Le système sanitaire s'écroule

Les soignants donnent l’alerte : ils ont de plus en plus de mal à prendre correctement en charge les malades, au risque de l’erreur médicale. Derrière le navire amiral de l’hôpital public, tout le système de soin français bute sur deux obstacles : son financement et son organisation.

L’hôpital saura-t-il protéger nos données de santé?

Par

Dans la grande réforme annoncée de l’hôpital, il y a certes un volet apprécié sur le financement. Mais le gouvernement mise aussi sur la collaboration entre le public et le privé afin notamment de développer un système prédictif de soins grâce à l’intelligence artificielle. Au risque de voir les données de santé des Français être pillées.

Evacués de la maternité du Blanc, ils dénoncent le «mépris des autorités»

Par
Claire Moreau, une des têtes pensantes du collectif « C pas demain la veille ». © D.I. Claire Moreau, une des têtes pensantes du collectif « C pas demain la veille ». © D.I.

Les opposants à la fermeture de la salle d'accouchement de cette sous-préfecture de l’Indre occupaient l'hôpital depuis onze jours. Ils ont été évacués le 30 octobre. Depuis juin, la mobilisation rassemble élus locaux, soignants et habitants, mais elle se heurte au ministère de la santé, à l’autorité régionale de santé et à la direction de l'hôpital.

Le système de santé s’effondre, mais les corporatismes tiennent bon

Par

L’hôpital traverse une dépression collective qui le met en danger. Comment a-t-on pu en arriver là ? Par la faute de corporatismes étriqués, d’une haute fonction publique obsédée par la gestion budgétaire et de politiques qui ont multiplié les fausses promesses.

Un été chaotique s’annonce aux urgences

Par

Alors que le gouvernement l'avait promise avant l’été, l’annonce de la réforme de l’hôpital est repoussée à la rentrée. Les services d’urgence craquent, les hôpitaux manquent de moyens et le personnel met en garde : la sécurité des patients ne sera plus forcément assurée cet été.

A l’hôpital psychiatrique du Rouvray, les grévistes fêtent leur victoire

Par
Lors de l'assemblée générale, à l'hôpital du Rouvray, le 7 juin 2018. © ES Lors de l'assemblée générale, à l'hôpital du Rouvray, le 7 juin 2018. © ES

Après deux mois de mobilisation et quinze jours de grève de la faim menés par sept salariés, les personnels de l’hôpital psychiatrique de Saint-Étienne-du-Rouvray, en Normandie, ont obtenu la création de trente postes. Et surtout, ont fait bouger les lignes de leur hôpital.

A l’hôpital d’Agen, un bloc opératoire au bord de l’implosion

Par

Au centre hospitalier d’Agen, dépassements d’horaires et relations conflictuelles sont le quotidien du bloc opératoire. Les burn-out s’empilent. Un médecin anesthésiste s’est donné la mort en mars dernier. Alors que la direction répond « réorganisation », les infirmier.e.s dénoncent une « logique du chiffre » déshumanisante et le comportement jugé nocif de quelques chirurgiens.

Les patients d'un hôpital psychiatrique retrouvent un peu de liberté

Par
Dessin d'un patient de l'hôpital. © CC Dessin d'un patient de l'hôpital. © CC

Les pratiques de contention et d’isolement au Centre psychothérapeutique de l’Ain ont provoqué un scandale en 2016. Depuis, la plupart des patients hospitalisés ont retrouvé leur liberté d’aller et venir. Les pratiques de soins s’en trouvent bouleversées. Mais la société reste tentée par l’illusion de sécurité qu’offre l’enfermement des malades mentaux.

Mediapart Live: l'hôpital en état d'urgence

Mediapart Live revient sur la figure de Martin Luther King à l'occasion du cinquantenaire de son assassinat, et s'interroge sur la diplomatie française à l'égard d'un régime égyptien en pleine dérive autoritaire. Ensuite, notre grand débat « hôpital en état d'urgence », avec des acteurs du système de soins, des chercheurs et des élues.

Après Michel Aubier, Total réembauche un médecin de l’AP-HP

Par
Devant l'hôpital Bichat, à Paris, le 10 octobre 2014. © Reuters Devant l'hôpital Bichat, à Paris, le 10 octobre 2014. © Reuters

Total a trouvé un successeur au pneumologue de l’hôpital Bichat et médecin-conseil, qui minimisait l’impact de la pollution sur la santé. Un autre professeur de médecine va prendre soin des cadres de la multinationale, une demi-journée par semaine. En contrepartie, Total versera une subvention de 300 000 euros.

L’hôpital psy lyonnais du Vinatier vent debout contre la réforme

Par

Les professionnels de la pédopsychiatrie de l'hôpital du Vinatier, dans la région lyonnaise, refusent de sacrifier la proximité des soins au nom de l'efficacité budgétaire. Une mobilisation sans précédent agite le premier hôpital psychiatrique de France, en grève lundi 3 avril.

A Tarbes, près de 60 jours de grève pour les soignantes du privé

Par

Les salariées de la polyclinique de Tarbes ont voté mercredi 4 janvier la reconduction du mouvement de grève. Exigeant de meilleures conditions de travail et une hausse des salaires, les grévistes plaident pour une amélioration de la prise en charge des patients. Et pointent les dérives de leur patron, Médipôle Partenaires.

Au Franc-Moisin, un centre de santé asphyxié par la fin des emplois aidés

Par
Dans la salle d'attente du centre La Place Santé, dans le quartier du Franc-Moisin © C.C-C Dans la salle d'attente du centre La Place Santé, dans le quartier du Franc-Moisin © C.C-C

Sans sommation, les associations de la cité du Franc-Moisin, parmi lesquelles La Place Santé, ont appris cet été qu’elles perdaient de nombreux contrats aidés. Certaines de leurs missions, voire leur existence, sont aujourd’hui menacées. Ce sont pourtant des structures indispensables à la politique de la ville. Pour elles, le message du gouvernement est clair : « On coûte cher et on ne sert à rien. »

Tous les articles