inviolabilité des êtres est moins que jamais respectée -subtilement- ;
et je n'accepte pas plus qu'on m'injoncte "balance ton porc" -expl ce n'est pas un vile acte de balance mais un "j'accuse"-, que je n'accepte le fait qu'on pose comme postulat que tous les français comprennent l'expression "je suis Charlie" ;
pour autant, le phénomène que qq1 dise l'horreur vécue pour la première fois en trouvant a priori des bras ouverts, le phénomène que les Français anesthésiés de longue main de consumering, suivisme, rôle de spectateur non participatif, arrivent à se lever et se rassembler par millions, m'ont été facteur d'espérance.

Cependant, dès le deuxième paragraphe, Sandrine Rousseau est passée à l'union de tous, hommes et femmes, et les autres termes de notre devise sont traités pour tous, au point qu'on oublie que le parti pris des voeux (oui, c'est un parti pris) est qu'ils soient servis d'un socle féminin.

Cela manifestement, pour en finir avec le féminisme (dingue, ça??!!, depuis Olympe De Gouge, depuis 68, depuis des lois comme /S Weil, la question n'est pas encore réglée!!?!?? Mélenchon a bien raison d'indiquer la résolution que la liberté de la femme concernant son corps figure dans la constitution, et de calculer l'égalité des salaires hommes/femmes). Oui, cela vaut bien les voeux 2018, une fois!!

D'autant, comme je vous ai demandé plus haut de l'observer, que les autres malheurs que vous citez ne sont pas omis.

Sur la majorité du discours, j'ai retrouvé les inégalités humaines inadmissibles et criantes sans les entendre au féminin.

Beau discours, à la fois large et stylé féminin.

Rappelons que le capitalisme ne s'intéresse pas aux valeurs non marchandes, et qui sont justement ce que les femmes (le plus souvent elles) ont sauvegardé gratuitement (Culture depuis les berceuses, fraternité dans le soin aux fratries, liant de la communication intérieure, langue'maternelle' soutenante pour la vie, solidarité dans la soupe servie à celui qui n'était pas prévu, pensée biologique et 'matière' quand tout est devenu technique ou numérique, etc...etc) ... on s'en sert ENFIN, fraternellement, librement, ou bien on ubérise cette manne dans l'invention-aplatissement de services monnayés pauvres et formatés?

Mais chéri, vous ne vous êtes pas encore aperçu que vous êtes sur un journal de bourges  "réformistes" ? laughing

A défaut de grives, on mange des merles !

Oui mais ailleurs que chez les bourges il y a des femmes qui se font molester par des mecs pas finauds.

Sandrine Présidente !!!

A propos de l'égalité, si déformé par une droite parlant d'égalitarisme pour rabaisser la gauche comme si c'était une insulte et ignorant que "égalité" se complète forcément par "en droit" : Egalité en droit.

Avec la liberté, la fraternité vient compléter cette trilogie pour justement réduire les inégalités en pouvoir d'agir et donc en finance. Donc pas besoin de mettre des notions de fraternité dans l'égalité, ça embrouille et laisse une voix royale à la droite pour s'y engouffrer.

Quand Ruffin dit qu'il faut bannir du langage de la gauche tous ces concepts ou notions relativement abstraites, comme les mots libéralisme, marxisme, capitalisme, voire "égalité", souvent mal compris, mal définis, bourrés d’ambiguïtés, réservant les débats pour intellectuels hors sol sur des sujets que seul des extra-terrestre totalement défoncés comprennent, je suis d'accord avec lui à 100%.

Pour 2018 : redonnons du concret et du réel aux discours politiques de la gauche, les luttes pour la dignité et le respect pour tous, la justice pour tous, l'égalité en droit pour tous avec de la fraternité à la base de l'empathie humaine qui fait que notre espèce existe encore aujourd'hui, et tout cela sans se priver de liberté ....

SVP, Thomas Boulenger, il y a urgence, l'heure n'est plus à inventorier ce qui ne va pas, c'est fait, c'est bien fait, par tous les partisans du Vivant et de l'Humain.
En ce début d'un 2018 qui pourrait être fort noir, je vous demanderais INSTAMMENT, comme plus haut à Chem Assayag, que nous nous efforcions en permanence de nous reconnaître et de nous expliciter de ce que nous voulons concrètement signifier et pratiquer, sous les termes :
"redonnons du concret et du réel aux discours politiques de la gauche, luttons pour la dignité et le respect pour tous, la justice pour tous, l'égalité en droit pour tous avec de la fraternité à la base de l'empathie humaine"
On est à l'heure des tuyaux, des rendez-vous et des actions.
Vous concernant, pouvez-vous nous indiquer de quelle façon concrète vous entendez procéder, afin que nous en soyons éventuellement pratiquants EN NOMBRE (la seule force d'une démocratie, même si le terme est mensonger) ?

ah il a dit ça , Ruffin? Moi aussi laughing
Retrouver le langage de tous (pour moi c'est celui de la classe de certificat d'étude d'autrefois ou d'Afrique: CM2 + 1)

MERCI   pour ce choix .... une fois de plsu  MDP   fait oeuvre    de subtilité  rigeur et Ethique  !!

