Dossier Benoît Hamon, de la surprise à la survie

Benoît Hamon, en janvier dernier. © Nicolas Serve

Retrouvez nos enquêtes, reportages et analyse sur le vainqueur inattendu de la primaire du PS, devenu candidat d’un parti en lambeaux et ne parvenant pas à trouver son espace entre Mélenchon et Macron.

Après la débâcle Hamon, la recomposition incertaine du PS

Benoît Hamon au soir de sa défaite, le 23 avril © Nicolas Serve
Le candidat du PS a enregistré un score historiquement bas au premier tour de la présidentielle, avec seulement 6 % des suffrages, loin derrière Jean-Luc Mélenchon, également éliminé. Ses proches appellent à une recomposition de la gauche et à une refondation du PS. Mais avec des contours plus que flous dans un parti extrêmement divisé.

Portfolio

Benoît Hamon, l'occasion manquée

La victoire de Benoît Hamon en janvier à la primaire de la gauche a pris tout le monde de court, les éléphants du Parti socialiste les premiers. Ils ne l'ont jamais digérée. Tout au long de la campagne, Benoît Hamon est resté un frondeur du PS.

18

© Nicolas Serve

Hamon, les prémices d'une rénovation inaboutie

Gauche(s)

Benoît Hamon en campagne de primaire © Reuters
Le candidat socialiste espère limiter, dimanche, l'ampleur de sa défaite annoncée. Prisonnier de l'appareil du PS et de ses propres hésitations malgré un programme renouvelé, il n'a jamais réussi à prendre la main sur une campagne chaotique.

A Rennes, les hésitations des électeurs de gauche

Gauche(s)

Dans ce bastion de gauche, les socialistes, avec leur vague à l’âme, cohabitent avec des communistes et des Insoumis, qui ont le vent en poupe, et des ralliés à Emmanuel Macron, qui croisent les doigts. À une semaine du premier tour, ils n’ont jamais rencontré autant d’électeurs incertains de leur vote.

Europe et travail: Hamon cible Mélenchon

Gauche(s)

Invité de Mediapart, le candidat socialiste à l’élection présidentielle a reconnu les « difficultés de sa campagne », le poids du bilan du quinquennat Hollande et de l'étiquette PS. Il s'est surtout démarqué de Jean-Luc Mélenchon, expliquant leurs désaccords sur l'Europe et la mutation du salariat.

Comment Benoît Hamon tente de s’inspirer de Bernie Sanders

Gauche(s)

L’équipe du candidat socialiste s’est entourée de plusieurs anciens conseillers de Bernie Sanders à la primaire démocrate, comme l’économiste James K. Galbraith, parrain de « l’Agenda 2017 ». Deux consultants du parti démocrate ont également été recrutés pour le pôle mobilisation. Hamon espère encore limiter la casse électorale à deux semaines du premier tour.

Hamon expose ses «regrets», Mélenchon «marche son chemin»

Gauche(s)

Après le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron, le candidat du PS a lancé un nouvel appel à l’unité à Jean-Luc Mélenchon. Une demande aussitôt rejetée, tant l’évidence de la position « centrale » du socialiste est fragilisée.

Vidéo

Débat Coquerel-Piketty: les fractures de la gauche et l'Europe

L’Europe est l’un des nœuds de la campagne présidentielle, au cœur du « désaccord » entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. Thomas Piketty et Éric Coquerel en débattent et analysent les multiples fractures de la gauche, au cours de notre émission MediapartLive.
Thomas Piketty et Éric Coquerel

Tous les articles

A Roubaix, une campagne socialiste «en rupture»

Politique

Sur le terrain, la rupture entre socialistes est déjà consommée. Avant son meeting de Lille mercredi soir, Benoît Hamon doit encaisser l'appel de Manuel Valls à voter Macron. Mais dans le Nord, les militants socialistes ont déjà fait le deuil du quinquennat. Pour leur premier porte-à-porte, les militants de Roubaix se projettent déjà dans l'après. « Le PS va se transformer, c’est sûr. Disparaître, non ! Simplement, ce ne sera plus le même PS », dit l'un d'eux. Reportage.

Valls vote Macron: l'acte final des cinq ans qui ont fracturé la gauche

Gauche(s)

En annonçant son soutien à Emmanuel Macron mercredi, l’ancien premier ministre a achevé l’entreprise d’explosion de la gauche et du PS, entamée dès le début du mandat de François Hollande.

Des socialistes toujours plus nombreux à torpiller la campagne de Hamon

Gauche(s)

Jeudi, le ministre Jean-Yves Le Drian a annoncé son soutien à Emmanuel Macron, le jour même d’un déplacement de Benoît Hamon consacré à la défense. Une nouvelle illustration des risques d’explosion du PS au lendemain de la présidentielle.

Hamon en demi-teinte, Mélenchon offensif, Macron braconne à droite

Politique

Le candidat de La France insoumise et celui du PS sont souvent tombés d’accord. L’ancien ministre, lui, s’adresse clairement aux déçus de François Fillon.

A Bercy, Benoît Hamon s’offre un sursis

Gauche(s)

Le candidat socialiste a réussi son pari : remplir et enflammer Bercy. Devant plus de 20 000 personnes, Hamon a fait appel pendant une heure et demie au peuple de gauche pour sauver sa campagne présidentielle.

Hamon se pose désormais en «candidat du pouvoir d’achat»

PS

Lors de la présentation de son programme présidentiel, le candidat du PS a repris l’essentiel de ses mesures phare de la primaire, comme le revenu universel, la taxe sur les robots ou le 49.3 citoyen, mais en les encadrant. Surtout, il a infléchi son discours en direction des classes populaires et moyennes. « Je suis le candidat de la feuille de paie », a-t-il affirmé.

Joly et Montgolfier contre «l’esprit de la corruption»

Justice

Deux figures emblématiques de la lutte anticorruption en France, Eva Joly et Éric de Montgolfier, désormais soutiens du candidat Benoît Hamon, mettent en cause dans un entretien à Mediapart un déficit de tradition démocratique de la classe politique et des institutions face à la délinquance en col blanc. Et proposent des mesures pour y remédier.

En parallèle du PS, Benoît Hamon mise sur une «campagne intello»

PS

Le candidat socialiste s’est entouré de nombreux chercheurs dans son équipe de campagne pour contribuer au programme présenté ce jeudi 16 mars. Une rupture de plus avec le quinquennat de François Hollande.