UE: un mercato bruxellois encore très incertain

Par
Les quatre en partant de la droite : Manfred Weber, Frans Timmermans, Margrethe Vestager et Ska Keller, lors d'un débat à Bruxelles le 15 mai 2019. Les quatre en partant de la droite : Manfred Weber, Frans Timmermans, Margrethe Vestager et Ska Keller, lors d'un débat à Bruxelles le 15 mai 2019.

Le sommet qui s’ouvre ce jeudi à Bruxelles doit permettre aux 28 de s’entendre sur les noms des dirigeants des principales institutions de l’UE, pour les cinq années à venir. Au-delà des batailles de personnes, les favoris à la succession de Jean-Claude Juncker incarnent-ils des projets différents pour l’Europe ?

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

Rory Stewart, le meilleur premier ministre conservateur que l’Angleterre n’aura pas

Par
capture-d-e-cran-2019-06-19-a-00-03-44

À Londres, la prise de pouvoir par Boris Johnson, d’irrésistible semble devenir résistible. Depuis qu’un conservateur, issu du même milieu et ayant suivi le même cursus, se pose en antithèse de la démagogie brexiteuse : Rory Stewart.

Le libra de Facebook, une monnaie au service de groupes privés

Facebook coins. © Reuters Facebook coins. © Reuters

Facebook et 27 autres partenaires lanceront une cryptomonnaie en 2020, le libra, un système qui privilégie la stabilité et l’usage commercial. Si son poids dans l’économie fait l’objet de fantasmes nettement exagérés, l’irruption de Facebook dans le marché des paiements pose la question des données personnelles.

Symbole tragique de l’Egypte post-2011, Mohamed Morsi meurt au tribunal

Par Ariane Lavrilleux
8 mai 2014. Mohamed Morsi durant son procès. © Reuters 8 mai 2014. Mohamed Morsi durant son procès. © Reuters

Le premier président démocratiquement élu en Égypte est mort en plein tribunal, le 17 juin, après six années de détention dans des conditions inhumaines. Médiocre dirigeant islamiste, puis condamné à la prison à vie, il est devenu le symbole de l’acharnement du régime militaire contre ses opposants.

L’entreprise française Egis accusée de corruption au Yémen

Par Eva Thiébaud
Un cargo dans le port d'Hodeida dont les grues ont été atteintes par des bombardements, en mai 2018. © Reuters Un cargo dans le port d'Hodeida dont les grues ont été atteintes par des bombardements, en mai 2018. © Reuters

La corruption généralisée au Yémen est un des facteurs d’explication du déclenchement de la guerre qui ravage le pays. L’entreprise française est accusée du versement de commissions à des intermédiaires, selon des témoignages et des documents recueillis par Mediapart. Egis dément. La plainte déposée en France a été classée sans suite.

A Hong Kong, «c’est le combat de la dernière chance»

Par Margot Clément
Manifestation historique dimanche 16 juin à Hong Kong. © Reuters Manifestation historique dimanche 16 juin à Hong Kong. © Reuters

La cheffe du gouvernement de Hong Kong, Carrie Lam, a de nouveau présenté mardi ses excuses, mais n’a toujours pas annoncé l’abandon officiel du projet d’extradition vers la Chine. Cette réforme a servi de catalyseur aux colères d’une population qui est massivement descendue dans les rues.

Les bras de fer diplomatiques et postcoloniaux reprennent dans l’océan Indien

Par

Les Chagossiens, ces créoles déportés de leur archipel en 1971, ont remporté en février dernier une victoire juridique décisive face au gouvernement britannique. Après quoi, le 22 mai 2019, l’ONU a adopté une résolution qui rebat les cartes des revendications postcoloniales dans l’océan Indien. La France est concernée à de nombreux titres.

En Tunisie, la société se mobilise contre l’accord de libre-échange avec l'UE

Par
Lors de la manifestation du 1er mai à Tunis. © Compte Facebook #BlockAleca / https://www.facebook.com/BlockAleca Lors de la manifestation du 1er mai à Tunis. © Compte Facebook #BlockAleca / https://www.facebook.com/BlockAleca

Discuté depuis 2016 à Tunis, l’Aleca, ou accord de libre-échange complet et approfondi avec l’Union européenne, suscite de vives réactions aussi bien au sein des militants syndicaux ou altermondialistes que du secteur privé.

L’accord de libre-échange UE-Tunisie «est un projet colonialiste»

Par
Mustapha Jouili. © dr Mustapha Jouili. © dr

L’économiste tunisien Mustapha Jouili s’alarme des dangers de l’Aleca, le traité de libre-échange actuellement en cours de négociation entre l’Union européenne et la Tunisie. Il dénonce un texte qui va faire de la Tunisie « un atelier de sous-traitance au profit des multinationales européennes ».

En Algérie, la société civile s’organise pour contrecarrer les plans du régime

Par

Fruit d’un compromis de plus de 70 organisations, la société civile algérienne a proposé une feuille de route pour une vraie transition. Mais le pouvoir tente de sauver sa peau en poursuivant une purge sans précédent frappant un à un les piliers du régime Bouteflika.