......... MEILLIEURS  voeux  de  PLANTAGE  à  Christine ANGOT  !....la  charognarde  jubilatoire   !  

...... La  WEINSTEIN littéraire   de  L'émission  de RIQUIER   qui en a  perdu doucement le contrôle .... se faisant   circonscrire  par   cette  "  perverse  narcissique   gloutonne "    .....

.......Moix  lui servant de caution  ........

Dommage   une émission sympa   tournant  à  l abattoire .....souffrance animale comprise ..... les  jeux  du cirque    .....pour spectateurs voyeurs  Goulus   !!

Je suis en désaccord avec vous, le positionnement de Christine Angot peut se défendre, effectivement, dans l’intimité de nos mésaventures, d’autant sexuelles, nous nous débrouillons, le collectif ne peut être toujours là, il a son importance mais il n’est pas le tout du soin, il ne peut être toute puissance, comme toute chose dans ce monde...

Philippe Marlière, en bon futur Goebbels (ministre de la propagande), démontre ici son aptitude à la novlangue inclusive.

Ce n'est pas Christine Angot "Moi je Moi je " qui nous aurait adressé des vœux aussi sensibles et d'une telle qualité d'expression. Merci à Mediapart et à Sandrine et tous mes vœux à tous les deux. Bisou en prime pour Sandrine.
  • Nouveau
  • 31/12/2017 16:46
  • Par

#condition humaine ???

Le vivant a-t-il sa place ?

Très bon choix de la part de Médiapart.

2018 sera l'année des femmes debout pour les libertés ! smile

20171231-184541

L’Iran se réveille ; nôtre tour vient, peut-être....

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Quoique j'aie fait un long commentaire sous forme policée et assez minutieuse...
avec vous une brève forme-dessin, cela a son sens aussi ! ... wink

imagetractcoursedouardjeunes

Vous ne pouvez pas vous empêcher de sortir votre logo... c'est maladif, chez vous (et chez vos amis) !

 


PS : Vous dites "Quoique j'aie fait un long commentaire sous forme policée et assez minutieuse" :

En réalité, sans vouloir trop vous vexer, vous écrivez surtout comme un greffier de bas étage ACCRO AUX DROGUES DE VOTRE PROPAGANDE !

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Tout à fait d'accord: égalité entre femmes et hommes, halte au pouvoir de l'argent, vive l'écologie, à bas les grandes gueules ... Mais quand même, un mot aussi tordu que "sororité", était-ce vraiment nécessaire ? wink

Un mot aussi tordu que sororité ??? surprised

C'est bizarre, je l'ai toujours employé et à bon escient... Dans une fratrie (je ne crois pas que soeurie existe... même le correcteur d'orthographe ne veut pas me mettre le O dans l'E...), il y a des frères et des sœurs ! Génétiques autant que d'affinités de cœur... Fraternité, sororité... C'est égal et d'ailleurs, parfois bizarrement, indépendant du sexe !

On est plus habitués à "fraternité". Les nouveaux mots qui  expriment des réalités nouvelles, auront du mal à s'imposer car ils expriment une réalité qui dérange  et gêne beaucoup le monde patriarcal : le fait que les femmes ne soient plus automatiquement rivales mais que comme les hommes dans la fraternité elles se coalisent  

A vrai dire, je n'avais pas pris conscience que "fraternité" venait de "frère". Mais en Français le masculin est aussi le neutre, "fraternité" concerne donc les deux sexes, alors que "sororité" ne renvoie qu'au sexe féminin... C'est pourquoi je préfère "fraternité", car j'y crois et je l'espère entre tous les humains.

Trop vrai...

 

On veut des mecs beaux et bien sapés, sinon rien !

Les femmes mal habillées ça peut exister ?

Moi j'aurais aimé avoir Françoise Héritier comme présentatrice du journal télévisé, avec ses 80 ans passés , habillée selon son goût,  même avec un  tee shirt ordinaire, ça ne m'aurait aucunement dérangé et le journal aurait été passionnant.

wink  smile

Ah oui pour Françoise Héritier.

Les mecs maintenant sont mieux sapés que les femmes, en particulier que celles de la tv.

Des mecs beaux, agréables à regarder :

Image associée   Image associée

    Résultat de recherche d'images pour "aaron diaz"

Image associée

Oui ils sont beaux ! mais j'en connais avec des looks tout à fait différents qui sont  beaux par leur  qualité humaine. Tout est dans les apparences, alors que qu'il faut aller un peu au delà!

