Notre dossier : l'affaire du Carlton de Lille

Le procès dit du “Carlton” qui s'est tenu pendant quatre semaines à Lille a finalement débouché sur la relaxe de Dominique Strauss-Kahn. Sa présence devant le tribunal correctionnel aura cependant permis « de se pencher sur le syndrome de la toute-puissance ». Et de dessiner les contours d'un monde où le pouvoir confine à l'aveuglement.

Relaxes en série dans l'affaire du Carlton

Par
Dominique Strauss-Kahn, le 12 juin. © Reuters Dominique Strauss-Kahn, le 12 juin. © Reuters

Dominique Strauss-Kahn a été relaxé, vendredi 12 juin, des faits de « proxénétisme aggravé en réunion » qui lui étaient reprochés dans le cadre de l’affaire dite du “Carlton”. Sur 14 prévenus, 13 ont bénéficié d'une relaxe. Mediapart publie l'intégralité des motivations.

Procès du Carlton: cet obscur objet du proxénétisme

Par
La salle d'audience du tribunal correctionnel de Lille. © ES La salle d'audience du tribunal correctionnel de Lille. © ES

Le procureur Frédéric Fèvre a choisi de transformer un « réseau mafieux de proxénétisme » en un simple « groupe d'amis qui faisaient la fête ». En défendant DSK comme le meilleur des avocats et en demandant sa relaxe, le magistrat s’est surtout employé à démonter le travail des juges d’instruction.

Procès du Carlton: DSK et l'ivresse du pouvoir

Par
Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février. © Reuters Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février. © Reuters

Pour Dominique Strauss-Kahn, l'issue de l'affaire du Carlton ne fait guère de doute, il devrait être relaxé. Sa présence devant le tribunal correctionnel de Lille aura cependant permis « de se pencher sur le syndrome de la toute-puissance ». Et de dessiner les contours d'un monde où le pouvoir confine à l'aveuglement. Un pouvoir qui s'organise sur la courtisanerie, le cynisme et l'impunité.

Procès du Carlton : la thèse d'un DSK proxénète s'éloigne

Par

Au troisième jour d'audition de Dominique Strauss-Kahn, le tribunal a expédié l'examen des textos et de la garçonnière de la rue d'Iéna, qui prouvaient selon les juges d'instruction la matérialité du délit de proxénétisme aggravé. Reste « un sentiment de honte globale dans cette salle », comme l'a décrit un militant abolitionniste.

Procès du Carlton: DSK et ses «petites soupapes de récréation» face «au carnage»

Par

Au tribunal de Lille, l'ancien patron du FMI a été confronté mardi à Mounia et Jade, anciennes prostituées qui se sont constituées partie civile et selon lesquelles il ne pouvait ignorer leur statut. « Nous n’avons pas vécu les scènes de la même manière, je les ai vécues de façon amicale, elles les ont vécues de façon désagréable », a répondu Dominique Strauss-Kahn.

Procès du Carlton : les courtisans paient l’addition

Par

Le volet proxénétisme aggravé achevé, le tribunal correctionnel de Lille est passé jeudi à l'examen du financement des rencontres sexuelles et voyages à Washington. L'occasion d'un petit cours de lobbying.

Procès du Carlton: DSK s'insurge contre une «logique fausse»

Par

Au deuxième jour d’audience pour Dominique Strauss-Kahn, le tribunal correctionnel de Lille a continué l'examen du déroulement des onze « parties fines ». Sans que surgisse un élément décisif dans un sens ou l’autre.

Procès du Carlton : « Mon objectif était professionnel »

Par

Le tribunal correctionnel de Lille a commencé à se pencher sur l’organisation par deux entrepreneurs du Nord de repas et des soirées incriminées dans l’affaire du Carlton. « Pour l’entreprise, j’ai pensé qu’il était important de maintenir le contact avec M. Strauss-Kahn », a expliqué David Roquet, ex-directeur d'une filiale du groupe Eiffage. 

