Les groupuscules néonazis n’ont jamais été aussi menaçants au Royaume-Uni

Par
rtx6dj6r

En juin 2017, un homme, au volant d’un camion, a foncé dans la foule rassemblée devant une mosquée de Londres, causant la mort d’une personne et en blessant douze autres. Dans la foulée du Brexit, des groupuscules violents de la droite extrême veulent se faire entendre. Un ancien responsable de Scotland Yard juge la menace croissante.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

En Italie, Di Maio s’en prend aux médias, pour affaiblir Salvini

Par
capture-d-e-cran-2018-09-17-a-12-13-13

Alors que le ministre de l’intérieur Salvini capte toute l’attention, le patron du Mouvement Cinq Étoiles s’est lancé dans une virulente critique des médias.

Turquie: le journal d’opposition «Cumhuriyet» décimé après un changement de dirigeants

Par

L’arrivée au pouvoir d’une nouvelle direction se revendiquant de l’héritage kémaliste a poussé au départ une trentaine des meilleures plumes du quotidien, un des derniers bastions de la presse d’opposition, bête noire du président Erdogan et de son appareil judiciaire.

Le Canada hausse le ton face à Riyad. Et se retrouve seul

Par
capture-d-e-cran-2018-08-30-a-11-36-18-1

Le Canada de Justin Trudeau a vécu au mois d’août un bras de fer diplomatique avec l’Arabie saoudite du prince héritier Mohammed ben Salmane sur la question du respect des droits de l’homme. Dans un malaise international symptomatique, piteux. Et lourd de dangers.

Le prince héritier Ben Salmane, un «féroce» qui dévore son royaume

Par
Mohammed ben Salmane lors d'une visite à Moscou, le 14 juin 2018. © Reuters Mohammed ben Salmane lors d'une visite à Moscou, le 14 juin 2018. © Reuters

Sur la scène internationale, le prince héritier Mohammed ben Salmane va d’échec en échec. Sur le plan intérieur, ses mesures libérales s’accompagnent d’une répression terrible. Et son fabuleux projet économique « Vision 2030 » a du plomb dans l’aile. Son avenir est aussi lié à celui de Donald Trump.

Ventes d’armes et pétrole: une servilité coupable de la France avec l'Arabie saoudite

Par et
Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane, et Emmanuel Macron. © Reuters Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane, et Emmanuel Macron. © Reuters

Comme sous Hollande, la présidence Macron aligne sa politique moyen-orientale sur les intérêts de Riyad. Un choix immoral – les ventes d’armes utilisées dans la sale guerre du Yémen – et irresponsable – il accentue une dépendance énergétique et géopolitique désastreuse.

Pesticides: le Brésil sur le point d’adopter la «loi du venin» sous la pression des lobbys

Par
Le ministre de l'agriculture Blairo Maggi, le 16 janvier 2018. © Reuters / Ueslei Marcelino Le ministre de l'agriculture Blairo Maggi, le 16 janvier 2018. © Reuters / Ueslei Marcelino

Le vote d’un projet de loi très controversé sur l’usage des pesticides dans l’agriculture doit avoir lieu à l’automne à Brasilia. En coulisses, un groupe de parlementaires liés au lobby agroalimentaire s’active. Pas moins de 42 députés brésiliens vivent directement de l’agrobusiness. La contestation des ONG s’organise, sur fond de campagne électorale.

Vu par Woodward, le roi Trump est nu

Par
12 septembre 2018, Donald Trump à la Maison Blanche. © Reuters 12 septembre 2018, Donald Trump à la Maison Blanche. © Reuters

Fear, le livre de l’enquêteur du Watergate Bob Woodward, dépeint un président dépassé par les obligations de sa tâche, court-circuité par ses propres conseillers, objet d’une lutte quotidienne entre deux droites : l’une nationaliste et isolationniste, l’autre conservatrice et va-t-en-guerre.

Au Venezuela, l’étau de l’autoritarisme de Maduro se resserre encore

Par
Nicolás Maduro, le 12 septembre 2018, à Caracas. © Reuters Nicolás Maduro, le 12 septembre 2018, à Caracas. © Reuters

L’attentat contre le président Nicolás Maduro a été suivi d’arrestations et d’une stratégie d’intimidation. L’opposition politique traditionnelle, déjà exsangue, n’est pas la seule victime des poursuites. L’armée est désormais prise dans la tourmente. Le président apparaît toujours plus isolé.

Nicaragua: statu quo dans une crise qui perdure

Par
Une affiche d'Ortega vandalisée après une manifestation, le 12 septembre 2018. © Reuters Une affiche d'Ortega vandalisée après une manifestation, le 12 septembre 2018. © Reuters

Après cinq mois de crise, les positions semblent figées, entre un pouvoir qui ne veut rien céder malgré les condamnations de l’ONU et de ses voisins, et une opposition qui continue de se battre malgré la répression et l’exil.