Françoise Héritier je l'ai entendue un soir à la télé pendant 10 minutes je l'aurais écoutée 2 heures, elle n'est plus, hélas!

Bôf, à part celui du milieu avec des yeux noisette, ils cassent pas des briques...

De plus, c'est surtout la voix qui compte pour moi et ce qu'elle dit, le reste est accessoire!

Wow! Vous avez encore du chemin à parcourir cousins français éloignés, «Matchi Mistigoches», pour vous sortir de votre machisme arriéré. Car, comme on le dit chez nous, plusieurs d'entre vous semblez avoir de la misère avec ce message d'une présidente rêvée. Tenez, jetez un coup d’œil à ce documentaire par comparaison, http://bit.ly/2lsNkTM pour vous rendre compte pourquoi vous auriez intérêt à vous ensauvager...

Un documentaire n'est qu'un documentaire, ce n'est pas forcément la vérité, même s'il est honnête, gardons notre esprit critique en éveil. D'aucun voudrait nous faire admettre n'importe quoi pensant que nous ne sommes que des bêtes de somme. Restons debout, l'éducation nous pousse ou devrait nous pousser à réfléchir. Alors peut-être avez-vous raison, mais vous avez peut-être tord, admettez-le, vous êtes aussi imbécile que moi.

Quant à nous, nous sommes capables de penser, aussi bien les plaies que les idées.

 

Commencez par le voir avant de tirer des conclusions... si c'est ça l'esprit français: chialer avant de constater, ça fait pas mal taouin!

Je confirme cousin pas Français, un documentaire n'est qu'un documentaire, ne faites pas avaler des images pour une vérité, je sais faire aussi de l'illusion , même chialer je sais aussi, il n'y a pas de honte a chialer. Avalez les fak tant que vous voulez et autant que vous voulez, mais ne m'obligez pas à adhérer à toute force à votre opinion, partagez-la ou affirmez-la sans propos abétisants.

L'esprit Français vous dit Bonne Année.

 

 

 

Bonne année pareille! Mais viens le voir de tes yeux voir que les femmes icitte ne se laissent pas marcher sur les pieds et tu m'en diras autant, si tu le peux.

Québécois, cousin
C'est plus précis et proche que "pas français", non?

winklaughing

Ces voeux sont un bon résumé de la ligne de Mediapart et des thématiques différentialistes de la gauche en France.

Gauche sociale démocrate, ils ont vendu la france au marché mondial heureux, plus habités par l'anti communisme qu'Autre chose. Il faut bien qu'ils s'inventent une belle âme.

Il est toujours important que la bourgeoisie, la classe moyenne, se sente parfaitement rassurée sur la perfection de sa moralité. Quitte à changer le sens des mots plutôt que le monde.

Ces voeux sont un bon résumé des points majeurs de "l'avenir en commun" tout pareil.
Où est le gap (hyatus)? ... Misayre ...
https://laec.fr/sommaire

Beau texte avec une argumentation bien  structurée .Beau cadeau de fin d'année. Merci

"Nous appartenons à un ensemble [la Nature] dont chaque élément se doit de trouver son équilibre avec les autres". Peut-on être plus naïvement moralisant ? Expliquez aux virus, bactéries, métastases, irruptions volcaniques et ouragans qu'ils se doivent de trouver leur équilibre par rapport à nos corps ou à nos sociétés humaines… L'homo sapiens n'est pas seul à produire du déséquilibre, et il est incertain que le vivant (ou le tellurique) aient un but, tel que celui de maintenir une harmonie à la satisfaction de toutes les parties ! La faiblesse de ce progressisme c'est qu'il n'est pas fort différent d'un catéchisme où la destruction punit le Mal — l'hubris du méchant système actionné par de méchantes gens — et où le Bien sauve enfin la Création innocente… Il me semble qu'une Gauche rivée à cette dramaturgie du Salut se prive d'un gain de lucidité fondamentale. Que Sade, Nietzsche ou Marguerite Duras, au hasard, ont le courage de désirer : "Que le monde aille à sa perte, c'est la seule politique." Duras, Le Camion, 1977. C'est un vœu pour une Gauche ni cynique ni platement nihiliste, mais si possible déniaisée en 2018. Que l'esprit moralisateur retourne à son nid véritable, à la Droite des ci-devant valeurs, des conditions morales apposées à l'obtention des droits.

Vous avez bien vu que la thématique écologiste est amenée à flirter par exemple avec l'intelligent design.

Quand on rencontre une phrase comme "un-e citoyen-ne d’être notre président-e" dans un texte, quelle prononciation doit-on choisir: la "masculine" ou la "féminine"? Et comment doit-on interpréter ce choix?

Bravo !! c'est vraiment mérité !