Procès du Carlton: «La Belgique, c’est un pays un peu à part»

Par

Au quatrième jour du procès de Lille, les juges ont entendu Dominique Alderweireld. “Dodo la Saumure”, gérant de maisons closes en Belgique, a ainsi pu surjouer la bonhommie et le détachement, devant deux de ses anciennes « filles » en larmes.

Procès du Carlton : les écoutes fantômes du témoin « secret défense »

Par
Dominique Strauss-Kahn arrive au tribunal correctionnel de Lille, le 2 février. © Reuters Dominique Strauss-Kahn arrive au tribunal correctionnel de Lille, le 2 février. © Reuters

L'ex-patron de la brigade criminelle de Lille a reconnu avoir réalisé des écoutes administratives bien avant le début officiel de l'affaire dite du Carlton. Ces écoutes ont été détruites. De quoi relancer la théorie d'un complot fomenté dès 2010 contre DSK pour l'empêcher d'accéder à l'Élysée. L'ancien commissaire se borne au silence: «secret défense».

La «mauvaise vie» des Messieurs du Carlton

Par
L'hôtel du Carlton de Lille. © ES L'hôtel du Carlton de Lille. © ES

Une poignée de notables lillois, pour la plupart issus de la même loge maçonnique, se sont conseillé des «filles» comme d'autres se transmettent des «dossiers». Ils se retrouvent aujourd'hui au cœur d'une vaste affaire de proxénétisme, trop rapidement réduite à la seule figure de DSK. Face à la justice et aux témoignages insoutenables de celles qu'ils appelaient «les copines».

Affaire du Carlton: la rumeur médiatique et la réalité judiciaire

Par

Depuis que le nom de DSK est apparu, courant octobre, dans le dossier de l'affaire dite du Carlton, pas un jour ne passe sans qu'une «source proche de l'enquête» en dévoile un nouveau pan. Alors que huit personnes ont déjà été mises en examen pour «proxénétisme aggravé en bande organisée» et «abus de biens sociaux», l'ex-patron du FMI n'a toujours pas été entendu. Pour comprendre dans quelle mesure il pourrait être inquiété, Mediapart fait le point sur le volet judiciaire de l'affaire.

Carlton : DSK est renvoyé en correctionnelle

Par

Procès en vue. L’ancien directeur général du FMI est renvoyé en correctionnelle pour « proxénétisme aggravé en réunion » par les juges d’instruction lillois dans l’affaire du Carlton. Le parquet de Lille avait requis un non-lieu en sa faveur le 11 juin dernier.

A l'ouverture du procès du Carlton, un DSK inflexible et un parfum de complot

Par

Au premier jour du procès pour « proxénétisme aggravé en réunion » qui se tient à Lille pendant trois semaines, 14 personnes, dont Dominique Strauss-Kahn, se sont retrouvées sur le banc des prévenus. La défense a tenté de plaider la nullité, arguant des écoutes administratives mystérieusement effectuées en dehors de toute procédure judiciaire. En vain.

DSK : ce que révèle l’affaire du Carlton

Par

Les juges d’instruction lillois ont bouclé le dossier Carlton, une enquête sur un réseau de proxénétisme régional qui vaut une mise en examen à Dominique Strauss-Kahn. Le dossier révèle les collusions entre notables et proxénètes, sur fond de prédation sociale. Il décrit surtout l'ancien directeur du FMI comme exerçant un véritable « leadership sur ce groupe composant une bande organisée ».

Affaire du Carlton : les curieux voyages à Washington de policiers et de chefs d'entreprise

Par
L'information judiciaire sur un réseau de prostitution au Carlton de Lille prend de nouvelles dimensions. Plusieurs voyages à Washington, pour rencontrer Dominique Strauss-Kahn, ont été organisés par un petit groupe de policiers et de chefs d'entreprise lillois, avec des «femmes présentées comme secrétaires du groupe Eiffage».