Dossier Dossier: la primaire de droite

Primaire à droite: les électeurs de gauche ou du FN vont-ils «se payer Sarko pour 2€»?

France — Analyse

La primaire de la droite et du centre risque fort d’attirer des électeurs issus de la gauche et de l’extrême droite. Si le phénomène est pour l’heure jugé « marginal » par les candidats, il pourrait influer sur le résultat du scrutin. Autour d’un même credo : empêcher Nicolas Sarkozy de briguer un deuxième mandat présidentiel.

Derrière l’«identité heureuse» de Juppé, sa vision malheureuse de la France

France — Reportage

Dans une campagne pour la primaire crispée sur les questions identitaires, Alain Juppé veut imposer son concept d’« identité heureuse ». Une formule optimiste, qui lui permet de se distinguer sur la forme de Nicolas Sarkozy. Car sur le fond, les deux hommes partagent le constat d’une France « abîmée à l’intérieur ».

Le féminisme à géométrie variable de la droite

Droite — Analyse

Après des années d’inertie, la droite s’empare enfin de la question de l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais le sujet n’est abordé que sous le prisme de l’islam et de l’identité française. Un féminisme d’un nouveau genre qui cache une réalité profondément sexiste.

Au Cannet, Copé veut croire à sa résurrection politique

France — Reportage

Isolé et au plus bas dans les sondages, Jean-François Copé a tenté ce dimanche de se présenter comme la divine surprise de la primaire de l’opposition. Pour exister dans une campagne à droite toute, il n’a pas hésité à faire de la surenchère sur la menace du « communautarisme islamiste » face à un public chauffé à blanc sur ces questions. 

Bruno Le Maire distribue trois kilos de programme

France — Reportage

Dans cette primaire où il peine toujours à exister, Bruno Le Maire a présenté ce week-end son programme. Un pavé de mille pages pour s'imposer « entre le retour du Kärcher et l’immobilité heureuse » et issu, dit-il, de ses rencontres avec les Français. Des Français plus souvent propriétaires, héritiers, industriels, médecins libéraux, que smicards.

Fillon promet d’envoyer la gendarmerie à ceux qui s’opposent à son choc libéral

Droite

Invité ce lundi 5 septembre par des associations libérales, le candidat à la primaire de la droite promet, s'il est élu président de la République, d’envoyer aux entreprises un « signal très fort ». Aux forces de résistance et autres syndicats « arc-boutés sur leurs acquis », il opposera la gendarmerie.

Sarkozy, Juppé, Fillon, Le Maire: les héritiers d’une droite sans surprise

France — Reportage

Au campus LR (ex-UMP) de La Baule, les quatre principaux candidats à la primaire de novembre ont mis en avant leurs différences de sensibilités. Chacun à leur façon, ils incarnent les tendances les plus classiques de la droite française. Dans leurs versions fragmentées, appauvries et désincarnées.

La droite sarkozyste refuse d'éteindre la polémique sur le burkini

Politique — Note de veille

Avant même la décision du Conseil d'État qui invalide les arrêtés municipaux contre le port de burkinis sur les plages, Nicolas Sarkozy réclamait une loi.. Le voilà prêt à une révision de la consitution! Ses proches, les députés Guillaume Larrivé et Éric Ciotti, ont annoncé dès vendredi qu'ils allaient déposer une proposition de loi à l'Assemblée. 

Pourquoi Sarkozy entretient le feu des divisions à droite

France — Analyse

La campagne pour la primaire n’est pas encore officiellement lancée que les ambitieux de 2017 se déchirent déjà. Au risque d’écœurer les futurs électeurs, trois mois avant le scrutin. C'est justement le calcul de Sarkozy: une faible mobilisation des électeurs de droite et du centre peut lui offrir une chance de l’emporter.

Sarkozy se défend d’être populiste dans un discours au «peuple de France»

Politique — Reportage

Les bons Français ruraux contre les représentants des minorités qui menacent de prendre le pouvoir : telle est la ligne de fracture que veut installer Nicolas Sarkozy. Dans son premier meeting à Châteaurenard, il a choisi ses ennemis politiques : Hollande et Le Pen.

Sur l'écologie, la droite recule

Droite

C’est dans un assourdissant silence sur les thématiques écologiques que Les Républicains se sont lancés dans la pré-campagne des primaires. Tour d'horizon des prétendants à la candidature du parti de droite.

Après le Brexit, la droite française martèle l'importance de la «Nation»

Droite

Le Brexit est venu renforcer le discours des eurosceptiques, des souverainistes… et de Bruno Le Maire, qui réclame un référendum sur l'UE. Les dirigeants de droite ont réorienté leurs discours sur la nation et les frontières.

Les investitures de Balkany et Tron pour les législatives s’invitent dans la primaire de la droite

Droite

Mis en examen pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption passive et déclaration mensongère, cité dans l’affaire des Panama Papers, Patrick Balkany a été investi pour les législatives de 2017 par Les Républicains cette semaine. Ce jeudi, c’est l’investiture de Georges Tron, accusé de viol, qui a été annoncée. Dans les rangs du parti, ces décisions provoquent un certain malaise.

La campagne parallèle des jeunes pour la primaire LR

Droite

Derrière les officines traditionnelles des candidats à la primaire à droite, s’activent des groupes de soutien composés uniquement de militants pas encore trentenaires. Ces mouvements de jeunes ont lancé une campagne parallèle où mises en scène et événements festifs organisés sur les réseaux sociaux prennent le pas sur les débats politiques.

Courtisés pour la primaire de la droite, les élus locaux restent frileux

Droite

Dans les fédérations départementales Les Républicains, on s'organise depuis plusieurs semaines déjà en vue du scrutin de novembre. Sollicités pour leurs parrainages mais surtout pour leur influence, les élus locaux rechignent pourtant à s'engager pour des candidats qu'ils jugent éloignés des réalités de terrain.

Primaire LR: et si Le Maire était un Macron bien ancré à droite?

Droite — Reportage

Rival des ténors de la droite pour la primaire de novembre, Bruno Le Maire multiplie les rencontres avec les électeurs pour les convaincre qu'il peut incarner le « renouveau ». Mais nombreux sont ceux qui sont attentifs à ne pas trop le voir s'écarter des antiennes traditionnelles de la droite, notamment autour des questions de sécurité et d'immigration. Reportage à Lyon et Paris.