Juste un bémol : certainement un mauvais coup de l'inconscient collectif qui lui fait oublier la règle de la préséance . Dommage qu'elle dise  "chers concitoyens, chères concitoyennes" .Visiblement elle est encore dans le piège.  Pour marquer le coup elle aurait pu inverser la règle du "masculin l'emportant sur le féminin" ...et dire "chères concitoyennes , chers concitoyens". Tout comme il est d'usage de dire : Mesdames, Messieurs , que personne ne remet en cause...

Allez ! bonne année pour de nouvelles pratiques fraternelles et " soeurorales" !

PS à Médiapart : a t-on des nouvelles du premier élu de ce comité : Edouard Martin, CFDTiste pourfendeur des exploités du patronat , opportunément élu ensuite député européen sous la bannière du PS ? On n'a jamais plus entendu parler de ses combats de gauche depuis , même quand le PS était encore au pouvoir. Lui aussi aurait aussitôt retourné sa veste ? Il faut dire que c'est grâce à la CFDT que le CICE ( notamment) a pu passer ... Un jaune parmi les jaunes ?

Bravo et bonne année !

Excellent le  choix  de S .ROUSSEAU  ..... bis repetita  !!!

.... L autre .......  

TRES FORT    !  

 

 MELLEURS    VOEUX  sincères  &  Chalereux à Toutes & tous ! 

et  pour les Modérateurs  ...cool   modérez  avec modaration  ..cool   et si  vous faites des abus  ..... dormez  à la rédaction  !!!cool

   Chapeau  PLEYNEL  !!!  

Merci et Bonne année 2018 Sandrine.

Je préfère lire sur Médiapart que me farcir à la tv macron et ses contorsions.

Tous mes bons vœux 2018 à Edwy Plenel et à tous.tes les journalistes de Médiapart.

Espérons que Christine Angot écoute ce vœux et y réfléchisse , à moins qu'elle décide  continuer " de faire avec" comme elle le préconise si bien . Depuis l'affaire Whenstein je n'aimerais pas être à sa place ... 

  • Nouveau
  • 31/12/2017 20:45
  • Par

Bravo!!! Excellent choix, que de choses importantes de dites...plus la petite note d'humour indispensable dans le monde du monarques brutal qui nous gouverne et nous domine, nous écrase de sa violence et de son mépris...

Intervention intéressante...........

à propos de la drague, précisez tout de même...........et ne souhaitez pas son trépas sans la discerner

les délires américains où la moindre flatterie envoie au tribunal, non !! wink

il y a drague et drague

s'il n'y a plus de drague, comment l'amour vivra-t-il ?

allez, je vous mets au défi de définir la drague lourde et celle qui naturellement doit s'exprimer lorsque deux être se se sentent attirés l'un vers l'autre

Votre sentiment s'entend...
J'ai entendu autrement que vous (cf mon commentaire)... càd entre les lignes?

100% d'accord sur le souhait que la dissidence prenne la vitesse grand V, c'est lourd à préparer (la lutte pour rassembler et convaincre , ou convaincre et rassembler) car il faut une "masse" de concitoyens conscients et ayant un peu de disponibilité (en sus des opprimés, souvent indisponibles) ...

wink

voeux-inaki-68-18

 Je m'arrête sur ton commentaire parce que "fadasse" me semble excessif mais je veux savoir tes raisons.
L'auteure exprime bien quelque chose de ressenti, sur la contestation de la dépendance sexuelle et le besoin de mettre en mauvaise conscience des mâles dominants; et elle donne sa bonne liste de ce qu'on peut attendre de notre devise LEF[= Liberté ...],
mais ça reste insuffisant (mais n'est-ce le cas de tout vœu de risquer de rester "pieux"?), et je partage que ça peut peut donner à des lecteur(e)s un sentiment de "bonne conscience", de se faire plaisir en paroles, en bonnes intentions, alors qu'il ne faut pas se contenter de ça mais, comme tu dis, travailler à la "transformation sociale", à "infléchir le cours des choses" [ce que Sandrine Rousseau semble vouloir faire, à sa mesure(?)], passer à la "dissidence" - moi je dis Résistance.

Je t'invite à lire, comme tentative d'expression de Contestation/Résistance, mon "Apostrophe" au Président Macron l'invitant à changer de cap, après avoir "épuisé" Ce Capitalisme :
memolang_macron_president

[Je demande de t'"Ajouter à mes contacts" pour être sûr que tu liras ma réponse-ci.]

Pas mieux !! Merci Sandrine Rousseau !

== Prendre les derniers combats féministes pour parler de notre besoin n°1, l’EMANCIPATION, me parle :
C’est (enfin!) concret. Sommes-nous des enfants ? de la télé, de la pub, des manipulations qui ne considèrent en nous que deux fonctions, l’acheteur utile, le travailleur utile (utile à quoi ? à la fortune d’une minorité outrageusement abusive, et globalement assassine), ou bien des personnes émancipées aptes à négocier, défendre des droits et valeurs, exiger un Service, opposer des veto ?

