Dossier La droite face au FN

Immigration: le noyau dur des Républicains plébiscite le programme du FN

Aujourd'hui, Arnaud Romain lit l'article d'Ellen Salvi : Immigration: le noyau dur des Républicains plébiscite le programme du FN publié sur Mediapart le 21 septembre 2015.

Réfugiés : la droite est prise à son propre piège

France

Depuis la parution des photos de l'enfant syrien, la droite française se heurte à ses propres contradictions. Engoncé dans ses positionnements électoraux et sa quête des électeurs FN, le parti de Nicolas Sarkozy peine à trouver un équilibre. Et sombre, une fois de plus, dans le grand n'importe quoi.

Immigration: Nicolas Sarkozy organise la surenchère à droite

France

Nicolas Sarkozy poursuit sa quête obsessionnelle de l'électorat FN. Après les repas de substitution dans les cantines scolaires, après le foulard à l'université, après le débat politique sur l'islam, il s'attaque à présent au droit du sol, laissant ses lieutenants le remettre en cause, et aux migrants, par quelques blagues douteuses.

Nicolas Sarkozy se rabougrit sur ses obsessions

Droite

La grande réflexion sur l'islam initiée par Nicolas Sarkozy s'est finalement transformée en réunion à huis clos, boudée par la plupart des ténors du parti. Déconnecté de la réalité, le patron de l'opposition en est réduit à jouer les maîtres d'œuvre d'un rassemblement Potemkine, qui ne convainc personne au-delà du noyau dur militant.

Avec Sarkozy, le nom «Républicains» cache de grosses ficelles

UMP

En choisissant de rebaptiser le parti qu’il préside «Les Républicains», Nicolas Sarkozy entend piéger la gauche et le FN. Grâce à cette acception qu'il juge «sacrée» – et donc inattaquable –, le patron de l'opposition s'offre surtout l'occasion de justifier ses positions les plus controversées sur l'islam et de donner un cadre à son obsession identitaire.

L'UMP est confrontée à la tentation du FN pour le «troisième tour»

UMP

S’effacer au profit de la gauche ou prendre le pouvoir grâce à l'extrême droite. C'est le dilemme auquel l'UMP va être confrontée lors de l'élection des présidents des départements. Refusant officiellement toute forme d'alliance avec le FN, l'opposition doit composer avec ses électeurs, de plus en plus favorables à un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen.

La droite a profité d'un report de voix venues du FN et de la gauche

France

Au second tour des élections départementales, la droite a récupéré des voix du FN, tout en glanant des suffrages de la gauche qui avait appelé à faire barrage au parti de Marine Le Pen. Parce qu'il n'a pas respecté la réciprocité du front républicain, Nicolas Sarkozy a transformé la stratégie du “ni-ni” en « succès ».

Débranchons Christian Estrosi

France

Passé maître dans l'art du grand n'importe quoi, le député et maire UMP de Nice Christian Estrosi s'est encore tristement illustré en s'exprimant sur l'affaire Zyed et Bouna. Les médias relaient ses inepties. La droite, gênée aux entournures, laisse tout de même faire. Et lui s'offre un énième coup de com’.

A Nice, Estrosi met en place son «Patriot Act»

Politique

Décidé à ouvrir la marche en matière de lutte contre le terrorisme, le député et maire de Nice, Christian Estrosi, a fait voter par son conseil municipal, opposition comprise, une série de mesures exceptionnelles à la suite des attentats de Paris. Certaines d’entre elles inquiètent la section niçoise de la LDH.

Islam et laïcité : l'UMP s'engouffre dans le débat

France

L'UMP relance sa réflexion sur « ce que l’islam peut faire pour devenir l’islam de France » sous la houlette des députés Guaino et Darmanin. Une mission d’autant plus ardue qu’elle souffre de précédents calamiteux : stigmatisations, dérapages racistes et dérives frontistes.

Nicolas Sarkozy et le boomerang des attentats de Paris

Politique

Confronté à son bilan, critiqué pour son mélange des genres et réduit à l’atonie par une gauche gouvernementale qui empiète sur son terrain, le patron de l'UMP traverse une période pour le moins délicate. L'effet Sarkozy ne fonctionne plus, y compris dans ses propres rangs.

Mariage pour tous : le coup de bluff de Nicolas Sarkozy

UMP

En lâchant le mot « abrogation » devant la droite ultra-conservatrice, puis en chargeant son entourage de nuancer son propos, l’ancien président a tenté samedi un véritable coup de poker. Un épisode qui en dit long sur la faiblesse de son projet politique.

A Angers, la droite «éduquée» veut redorer le blason UMP

UMP

Loin des coulisses de la machine UMP, la droite angevine regarde l’élection pour la présidence du parti avec le recul des 300 kilomètres qui la séparent des « magouilles » parisiennes.

Nicolas Sarkozy: Patrick Buisson, c’était lui

UMP

L'ex-chef de l'État poursuit sa tournée dans le sud-est de la France, à la rencontre du noyau dur des militants UMP qui le sacreront sans nul doute président du parti en novembre. L'occasion pour lui de se détendre « en famille » et d'aborder sans complexe l'un de ses sujets de prédilection : l'immigration. Sans son ancien conseiller Patrick Buisson, mais toujours avec ses accents d'ultra-droitisation.

La nouvelle génération de l'UMP ne veut plus « courir après le FN »

UMP

Ils sont entrés en politique dans les années 2000 grâce à Nicolas Sarkozy. La plupart d'entre eux ne digèrent toujours pas la droitisation de leur parti et comment l'ancien président a légitimé certaines idées de Marine Le Pen. Au campus UMP de Nice, rencontre avec ces jeunes élus qui font tout pour éviter que le FN ne prenne définitivement le pas sur l'UMP. Tout en continuant à soutenir... Sarkozy.

Européennes : Wauquiez et Guaino s'adjoignent des soutiens très droitiers

France

Tenus à distance de l'UMP pour leurs positions eurosceptiques, Henri Guaino et Laurent Wauquiez ont lancé un appel « pour changer l'Europe », soutenu par 39 parlementaires. Parmi les signataires, une majorité de fillonistes, beaucoup de proches et un nombre considérable d'élus issus du noyau très conservateur de l'opposition.