L’Allemagne se prépare à un dépistage encore plus massif

Par
Un drive-in à Leipzig le 28 mars 2020. © Hendrik Schmidt/dpa-Zentralbild/dpa via AFP Un drive-in à Leipzig le 28 mars 2020. © Hendrik Schmidt/dpa-Zentralbild/dpa via AFP

Beaucoup de personnes testées pour peu de décès. C’est le profil de l’Allemagne face à la pandémie du Covid-19. Ces résultats encourageants s’expliquent par une réaction rapide des acteurs médicaux, politiques et industriels.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

En Côte d’Ivoire, les prisonniers vivent dans «des conditions inhumaines»

Par Olivia Macadré et François Hume-Ferkatadji

En urgence et face à la pandémie de Covid-19, les autorités ont suspendu pendant un mois les visites dans les 34 prisons du pays. Une nouvelle difficulté pour les détenus déjà sous-alimentés et fragilisés par des conditions sanitaires désastreuses.

Le marché pétrolier affronte une crise centenaire

Par
Cours du Brent en dollar au cours des trois derniers mois © boursorama Cours du Brent en dollar au cours des trois derniers mois © boursorama

Le prix du baril dégringole depuis début mars. C'est que la pandémie de coronavirus met l'économie mondiale à l'arrêt. Et qu'une guerre des prix fait rage entre l’Arabie saoudite, la Russie et les États-Unis. Dans ce chaos, la chute pourrait se poursuivre.

Une histoire politique du balcon

Par
Un balcon en soutien au personnel soignant, à Paris. © Rachida el Azzouzi Un balcon en soutien au personnel soignant, à Paris. © Rachida el Azzouzi

Le balcon devient une pièce architecturale centrale à l’heure du confinement, à la fois lieu de manifestation en soutien aux soignants et de surveillance des voisins. Retour sur ses usages, des origines militaires aux promesses d’émancipation.

Bolsonaro rejette le confinement et s’isole politiquement

Par
Sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro le 28 mars 2020. © REUTERS/Ricardo Moraes Sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro le 28 mars 2020. © REUTERS/Ricardo Moraes

Avec 4 256 cas et 136 morts dimanche, la pandémie est en pleine expansion au Brésil, où le système de santé menace de s’effondrer. Pourtant, le président brésilien refuse obstinément de prendre des mesures de quarantaine.

Une partie de l’Afrique mise sur la chloroquine contre le Covid-2019

Par

Loin des polémiques et controverses qui peuvent agiter la France, une partie de l’Afrique, du nord au sud, fonde ses espoirs sur la vieille molécule de la chloroquine, une routine antipaludique qu’elle connaît bien, pour espérer sauver ses malades du Covid-19.

Au Niger, les premiers touchés par le Covid-19 ont été les militants

Par

Au nom de la lutte contre l’épidémie, le pouvoir a pris plusieurs mesures restreignant les libertés publiques. 

En Hongrie, Viktor Orbán met le Parlement sous cloche

Par

Le dirigeant nationaliste hongrois va s’arroger le droit de gouverner par décrets. Le Parlement doit adopter une loi prolongeant sans limite de temps « l’état de danger » décrété le 11 mars pour 15 joursL’opposition dénonce un « putsch ».

En Turquie, Erdogan confine l’information

Par

Journalistes et médecins inquiétés, internautes arrêtés, censure… Dans la crise du Covid-19, le gouvernement du président islamo-conservateur entend imposer son monopole sur la communication, au risque de favoriser la propagation du virus. 

En pleine pandémie, une ambiance de guerre froide

Par et
Un mème devenu viral où l’on voit Poutine se relaxer à côté d’une carte de l’Europe envahie par le coronavirus © DR Un mème devenu viral où l’on voit Poutine se relaxer à côté d’une carte de l’Europe envahie par le coronavirus © DR

Des piratages et des opérations de propagande sont lancés contre des gouvernements ou des institutions qui luttent contre le Covid-19. Aux manettes : hackers et autres trolls à la solde de puissances étrangères. Consultée par Mediapart, une note adressée au plus haut niveau de l’État français mentionne « l’action volontariste des appareils de propagande russe, chinois et iranien ».