-Si la réponse est la deuxième option, eh bien il y a du travail sur ce vœu :
Il s’agit de recouvrer l’effort de se procurer une information exacte, et concernant les sujets cruciaux, pour ne pas dire alarmants et urgents.

-Les vœux formulés bouclent sur l’état béni à quoi conduit l’émancipation : la conscience, sans quoi rien (c’est à dire NOUS, les seuls sur lesquels compter concernant le mieux-être de tous et du milieu commun naturel ou vivant) ne BOUGERA.

-Et il s’agit que les citoyens se parlent entre eux, là-dessus : Alors merci, Sandrine Rousseau, de formuler pour nous une pragmatique attitude de base, bonne, sinon indispensable, pour toutes, et tous, faite de respect et de bienveillance : Considérer l’autre avec respect, … regarder différemment, sortir des préjugés, de ce que nous croyons savoir, de ce sentiment de supériorité qui nous aveugle… Ah oui, cela suppose vraiment plus d’efforts qu’il n’y paraît.

-Je trouve encore pragmatique ce vœu pour que cesse le laisser-faire des plus gros, plus forts, plus riches, qui, considérant toute ressource naturelle ou humaine sous l’angle de la possible conversion en argent pour leur coffre, entraînent terre et hommes dans le mur : que nous parvenions à offrir un peu de notre force et de notre énergie, à la mettre en commun et en partage pour que, qui que soit chacun et où qu’il soit, il puisse participer, même modestement.
(j’ai indiqué en réponse à Chem Assayag dans cette page, une préparation concrète que cela signifie au NuitDebout ou Insoumis ou médiateur que je suis)

Vos vœux sont beaux, et ne me masquent pas que vos souhaits envers nos capacités sont difficiles. On a voté dernièrement en l’absence d'émancipation des esprits, et maintenant la barre de rétablissement est très haute, accessible? (allier au pessimisme de la lucidité l'optimisme du combat... d'après Gramsci)
Je ressens que nous ne pouvons plus nous permettre de décalage entre les « bonnes résolutions » et « ce que nous réalisons » (ou pas)

== Autres aspects (sur le terreau de l'émancipation) :

-Que l’expérience faite par les femmes de se libérer de la peur, serve à tous : gouvernés que nous sommes par la peur instillée comme un paralysant de toute réaction. Et il nous arrive, vraiment, la rareté (crise énergétique, ou financière, ou climatique, ou grands déplacements humains, ou ...) et la peur de manquer, celle qui va nous perdre si la Fraternité est dissoute.
Que le désir soit libéré de la peur… Au sens large du terme, déjà recouvrer le désir : « Notre problème, c'est d'identifier que nous sommes tous victimes du système capitaliste qui nous transforme en consommateurs AVEC UNE FORTE TRANSFORMATION DU DÉSIR DE VIE. » (Patrick Chamoiseau)
Nous n'allons pas bien...

-Que l’expérience faite par les femmes de réussir à faire respecter l’intégrité de leur corps nous serve à tous, bien trop souvent malmenés dans un travail à usure, burn-out et surmenages, et absence d’humanité, au nom de la compétitivité et flexibilité ; le corps et le mental ONT des limites inviolables.

Remarque : En terme de loi universelle d’inviolabilité des êtres, quoi de plus opportun que de d’inscrire cela dans la Constitution (celle que nous sommes parfaitement en mesure d’écrire, derrière la ci-devant citoyenne Sandrine Rousseau) ? C’est d’ailleurs ce que proposa un des candidats à la présidence 2017 : inscrire dans la Constitution le droit à l’avortement et la reconnaissance du droit de chacune de disposer d’elle-même, son corps n’étant la propriété de personne.
Et aussi, à propos de Liberté, inscrire dans la Constitution des droits de protection des libertés individuelles (cf le même candidat).

== Je dois avouer que j'ai commencé à éprouver une frustration, en conclusion des vœux, concernant le moyen et de la manière :
Si l’égalité est le moyen d’obtenir la liberté, quel est le moyen d’obtenir l’égalité ?
Si la fraternité est la manière selon laquelle on obtient la liberté, comment devenir davantage et suffisamment fraternels ?
Puis il m’est apparu que la recherche en groupes de l’émancipation pouvait nous y amener (cf l’expérience non vaine des NuitsDebout).

Merci encore! (et je me dispense des voeux vides du président au regard vide)

réf :
-Ecrire la Constitution : https://www.youtube.com/watch?v=Pvn1AWl0zHc&t=984s

-Garantie des droits des femmes : https://www.youtube.com/watch?v=rqj7rAQFQh4

-Egalité-Fraternité : film « l’Assemblée », bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=MaV9k2H_aVw

La république représentée par une Marianne! Pouah!

Taper sur Edouard Martin c'est un bon défoulement, êtes vous sûre qu'il est le seul a avoir abandonné le bleu de travail? c'est facile de taper sur les syndicalistes surtout que quand ils restent dans leur boulot et leur militantisme, tout le monde s'en fout y compris vous!

