Dossier : nos articles et enquêtes sur Arnaud Montebourg

Le chantre de la rénovation du PS et de la démondialisation est devenu ministre du redressement productif. Un poste très exposé où l'ancien député joue sa crédibilité.

Les enjeux cachés du duel Moscovici-Montebourg

Par

La création de la Banque publique d'investissement (BPI) donne lieu à une confrontation rugueuse entre le ministre des finances, Pierre Moscovici, et celui du redressement productif, Arnaud Montebourg. Mediapart en révèle les épisodes secrets en même temps que son enjeu principal : pour relancer le financement de l'économie, faut-il mettre sur la table 30 milliards ou bien 200 milliards d'euros ?

Montebourg, Moscovici et la BPI : un conflit, des intérêts

Par

Comment une querelle de territoire a flétri le grand projet de Banque publique d'investissement.

Chez Montebourg : « L’avenir sera rose, mais pas tout rose »

Par

Entendu dimanche, à Frangy-en-Bresse, de la bouche d'un des socialistes réunis autour d'Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, pour la Fête de la rose. Une semaine avant l'université d'été du PS à La Rochelle, dans la torpeur de l'attente de la rentrée sociale.

Montebourg, la cartouche gauche de l’Élysée

Par

Très exposé, le ministre du redressement productif est devenu la bête noire de la droite, voire d’une partie de la majorité, mais dispose d’un allié de poids, François Hollande. Jusqu’où ira ce soutien, affiché sur l'usine PSA ? Réponse à la rentrée.

PSA : la «démondialisation» est-elle la solution ?

Par

C'était le concept phare d'Arnaud Montebourg. Devenu ministre du redressement productif, il se montre très prudent sur le sujet. Pourtant, la « démondialisation » est peut-être l'une des réponses, à terme, à la crise industrielle que traverse PSA.

Montebourg lance la «mobilisation générale» pour les emplois industriels

Par

Le ministre du redressement productif s'est rendu près de Marseille. Aux Fralib, il a annoncé la réouverture des négociations avec la direction. Et aux salariés de la raffinerie Lyondellbasell promis de tout faire pour les aider à trouver un repreneur.

Montebourg, VRP de Hollande dans «la France qui souffre»

Par

Le député de Saône-et-Loire a entamé un « tour de France des usines » pour porter la bonne parole du candidat socialiste en défendant le « patriotisme industriel » et en dénonçant la « mondialisation ». Une façon aussi de concurrencer Jean-Luc Mélenchon.

Ce que Montebourg veut faire de ses 17% après la primaire

Par

Après la performance du premier tour de la primaire, et son ralliement personnel à François Hollande, le député de Saône-et-Loire a appelé ses partisans à s'organiser à l'intérieur et à l'extérieur du PS. Mais sous quelle forme, et pour faire quoi? La question doit être discutée dans les prochains jours.

Crise: Montebourg rêve d'infléchir la campagne de Hollande

Par
Arnaud Montebourg le 22 octobre. © Reuters Arnaud Montebourg le 22 octobre. © Reuters

Seul participant à la primaire socialiste à avoir voté non au référendum de 2005, le député de Saône-et-Loire veut soutenir François Hollande tout en continuant à afficher sa différence. Une façon d'asseoir à gauche la campagne présidentielle du candidat socialiste.

Montebourg: plaidoyer pour une alternative économique

Par

L'un des événements de la primaire socialiste, c'est la campagne d'Arnaud Montebourg en faveur d'une politique économique alternative. Pour la première fois depuis longtemps, un nouveau cap est mis en débat au PS, s'écartant radicalement de la doxa libérale. Mais quelles sont donc les sources d'inspiration et les convictions du porte-drapeau de la «démondialisation»?

Montebourg pour un «protectionnisme partagé»

Par

«La démondialisation a déjà commencé», assure le député PS, qui dénonce les renoncements de son parti «tombé dans le formol».

Démondialisation: le mode d'emploi d'un concept flou mais à succès

Par
Protectionnisme, priorité à la production locale, sortie de l'euro: de plus en plus de voix se font entendre pour «démondialiser» la planète. Pour sortir de la crise, s'agit-il de revenir en arrière? Mediapart consacre une série d'articles à ce vaste chantier qui divise déjà les économistes, à gauche de la gauche. Premier épisode, en forme de mode d'emploi pour distinguer quatre familles de «démondialisateurs».

Le débat Guibert/Canfin: pour ou contre la démondialisation?

Arnaud Montebourg a choisi d'en faire son étendard pour répondre à la crise dans la primaire socialiste. Mais le concept divise, y compris dans le reste de la gauche. Géraud Guibert, responsable du pôle écolo du PS et soutien du député de Saône-et-Loire à la primaire, et Pascal Canfin, député européen proche d'Eva Joly, débattent pour Mediapart de la «démondialisation», de sa pertinence et de ses risques.

Son programme: cent idées et le «capitalisme coopératif» en étendard

Par
Cent propositions, la vision d'un «capitalisme coopératif» et «l'interdiction d'être obscène dans l'appropriation des richesses»: c'est Arnaud Montebourg candidat, qui développe son projet dans un livre Des idées et des rêves.