A Cuba, des artistes en grève de la faim après la détention d’un rappeur

Par
Un graffiti réalisé à La Havane pour les quatre ans de la mort de Fidel Castro. © Yamil Lage / AFP Un graffiti réalisé à La Havane pour les quatre ans de la mort de Fidel Castro. © Yamil Lage / AFP

Amnesty International dénonce « le harcèlement et l’intimidation continus » d’un collectif d’artistes de la part des autorités cubaines, après la condamnation à huit mois de prison du rappeur Denis Solís González pour « manque de respect ». 

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

Meurtre de Mawda, 2 ans: en Belgique, un procès révélateur de la déshumanisation des migrants

Par
Moudou, de la coordination des sans-papiers de Belgique, est venu manifester son soutien à la famille de Mawda lundi. © NB. Moudou, de la coordination des sans-papiers de Belgique, est venu manifester son soutien à la famille de Mawda lundi. © NB.

Le procès de l’affaire Mawda, du nom de cette fillette kurde tuée par balle lors d’une course-poursuite entre la police belge et un camion transportant des migrants en mai 2018, s’est tenu lundi et mardi à Mons. Un drame symptomatique des chasses à l’homme que subissent les exilés.

Pourquoi Diego ne meurt jamais

Par
Des Argentins regroupés à San Fernando, dans la province de Buenos Aires, mercedi 25 novembre 2020, peu après l'annonce du décès à l'hôpital de Diego Maradona. © Juan Mabromata / AFP Des Argentins regroupés à San Fernando, dans la province de Buenos Aires, mercedi 25 novembre 2020, peu après l'annonce du décès à l'hôpital de Diego Maradona. © Juan Mabromata / AFP

À l’état civil, Diego Armando Maradona est mort ce mercredi 25 novembre. Mais face à l’histoire du football, qu’il a marqué de son génie fantasque et enfantin, il ne peut pas mourir.

En Iran, l’exécution imminente d’un chirurgien irano-suédois

Par

Condamné à mort pour « espionnage » lors d’un procès à huis clos, Ahmadreza Djalali vient d’annoncer à sa femme sa pendaison prochaine. À moins d’être échangé in extremis contre un autre prisonnier. Comme la chercheuse Kylie Moore-Gilbert, qui vient d’être libérée.

En Inde, le Covid tue en silence

Par Côme Bastin
Un hôpital de campagne. © CB Un hôpital de campagne. © CB

Avec 130 000 décès pour 1,3 milliard d’habitants, l’Inde affiche une impressionnante résistance au virus, mais elle est loin d’être à l’abri d’une deuxième vague. Lundi 23 novembre, la Cour suprême a intimé aux États de prendre des mesures immédiates face à la menace. Sur le terrain, de nombreux morts passent entre les mailles du filet sans que l’on puisse les compter. Reportage dans l’État du Jharkhand.

Au Maroc, l’unique témoin dans l’affaire Omar Radi entendu comme accusé

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)

Au Maroc, le journaliste Imad Stitou, qui témoigne d’une « relation consentie » entre son confrère Omar Radi et la jeune femme qui l’accuse de viol, comparaît mercredi 25 novembre devant le juge d’instruction. Il est à son tour poursuivi pour « complicité de viol ». Suite de l'enquête de Mediapart et l’Humanité.

Irene Montero, ministre espagnole: «La lutte féministe est le socle des batailles pour la démocratie»

Par
La ministre de l'égalité Irene Montero (Unidas Podemos), lors de la manifestation pour la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2020 à Madrid. © Oscar Gonzalez/NurPhoto/AFP La ministre de l'égalité Irene Montero (Unidas Podemos), lors de la manifestation pour la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2020 à Madrid. © Oscar Gonzalez/NurPhoto/AFP

La ministre de l’égalité du gouvernement espagnol, numéro deux de Unidas Podemos, détaille son projet de loi et assure que le féminisme est devenu « le mouvement de transformation le plus puissant qui existe » dans le monde.

«Les Grecs nous ont fait monter sur des radeaux gonflables, puis ils nous ont repoussés»

Un Zodiac des garde-côtes turcs transborde des migrants secourus vers leur patrouilleur. © NC Un Zodiac des garde-côtes turcs transborde des migrants secourus vers leur patrouilleur. © NC

Secourus en mer par des gardes-côtes turcs, des migrants accusent la marine grecque de les avoir refoulés vers la Turquie sur des radeaux de sauvetage sans moteur après avoir coulé leur embarcation. Reportage en mer et enquête sur cette pratique du « pushback », de plus en plus fréquente et dénoncée par de nombreux observateurs, qui pointent la responsabilité de l’UE.

Carrefour est mis en cause au Brésil pour un crime raciste

Par
Une manifestante appelle au boycott de Carrefour à Rio de Janeiro. © JMA Une manifestante appelle au boycott de Carrefour à Rio de Janeiro. © JMA

La mort d’un homme noir de 40 ans, tué par des vigiles de Carrefour dans le sud du Brésil, a déclenché une série de manifestations dans un pays qui a toujours du mal à reconnaître l’existence même d’un racisme structurel.

Dans les camps chinois, l’enfer des Ouïghours

Par
Gulbahar Jalilova a été enfermée dans un camp entre mai 2017 et septembre 2018. © Mediapart Gulbahar Jalilova a été enfermée dans un camp entre mai 2017 et septembre 2018. © Mediapart

Tortures, déportations, campagne de « rééducation », travail forcé, violences sexuelles, stérilisations et avortements massifs sous la contrainte… L’ampleur et la sophistication de la répression de la minorité musulmane par le pouvoir chinois sont de plus en plus documentées.