Les vœux de lutte d'Edouard Martin

31 décembre 2012 Par La rédaction de Mediapart

Mediapart a choisi de commencer l'année 2013 avec les vœux du sidérurgiste Édouard Martin, figure en 2012 de la résistance ouvrière au saccage social et au capitalisme financier.

https://www.mediapart.fr/journal/france/311212/les-voeux-de-lutte-dedouard-martin?onglet=full

Pouvez-vous me dresser un minimum de liste d'actions qu'Edouard Martin a mis en oeuvre depuis qu'il a été "élu" (pour ne pas dire "casé"...) dans ce joli placard doré sur tranche ? Juste par curiosité... laughing

Non je n'ai pas de liste d'actions d'Edouard Martin en tant que député, c'est à ceux et celles qui l'ont lu de lui demander des comptes, mais je le ferais aussi.

Vous ne répondez pas à la deuxième partie de mon propos: Comment sont traités y compris sur Médiapart, les syndicalistes qui continuent leur combat?

Ils sont gentiment ignorés de tous et personne n'a grand chose à faire des ennuis qui leur tombent sur la tête, genre mise au placard, déprime, sanctions en tous genre.

De temps en temps il y en a un ou une qui un court moment est "héroïsé" et qui après quelques semaines retombe dans l'anonymat et continue à faire l'objet de ce qu'il faut appeler la répression syndicale.

 Alors ce qu'a fait Martin je n'appellerai pas ça de la trahison mais une gestion de carrière bien comprise, car il y a des limites à tout  !  

Non Edouard Martin n'a pas été à la hauteur, avant même qu'il devienne député. Je l'ai écouté souvent et il n'était pas du tout crédible (trop "excité", utilisant les clichés de langage des autres...).

Une très grande différence avec celui qui aurait mérité de devenir député (je crois qu'on lui a proposé mais il a refusé... il était assez intelligent pour comprendre qu'on allait lui en faire baver avec des trucs indignes politiquement) et qui aurait permis de faire entendre des voix majoritaires.

 

Jean-Pierre ou Jean-Michel ... ? (je n'ai pas la mémoire des noms au moment où je voudrais l'avoir ;-) c'est ch. mais c'est pas dramatique car tout le monde ici le connaît! (PSA... la grève)

Concernant la violance faite aux femmes, évidement, je militte pouir une pénalisation exemplaire, avec des peinnes effectivement exécutées.

Ceci étant dit, là encore, il s'agit d'un combat de "bobo". Toutes les femmes que l'on voit à la télé, ou tous les porcs dont on parle, sont des gens de la "haute".

Avez vous un peu pensé à toutes ces femmes "SDF" qui doivent subir des viols à répétition, et dont personne ne parle jamais? Elles ne peuvent même pas porter plainte, les flics les mettraient en cellules de "dégrisement", en rigolant!

Y a t-il qu'à l'Elysée et macron que les 90% les plus pauvres sont ignorés? 

Les femmes "rien", d'elles aussi, le pouvoir "en marche" et les médias se moquent bien. 

Evidement, ce ne sont pas des femmes qui "comptent" et qui font vendre du papier!

Angelina Jolie comme SecGen de l’OTAN ?

21 décembre 2017

Qui eût imaginé une seconde, par exemple en 1972, un Joseph Luns, “SecGen” tonitruant de l’OTAN, écrire un article avec l’actrice Raquel Welch sur leur ambition commune d’envisager quelques “jolies petites guerres” ? Ou encore, autre exemple dans les années 1990, côte-à-côte pour les mêmes mots, dans la même colonne, sur le même thème dont on vous dévoile au moins ceci qu’il est tout le contraire de la futilité, trouver réunies les plumes de Julia Roberts et de Javier Solana ? On peut ici garantir que l’une et l’autre hypothèse constituaient non seulement une impossibilité mais une pathétique incongruité, et cela sans pour autant mettre en cause la qualité, le rang, l’intelligence, le caractère de l’un(e) ou l’autre. Simplement, l’OTAN exerçait son empire sur une matière où les actrices, c’est-à-dire les vedettes de cinéma sexy-Hollywood, n’avaient aucune place d’animatrice, d’inspiratrice, voire de directrice purement et simplement.

(On notera, pour éviter tout procès en illégalité-sacrilège de notre pensée par rapport aux normes qui nous sont imposées sous la contrainte exercée au nom de la liberté et de l’égalité, que la réciproque est vraie, – ce qui devrait mettre à l’abri de toute accusation de “racisme sexiste”, ou bien “sexisme raciste de genre”, etc. En aucune façon un Secrétaire Général de l’OTAN, fût-il aussi sexy qu’un Soltenberg, l’actuel en charge, n’a sa place dans le monde du cinéma sexy-Hollywood des actrices qui, d’une certaine façon, n’a rien à envier à l’OTAN en fait de puissance brute.)

