Andrea Prothero: «Après la crise, l’Irlande reste vulnérable»

Par Manon Deniau

Au lieu d’être un modèle à suivre, l’Irlande serait plutôt un « merveilleux monstre ». Telle est la conclusion de l’ouvrage universitaire Austerity and Recovery in Ireland, qui paraît aux Presses universitaires d’Oxford.

Dossiers

Notre dossier: le séisme Donald Trump

Par La rédaction de Mediapart

Tous nos articles et enquêtes sur l’exercice du pouvoir par Donald Trump, officiellement devenu le 20 janvier 2017 le 45e président des États-Unis, ainsi que sur les conséquences de son action à la tête du pays.

Pays-Bas: le sort de l’accord avec l’Ukraine suspendu aux législatives

Par Ludovic Lamant

Les députés néerlandais ont fini par valider le traité de libre-échange avec l’Ukraine, qui avait été rejeté par référendum l’an dernier. Mais il reste encore un vote au sénat, qui n’interviendra qu’après les élections du 15 mars, un scrutin incertain.

Au Kerala, les nationalistes hindous grignotent la terre marxiste

Par Guillaume Delacroix
capture-d-e-cran-2017-02-26-a-12-18-14

Aux élections régionales de mai 2016, le BJP a remporté pour la première fois un siège au parlement de Trivandrum. Le parti de Modi fait le pari de la troisième voie pour conquérir la classe moyenne. Deuxième volet de notre reportage.

Cameroun: la partie anglophone du pays est privée d’Internet

Par Fanny Pigeaud

Une crise politique oppose depuis plusieurs mois les régions anglophones de cet État bilingue et le gouvernement, qui suspecte une tentative de déstabilisation. Les autorités ont fait suspendre l’accès à Internet dans les zones frondeuses, aggravant le ressentiment de leurs habitants.

Iran: les conservateurs reprennent du poids face à la menace Trump

Par Jean-Pierre Perrin
Les obsèques de Rafsandjani, en janvier. Une foule de plus d'un million de personnes © Reuters Les obsèques de Rafsandjani, en janvier. Une foule de plus d'un million de personnes © Reuters


L’hostilité de l’administration Trump et le « Muslim Ban » du président américain permettent aux factions conservatrices iraniennes de reprendre la main. Si le sort du président « réformiste » Rohani n’est pas encore scellé, son camp est affaibli, en particulier depuis la mort de Rafsandjani en janvier. Et les réformes sont aujourd’hui à l’arrêt. Explications.

La bombe à retardement de la surpopulation égyptienne

Par Heba Younes

Plongée dans une crise économique exceptionnelle, l’Égypte s’inquiète de l’explosion démographique. Alors que les autorités s’alarment, les familles comme les experts, en l’absence de mesures concrètes, s’impatientent.

En Italie, l’aile gauche du Parti démocrate sur le départ

Par Amélie Poinssot

Après la victoire du « non » au référendum et sa démission de la présidence du conseil début décembre, Matteo Renzi a quitté la direction du Parti démocrate (PD) dimanche 19 février. Objectif : le reprendre en mains au congrès prochain, une fois le divorce avec son aile gauche consommé.

Allemagne: le candidat Martin Schulz s’attaque au totem Schröder

Par Thomas Schnee

Porté par une vague de popularité sans précédent, le candidat social-démocrate critique le sacro-saint « Agenda 2010 » de Gerhard Schröder. Le symbole est suffisamment fort pour réconcilier le SPD avec lui-même et rouvrir le jeu politique. Schulz est-il crédible dans cette dénonciation ?

L’avenir de plus en plus incertain de la Syrie

Par Joseph Confavreux et Amélie Poinssot

Deux mois après la chute d’Alep, les perspectives d’une résolution du conflit syrien sont plus lointaines que jamais, tandis que la situation sur le terrain poursuit sa déliquescence. La conférence d’Astana en janvier a marqué l’effacement de l’opposition politique. La conférence de Genève qui débute le 23 février pourrait encore renforcer le rôle des parrains de Damas.

Le Pakistan doit faire face à la menace grandissante de l’Etat islamique

Par Jean-Pierre Perrin
Un homme pleure la mort d'un proche tué lors de l'attentat-suicide dans le sanctuaire. © Reuters Un homme pleure la mort d'un proche tué lors de l'attentat-suicide dans le sanctuaire. © Reuters

Les autorités pakistanaises se refusaient jusqu’alors à l’admettre. Pourtant l’État islamique monte en puissance, pas seulement dans les districts tribaux mais dans plusieurs grandes villes du pays. L’attentat du 16 février contre un sanctuaire soufi, qui a fait 90 morts, illustre la nouvelle menace que constitue ce mouvement issu pour partie de certaines factions des talibans.