La recette de la victoire des communistes à Graz, deuxième ville d’Autriche

Par
Elke Kahr lors d’une interview sur la chaîne de télévision publique Autrichienne ORF, en septembre 2021. © Capture d’écran ORF Elke Kahr lors d’une interview sur la chaîne de télévision publique Autrichienne ORF, en septembre 2021. © Capture d’écran ORF

Leur succès inattendu aux municipales récompense le travail de proximité du parti et de sa cheffe, Elke Kahr. Il leur reste à construire une majorité pour emporter la mairie.

Dossiers

L’Allemagne tourne la page Merkel

Par
Angela Merkel lors d'une conférence de presse en février 2021. © Michael Kappeler  / AFP Angela Merkel lors d'une conférence de presse en février 2021. © Michael Kappeler / AFP

Après le vote, les tractations. Si les sociaux-démocrates sont arrivés en tête du scrutin du 26 septembre, l’étroitesse de leur avance pourrait entraîner de longues négociations avant la formation d’un gouvernement – qui pourrait même être dirigé par les conservateurs. En attendant, Angela Merkel reste chancelière. 

En Ouganda, l’État français au service de Total

Par

Un rapport de plusieurs ONG documente l’entrisme avancé du groupe dans l’appareil d’État, de l’Élysée aux cabinets ministériels, en passant par les structures publiques comme la Banque publique d’investissement ou l’Agence française de développement, comme nous l’explique Juliette Renaud, des Amis de la Terre. Entretien vidéo.

Méga-projet climaticide en Arctique : Total mise sur le « greenwashing »

Par
Usine de liquéfaction du gaz sur le site Yamal LNG, en Sibérie (Russie), le 7 décembre 2017. © Maxim ZMEYEV / AFP Usine de liquéfaction du gaz sur le site Yamal LNG, en Sibérie (Russie), le 7 décembre 2017. © Maxim ZMEYEV / AFP

Dans le Grand Nord russe, le groupe s’apprête à lancer une gigantesque exploitation gazière, alors qu’un rapport interne, obtenu par Mediapart, pointe la dimension climaticide du gaz. Après qu’Emmanuel Macron a évoqué le possible abandon du soutien public, Total s’est lancé dans une opération de « greenwashing ».

Dérèglement climatique : Total savait dès 1971

Par
Action de militants d’ATTAC sur les vitres du siège Total à La Défense, le 12 octobre 2019. © Photo Lucas Barioulet / AFP Action de militants d’ATTAC sur les vitres du siège Total à La Défense, le 12 octobre 2019. © Photo Lucas Barioulet / AFP

Des archives inédites démontrent que Total a été alerté dès les années 1970 de l’impact climaticide de son activité. Elles dévoilent comment le groupe a déployé, en réaction, une stratégie pour insuffler le doute. Et saboté toute action politique en faveur du climat. Entretien avec Christophe Bonneuil, coauteur de cette enquête historique, publiée mercredi.

Les lobbies productivistes sapent l’ambition européenne d’une agriculture plus écologique

Par
Épandage de glyphosate sur un champ de maïs, avril 2021. © Jean-François Monier / AFP Épandage de glyphosate sur un champ de maïs, avril 2021. © Jean-François Monier / AFP

Mardi 19 octobre est votée au Parlement européen la stratégie « De la ferme à la fourchette », qui veut réduire drastiquement les intrants chimiques en agriculture. Depuis plusieurs semaines, elle est sous le feu d’une attaque organisée du camp productiviste. Une enquête avec nos partenaires de Lighthouse Reports.

Allemagne : le rédacteur en chef de « Bild » limogé pour comportement « fautif »

Julian Reichelt, le journaliste à la tête du quotidien le plus lu en Europe, est notamment soupçonné d’avoir promu des jeunes femmes avec qui il entretenait des relations, avant de les écarter.

L’assassinat de David Amess relance le débat sur la sécurité des élus britanniques

Cinq ans après la mort de la travailliste Jo Cox, l’assassinat du conservateur lors d’une permanence parlementaire a rouvert le débat sur la sécurité des 650 députés britanniques, sur fond de radicalisation du début public après le Brexit.

En Hongrie, l’opposition désigne un conservateur pour défier Orbán en 2022

Par
Peter Marki-Zay dans les rues de Budapest, le 17 octobre 2021, après avoir remporté la primaire de l'opposition, en vue des élections de 2022. © Photo Attila Kisbenedek / AFP Peter Marki-Zay dans les rues de Budapest, le 17 octobre 2021, après avoir remporté la primaire de l'opposition, en vue des élections de 2022. © Photo Attila Kisbenedek / AFP

Six partis d’opposition hongrois ont organisé une primaire pour désigner l’adversaire du premier ministre Viktor Orbán, au pouvoir depuis onze ans, aux législatives d’avril 2022. Péter Márki-Zay, un conservateur indépendant, est sorti vainqueur de ce processus inédit.

La crise Paris-Alger signe l’échec de la diplomatie façon Emmanuel Macron

Par
Emmanuel Macron à son arrivée à l’aéroport d’Alger, le 6 décembre 2017. © Photo Ryad Kramdi / AFP Emmanuel Macron à son arrivée à l’aéroport d’Alger, le 6 décembre 2017. © Photo Ryad Kramdi / AFP

Trompé par son aveuglement sur la réalité du régime, déçu de voir se dresser des obstacles imprévus face à sa volonté de tourner la page de la guerre, égaré par les conseils d’une cellule diplomatique omniprésente, le président vient d’ouvrir avec l’Algérie une crise diplomatique sans précédent, qui révèle les tares de sa gouvernance.

Dans le nord du Kosovo, jeu dangereux avec la Serbie

Le pont qui sépare Mitrovica (Kosovo) en deux. © Laurent Geslin Le pont qui sépare Mitrovica (Kosovo) en deux. © Laurent Geslin

Le nord du pays, où vit une forte population serbe, est à nouveau le théâtre de vives tensions, mettant au défi le gouvernement réformateur en place à Pristina depuis février dernier. Jusqu’où la Serbie et le Kosovo peuvent-ils aller dans le jeu des provocations ?