Le 10 décembre 2017, Angelina Jolie et Jens Stoltenberg ont fait jurisprudence, par rapport à l’OTAN et aux guerres que cette respectable organisation ne cesse de soutenir, d’entretenir et éventuellement de provoquer ; jurisprudence, précisons-le, en cette matière de la communication et de la moraline néo-nietzschéenne (“l’actrice sexy est quelque chose qui doit être dépassée”, selon “la théorie de la surfemme”), et qui plus est dans les colonnes glorieuses parce qu’elles sont également celles du temple du progressisme-sociétal, du Guardian en l’occurrence. Il ne faut pas s’y tromper, “Sire, c’est une révolution”, –mais après tout, cela convient bien à cette époque dont la folie catastrophique est nécessairement révolutionnaire.

Décrivant l’ardente nécessité que l’OTAN devienne une organisation avec comme principale mission de défendre “les droits de la femme” partout où ils sont menacés, bafoués, c’est-à-dire violés pour en venir à l’essentiel, Jolie et Stoltenberg écrivent in fine que pour cette noble cause il ne faut pas hésiter à lancer une guerre, dix guerres, cent guerres, – bref, des guerres... Les quelques lignes ci-après, extraites de la proclamation en question, en donnent l’esprit.

(Bien entendu, l’on doit savoir que lorsqu’une sommité de l’OTAN est signataire, même si c’est cosigné, d’un texte où l’on parle de “la prévention et de la résolution des conflits”, cela signifie que l’OTAN est prête à partir en guerre, n'importe où, n'importe quand et de toutes les façons.)

« Nous croyons que l'OTAN a la responsabilité et l'opportunité d'être une protectrice de premier plan des droits des femmes.

» En particulier, nous pensons que l'OTAN peut devenir le leader militaire mondial en matière de prévention et de réponse à la violence sexuelle dans les conflits, en tirant parti des forces et des capacités de ses États membres et en travaillant avec ses nombreux pays partenaires.

» Au cours des prochains mois, nous travaillerons ensemble et avec d'autres pour identifier les moyens par lesquels l'OTAN peut renforcer sa contribution à la protection et à la participation des femmes dans tous les aspects de la prévention et de la résolution des conflits. »

Suite...

http://www.dedefensa.org/article/angelina-jolie-comme-secgen-de-lotan

Message plein d'intelligence et de beauté !

La blague finale n'est pas nulle du tout, au contraire, elle m'a bien fait marrer.

Bravo, et merci.

Boone année à tous, dans ce bel esprit !

Oui moi aussi j'ai bien aimé la blague finale... c'est pas que ça m'a fait marrer mais... wink

Le profil de Sandrine

Sandrine déborde d’énergie et a un petit côté hyperactif. Elle déteste la paresse et a besoin de bouger, de s’agiter pour se sentir vivante. Dans son travail, elle possède une grande force de persuasion. Mais son énergie débordante peut parfois devenir agaçante et Sandrine ne se remet que très rarement en question. Sa devise c’est un peu « qui m’aime me suive », les autres n’ont qu’à aller voir ailleurs. Elle donne, mais exige de recevoir beaucoup en retour. Sandrine est charismatique, elle impressionne par sa volonté et sa détermination. Mais elle est aussi très rancunière, si elle n’obtient pas ce qu’elle veut, elle aura tendance à créer un climat de tension intenable, qu’elle seule sera capable de supporter, comme un scorpion en plein désert. Sandrine est volontaire et sincère, elle ne contrôle pas toujours ses émotions, mais sait se relever quand elle est à terre et peut résister aux situations les plus difficiles. Ses réactions peuvent parfois être exagérées, mais, cela constitue sa défense, son bouclier. On la dit parfois cruelle, en réalité elle est sensible et se protège de la moindre attaque qu‘elle juge personnelle.

Sandrine et les hommes

Sandrine utilise son charisme et affiche une assurance à toute épreuve pour charmer les hommes. Ses relations amoureuses sont souvent tourmentées et peuvent tourner au rapport de force. C’est sans doute dû au fait qu’elle a beaucoup de mal à accepter les compromis indispensables au bien être et à la pérennisation du couple. Elle est fière et ne cède pas facilement du terrain. Quand elle est amoureuse, elle a tendance à idéaliser son partenaire à tel point qu’elle est forcément déçue au final. Mais même si c’est difficile, Sandrine apprend de ses erreurs et évolue. Son instinct de survie peut prendre le dessus sur son caractère explosif, lui permettre de contrôler davantage ses émotions et, ainsi, de trouver des solutions aux problèmes relationnels qu’elle rencontre. Sandrine pourra alors vivre des histoires plus sereines et conserver intacte ses sentiments. Elle ne connaît pas l’hypocrisie ni le mensonge. Elle est toujours honnête et sincère, et même si cela provoque parfois quelques disputes, son amoureux peut ainsi être assuré qu’elle lui dira toujours la vérité.

http://www.elle.fr/Astro/Personnalite/Prenom/Femme-Sandrine

laughing

Là il s'agit du prénom.

