Etats-Unis: Bernie, c’est fini!

Par
10 mars 2020. Un vendeur des rues à Cleveland (Ohio). © Chip Somodevilla / GETTY IMAGES / AFP 10 mars 2020. Un vendeur des rues à Cleveland (Ohio). © Chip Somodevilla / GETTY IMAGES / AFP

Bernie Sanders a annoncé ce mercredi 8 avril qu’il se retirait de la course à l’investiture démocrate, laissant Joe Biden seul face à Donald Trump pour la présidentielle de l’automne. C’est la fin des espoirs pour cette nouvelle gauche américaine qui n’a pu l’emporter face à l’establishment du parti démocrate.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

En Asie, des équipes de «traceurs» remontent les voies de transmission du Covid-19

Par Margot Clément
Dans un marché à Hong Kong. © AFP Dans un marché à Hong Kong. © AFP

Plusieurs pays d’Asie ont déployé des équipes pour retrouver de manière systématique les personnes en contact avec des porteurs du Covid-19. Cette méthode, parfois intrusive, permet de briser les chaînes de transmission du virus et de garder une longueur d’avance sur lui. Exemple à Hong Kong, Singapour, Taïwan et en Corée du Sud.

Pékin règle ses comptes avec l’auteur d’un texte anti-Xi Jinping

Par

Ren Zhiqiang, ancien promoteur immobilier et membre du Parti communiste, avait disparu en mars après avoir durement critiqué la gestion de la crise du coronavirus par le numéro un chinois. Pékin a annoncé qu’il était sous le coup d’une enquête.

A la tête du Labour, Keir Starmer tourne la page du corbynisme

Par

L’avocat de 57 ans élu à la tête du Labour se rêve en trait d’union rassembleur entre Tony Blair et Jeremy Corbyn. À un moment sombre où le Covid-19 a déjà tué plus de 5 000 personnes au Royaume-Uni, et envoyé le chef de l'exécutif aux soins intensifs.

Le Royaume-Uni sans premier ministre, ni stratégie

Par
Boris Johnson, le 25 mars 2020. © Tolga AKMEN / AFP Boris Johnson, le 25 mars 2020. © Tolga AKMEN / AFP

Atteint du Covid-19, Boris Johnson a été placé en soins intensifs. Les responsabilités que doit endosser le ministre des affaires étrangères, premier ministre par intérim, et la stratégie de lutte contre le coronavirus poursuivie par le Royaume-Uni restent floues. Le bilan, lui, ne cesse de s’alourdir.

Dans le sud des Etats-Unis, le virus commence ses ravages

Par Julien Chaillou
Miami (Floride), 3 avril 2020. Une femme passe devant la vitrine d’un magasin fermé. © Chandan Khanna / AFP Miami (Floride), 3 avril 2020. Une femme passe devant la vitrine d’un magasin fermé. © Chandan Khanna / AFP

Certains États du sud des États-Unis, pauvres et marqués par les disparités sociales et raciales, Louisiane en tête, sont déjà parmi les plus touchés par la crise sanitaire.

Il faut ouvrir les portes de l’Eurogroupe

Par

Alors qu’un Eurogroupe de crise doit se tenir mardi après-midi, au cours duquel les ministres débattront des instruments de solidarité face aux ravages de l’épidémie, il faut en finir avec l’opacité de ce cénacle sans véritable statut dans les traités européens.

Mexique: les invisibles n’ont pas le luxe de se confiner

Par Marie Hibon
Un homme vend des vêtements d'occasion sur l'avenue Lazaro Cardenas à Mexico le 1er avril 2020. © Alfredo Estrella/AFP Un homme vend des vêtements d'occasion sur l'avenue Lazaro Cardenas à Mexico le 1er avril 2020. © Alfredo Estrella/AFP

Dans un pays où plus de la moitié des travailleurs n’ont ni contrat, ni couverture sociale, l'épidémie de coronavirus agit comme un terrible révélateur, exacerbant les inégalités du pays.

«Les épidémies sont des accélérateurs d’inégalités»

Par

Rompu à la médecine de guerre après des années dans l’humanitaire, Jean-François Corty exerce dans une clinique parisienne qui gère des fins de vie de malades graves du Covid, non prioritaires, en réanimation. 

A Gaza, la propagation du coronavirus risque d’être un désastre incontrôlable

Par

Surpopulation, système de santé en ruine, naufrage économique, pauvreté massive : après treize ans de blocus israélien, l’enclave palestinienne redoute le cauchemar que pourrait être l’explosion de l’épidémie de Covid-19. Et la question n’est plus de savoir si elle aura lieu mais quand.