Dans la rue, des milliers de Catalans défendent leur référendum

Par
Devant le ministère régional de l'économie, le 20 septembre à Barcelone. © Reuters Devant le ministère régional de l'économie, le 20 septembre à Barcelone. © Reuters

La police espagnole a déclenché mercredi une vaste opération destinée à empêcher la tenue du référendum sur l’indépendance de la Catalogne, prévu par les autorités locales le 1er octobre mais interdit par la justice constitutionnelle espagnole. Quatorze fonctionnaires catalans ont été arrêtés.

Dossiers

Dossier: Kim Jong-un, un Docteur Folamour?

Au pouvoir depuis 2011, le leader nord-coréen a fait de la course au nucléaire le signe de sa toute-puissance. Gesticulations, ou véritable menace sur la planète? Nos enquêtes.

Corée du Nord, Iran: Trump et Macron étalent leurs divergences

Par et
Emmanuel Macron et Donald Trump lundi à New York © Reuters Emmanuel Macron et Donald Trump lundi à New York © Reuters

Intervenant tour à tour à la tribune de l’Assemblée générale de l’Onu, les présidents américain et français ont apporté des réponses opposées à la crise nord-coréenne et à l’avenir de l’accord sur le nucléaire iranien. Mais le discours de Donald Trump était émaillé de nombreuses contradictions.

Brésil: le pouvoir couvre les exactions contre les Indiens d’Amazonie

Par
Indiens isolés de la vallée du Javari. © DR Indiens isolés de la vallée du Javari. © DR

Dans le Brésil du président par intérim Michel Temer, les lobbies agricoles et miniers ont le vent en poupe. Les chercheurs d’or clandestins en profitent. Dans ce contexte, l’enquête sur le massacre supposé d’une dizaine d'Indiens de la vallée du Javari s’avère difficile. 

Iran: le président Rohani a laissé tomber ses promesses

Par

Le président de la République islamique n’a pas tenu ses engagements de campagne. Car il ne doit pas mécontenter les conservateurs, dont il a besoin pour mener d’autres combats : la succession du Guide suprême et la diminution du pouvoir des Gardiens de la révolution.

Rohingyas: Aung San Suu Kyi défend l’armée birmane

Par
Manifestation de soutien à Aung San Suu Kyi, mardi 19 septembre 2017, à Rangoon © Reuters Manifestation de soutien à Aung San Suu Kyi, mardi 19 septembre 2017, à Rangoon © Reuters

Dans son discours destiné à la communauté internationale, ce mardi 19 septembre, l’ancienne icône de la démocratie birmane, telle une politicienne ordinaire, a invoqué une transition démocratique en chantier pour expliquer son inaction face à la tragédie subie par les Rohingyas, dont elle conteste encore la dimension. Et elle invite les exilés à revenir, sans leur offrir la moindre garantie.

WikiLeaks s’attaque à l’industrie de la surveillance russe

Par

L’organisation commence la publication des « Spy Files Russia », une série de documents détaillant les activités des entreprises russes travaillant dans le domaine de la surveillance.

Comment Die Linke a raté sa campagne électorale

Par
Sahra Wagenknecht et Dietmar Bartsch lors du congrès de Die Linke, à Hanovre © Reuters Sahra Wagenknecht et Dietmar Bartsch lors du congrès de Die Linke, à Hanovre © Reuters

Il y avait de quoi créer une dynamique autour du précariat, alors qu’environ 13 millions d’Allemands vivent sous le seuil de pauvreté. Avant les élections au Bundestag, le parti de gauche Die Linke ne parvient pourtant pas à mobiliser au-delà de son électorat traditionnel.

Le Yémen est un premier test de politique étrangère pour Macron

Par

La France soutiendra-t-elle la création d’une commission internationale d’enquête sur les crimes de guerre au Yémen ? Ou s’alignera-t-elle sur la volonté de l’Arabie saoudite d’enterrer tout examen de ses actions, afin de garantir les ventes d’armes tricolores ?

A Varsovie, le pouvoir veut créer un «Etat nouveau»

Par
« Hitler était un gauchiste » / « Les racines nazies de l'énergie renouvelable ». Deux hebdomadaires polonais, fin août 2017. « Hitler était un gauchiste » / « Les racines nazies de l'énergie renouvelable ». Deux hebdomadaires polonais, fin août 2017.

À Varsovie, un pouvoir en pleine dérive (2/2). Le parti Droit et Justice (PiS) s’est fait élire en octobre 2015 sur un programme de refonte intégrale de l’État polonais. Deux ans et quelques avertissements de la Commission européenne plus tard, il veut encore réformer la presse ou l’université…

Pologne: la droite ultra au pouvoir est déterminée à s’opposer à Bruxelles

Par
La première ministre polonaise Beata Szydło, lors d'un sommet européen en mars 2017 © Reuters La première ministre polonaise Beata Szydło, lors d'un sommet européen en mars 2017 © Reuters

A Varsovie, un pouvoir en pleine dérive (1/2). Le PiS (Droit et Justice) s’est fait élire en octobre 2015 sur un programme de refonte intégrale de l’État polonais. Il a surtout provoqué quantité de manifestations et reçu plusieurs avertissements de la Commission européenne. Plongée en deux volets au cœur d’un pouvoir enfermé dans un nationalisme nauséabond.