Vous avez aussi son thème astrologique en fonction de sa date et du lieu de naissance ?

(on sait jamais, ça peut servir...)

J'oubliais : 

son signe dans l'horoscope chinois ?

(moi je suis un dragon! smile le seul animal mythologique, les autres sont le chien, le rat, le cochon, le taureau, le singe... y'en a 12 je crois)

 

 

 

l’insupportable  litanie des femmes victimes de violence continue:

Les fumées des feux d'artifices ne sont même pas encore dissipés que déjà une femme de lynchée...

 

https://www.liveleak.com/view?i=2e7_1514823848

 

2018 commence bien....

 

 

arrêtez de regarder les "spectacles"

concentrez-vous autour de ce qu'il se passe autour de vous et agissez en conséquence, juste pour vous sentir "connecté" et donc désireux qu'il en soit fini une bonne fois pour toutes, a minima, des violences sexuelles faites aux enfants et aux femmes...

qu'est-ce que vous cherchez en mettant votre lien ? on a tous (neutre) compris

C'est Pathétique !

Est-ce Mediapart se veut maintenant un journal Papale, un journal porte parole intime de toutes sortes des "Confusions des sentiments"... 

Beauvoir, Veil et combien d'autres "Salopes", auraient vues en vos "Voeux" cette imposture de PURES journalistes, SURTOUT de gauche ...

 

@ M.Challali

Merci de développer un peu plus votre pensée assassine. Cela m'intéresse que vous m'éclairiez sur ce que vos propos réservent d'intérêt critique.

Merci.

C'est très simple, vous remercie pour votre relance ! Tenez, imaginez-vous, que  dans 'Les Temps Modernes' de Sartre venait par exemple une dame lui signaler une agression sexuelle comme Mediapart veuille en faire Evénement 2018 !

 Sartre ou Beauvoir, -votre agression date de quand ?

-des années...

Avec qui

-Un homme politique

ça t'as existé sur le moment

-Oui très...

Pourquoi maintenant

Il n'est rien, ce vert

Pas ministre plus de poste

Je me venges...

Sartres: si c'est Macron, le président, qui t'aurai baissé ainsi culotte

Force et violence

-J'en mouille et je brule...

Beauvoir: Beau fantasme Madame

Qui ne puisse être sujet, c'est le votre,

 Des Temps Modernes

 

@ M.Challali

Merci de votre réponse. Elle décoiffe, il est vrai. Si je vous comprends bien, face à un tel évènement subi (le viol !) , nos deux prosateurs Trotskoquins en auraient fait un jeu fantasmatique débridé pour relancer leur libido réciproquement et en aurait bien rigolé ensemble pour relancer leur partie à quatre ?....c'est bien ça ?

Je sens que vous allez vous attirer quelque foudre sur ce blog...

 

 

Pierre Lemaitre (Au revoir là haut) ce matin sur Inter.... sa" Bonne année aux riches" 

https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-02-janvier-2018

à la mn 25...  et cela DOIT bien rester le sujet principal qui nous concerne tous .

CONGRUENCE : Bonne année aux hypotextiles et hypertextiles.

http://amitie-entre-les-peuples.org/CONGRUENCE-Bonne-annee-aux-hypotextiles-et-hypertextiles-C-Delarue

Bonnes année partout, par delà les frontières, ici et ailleurs, aux hommes, surtout ceux de condition sociale modeste, et surtout bonne année aux femmes, aux femmes de toute couleur de peau (point de racisme), de toute forme corporelle (ni grossophobie, ni maigrophobie), qu’elles soient plutôt hypertextiles ou plutôt hypotextiles ou en entre deux. Cesser les haines dans un sens ou dans un autre, qu’elles viennent d’en-haut ou d’en-bas. Point de sexyphobie ni de voilophobie. Liberté !

Eu égard au mouvement des femmes de l’automne 2017, des femmes légitimement en colère contre des hommes, des hommes croyants ou non, des hommes dominateurs ou violents, il importe en ce début d’année de s’engager et de trouver les mots et les actes - nécessaire congruence ici - pour que les hommes cessent de les harceler, les injurier ou pire encore les battre et les violer.

Les femmes, hypotextiles ou hypertextiles, sont nos soeurs et doivent pouvoir avancer librement dans la vie sans subir les violences actives ou passives des hommes. Il en va du progrès de la civilisation.

A écouter aussi certaines féministes, il importe qu’il y ait un budget pour les structures chargées de la lutte contre ces violences.

Christian DELARUE

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-des-lieux

Beau discours de femme universelle.

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale