Dossier Dossier: Sivens et la mort de Rémi Fraisse

Après la mort de Rémi Fraisse, la gauche peut-elle continuer comme avant ?

Gauche(s)

C’est son premier manifestant mort depuis Guy Mollet, mais le pouvoir socialiste préfère regarder ailleurs et se réfugier derrière la défense de l'« ordre républicain » et la dénonciation des « casseurs ». Sous le choc, la gauche non-gouvernementale sort peu à peu de sa sidération.

«A Sivens, un drame était inévitable»

Politique

Conseiller général divers gauche du Tarn, Jacques Pagès est le seul élu du département à avoir voté en 2013 contre le barrage de Sivens. Après une visite sur la ZAD le 3 septembre, il a alerté à plusieurs reprises le président du conseil général, Thierry Carcenac, sur le zèle des gendarmes. En vain.

Sivens: 400 grenades ont été tirées la nuit de la mort de Rémi Fraisse

Police

Les questions se multiplient sur l'engagement massif et violent des CRS et gendarmes à Sivens, le 25 octobre, alors qu'il ne restait rien à protéger et que la préfecture s'était engagée à une présence policière discrète. Selon une source proche de l'enquête, des consignes d’«extrême fermeté» ont été données par le préfet du Tarn. Ce qui explique que, selon cette même source, quelque 400 grenades, au total, ont été utilisées dans la nuit du 25 octobre.

Barrage de Sivens: débat sur les violences policières

France

Dix jours après la mort du jeune botaniste au Testet, Mediapart revient sur l'affaire.

Sivens: selon un témoin, les gendarmes ont relancé les affrontements

Police

Les gendarmes ont-ils relancé les affrontements qui ont entraîné la mort de Rémi Fraisse dans la nuit du 25 au 26 octobre sur le site du projet de barrage de Sivens ? C’est ce qu’affirme un nouveau témoignage recueilli par Mediapart.

Sivens: la faute des gendarmes, le mensonge de l'Etat

France

L'État l'a su immédiatement et l'a caché: c'est bien une grenade offensive qui a tué sur le coup dans la nuit du 25 au 26 octobre Rémi Fraisse. D'après les premiers éléments de l'enquête et des témoignages de gendarmes mobiles, une longue chaîne de responsabilités a abouti à la mort de l’étudiant écologiste. Le gouvernement a tenté durant quarante-huit heures de brouiller les pistes.

Delphine Batho sur Sivens: l'attitude du pouvoir «est incompréhensible»

France

« Dès le début, ce barrage était une affaire qui concernait l’État. Ce qui est maintenant attendu, c'est l'arrêt définitif de ce projet », estime l'ancienne ministre Delphine Batho.

L’appel de la jeunesse

France

Quelles que soient ses habiletés, François Hollande est confronté à mi-mandat à son échec. Non pas seulement celui d’un pouvoir socialiste qui gouverne à rebours de ses engagements, mais plus essentiellement celui d’une génération qui vieillit en tournant le dos à la jeunesse, notre avenir dont il avait fait sa promesse.

«Quand la police tue, les jeunes sont dans la rue»

Plus d'un millier de lycéens parisiens ont manifesté jeudi 6 novembre, après avoir bloqué une vingtaine d'établissements, pour exprimer leur indignation à la suite de la mort de Rémi Fraisse et pour protester contre les violences policières. 

Des lycéens parisiens manifestent contre «les violences policières»

Police

Une vingtaine d'établissements étaient bloqués jeudi matin, et entre 1 500 et 2 000 personnes défilaient en hommage à Rémi Fraisse.

Sivens : une vingtaine de plaintes déposées contre les gendarmes

Police

Une vingtaine de plaintes, liées à des violences supposées de gendarmes, ont été déposées devant la justice depuis le 1er septembre par des opposants au projet. Bien avant la mort de Rémi Fraisse, les occupants de la zone humide ont été soumis à un régime de violence quotidien.

Sur la ZAD du Testet, la mobilisation se poursuit

Les portfolios des photographes de LA FRANCE VUE D'ICI (8/16)

Manifestation samedi à Toulouse contre la répression policière. Marche blanche dimanche dans la vallée du Testet avec plantation d'arbres... Dans le Sud-Ouest, une semaine après la mort de Rémi Fraisse, la mobilisation est toujours forte.

Barrage de Sivens : l’Etat en première ligne

Transition énergétique

Le gouvernement pourrait sans délai mettre fin au chantier contesté du barrage de Sivens en annulant sa déclaration d’utilité publique. C’est exactement ce qu'il a toujours refusé de faire à Notre-Dame-des-Landes. Début de réponse ce mardi avec la réunion prévue au ministère de l'écologie.

Sivens: le barrage pourrait être déclaré illégal

France

Saisie, la justice administrative pourrait bien suivre les arguments des opposants au projet de barrage et déclarer illégale sa construction. Le conseil général du Tarn a conscience des nombreuses failles juridiques de son projet mais refuse de l’abandonner. L'État devra trancher à l'issue de la réunion de mardi.

ZAD, comme zone de guerre

Environnement

Sit-in au Champ-de-Mars

Le rassemblement, à l'appel de France Nature Environnement, en mémoire du jeune écologiste tué à Sivens n'a pas réuni plus de 1 000 personnes, dimanche, à Paris.