La Pologne traque les ONG à la COP24

Par
La marche pour le climat, samedi 8 décembre à Katowice. © Reuters La marche pour le climat, samedi 8 décembre à Katowice. © Reuters

Une quinzaine de personnes ont été refoulées à leur arrivée ou bien ont été expulsées de Pologne ces derniers jours, alors que la conférence sur le climat entre dans sa semaine décisive. D’autres membres d’ONG ont reçu la visite de la police à leur hôtel.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

La Belgique décolonise à tout petits pas son grand musée de l’Afrique

Par
 © Royal Museum for Central Africa © Royal Museum for Central Africa

L’énorme musée royal de l’Afrique centrale, près de Bruxelles, rouvre ses portes après cinq années de fermeture. Rénové de fond en comble, le défi était de décoloniser ce qui demeurait un puissant outil de propagande de la colonisation belge au Congo. Le résultat est vivement critiqué par les représentants des diasporas africaines et illustre comment ce passé colonial demeure tabou en Belgique.

A Londres, May contrainte de reporter le vote sur le Brexit

Par
Theresa May, le 6 décembre 2018 à Londres. © Reuters/Toby Melville Theresa May, le 6 décembre 2018 à Londres. © Reuters/Toby Melville

Les députés britanniques devaient voter mardi 11 décembre sur l'accord de sortie de l'UE négocié durant 17 mois. Devant une majorité loin d'être acquise pour Theresa May qui semble, une fois de plus, très fragilisée, la première ministre a décidé de reporter le vote. Dans l'opposition, Jeremy Corbyn continue d'appeler à des élections générales pour sortir de la crise.

Une députée écossaise: «La complexité des motions sur le Brexit est stupéfiante»

Par Assa Samaké-Roman
Nicola Sturgeon, la cheffe du parti indépendantiste écossais SNP, à la tête de l’Écosse, le 8 octobre 2018 à Glasgow. © Reuters/Russell Cheyne Nicola Sturgeon, la cheffe du parti indépendantiste écossais SNP, à la tête de l’Écosse, le 8 octobre 2018 à Glasgow. © Reuters/Russell Cheyne

Dans un entretien à Mediapart, la députée écossaise indépendantiste Deidre Brock explique son opposition à l’accord négocié par Theresa May avec l’UE. Elle plaide pour un vote des députés sur la « révocation » de l’article 50, qui prévoit la sortie de l’UE, pour annuler le Brexit.

En Belgique, la coalition des droites éclate sur le Pacte des migrations de l’ONU

Par
Charles Michel samedi 8 décembre à Bruxelles © Reuters / Eric Vidal. Charles Michel samedi 8 décembre à Bruxelles © Reuters / Eric Vidal.

Les ministres de la droite indépendantiste flamande de la N-VA ont quitté, dimanche 8 décembre, le gouvernement de Charles Michel, ce dernier s’apprêtant à signer le pacte des Nations unies sur les migrations lundi à Marrakech. Michel espère pouvoir rester à la tête d’un exécutif minoritaire jusqu’aux élections générales de mai 2019.

En Algérie, Adlène Meddi explore ce passé qui ne passe pas

Par
maghreb-express-07-illustre

Mediapart reçoit le journaliste et romancier algérien Adlène Meddi qui explore dans un nouveau roman, à travers le regard de quatre adolescents, le trauma de « la décennie noire », cette guerre civile qui saigna le pays des années 1990 à 2000 et qui hante les mémoires.

 

Des enfants de l’académie africaine de Manchester City châtiés et maltraités

Par et l'eic
Le footballeur ghanéen Collins Tanor. © Peter Hove Olesen / Politiken Le footballeur ghanéen Collins Tanor. © Peter Hove Olesen / Politiken

Les Football Leaks ont révélé comment Manchester City utilise l’académie Right to Dream pour faire main basse sur le business des footballeurs mineurs africains. Quatre anciens pensionnaires dénoncent des punitions, humiliations et châtiments corporels pendant leur enfance à l’académie.

Annegret Kramp-Karrenbauer doit réunir une CDU profondément divisée

Par
Lors du congrès de la CDU à Hambourg, le 8 décembre 2018. © Reuters Lors du congrès de la CDU à Hambourg, le 8 décembre 2018. © Reuters

En Allemagne, la nouvelle présidente de la CDU a été élue avec seulement 35 voix d’avance sur son challenger Friedrich Merz. Sa victoire, vue comme une garantie de stabilité, va permettre à Angela Merkel, en principe chancelière jusqu’en 2021, de régler sa succession plus en douceur. Mais AKK doit recoller les morceaux d’un parti qui se déchire depuis la crise des réfugiés. 

Pacte mondial des migrations: les 10 mots-clés d’un accord de pure coopération

Par

Réunis à Marrakech, des représentants de plus de 150 pays, dont la France, ont approuvé, lundi 10 décembre, le Pacte mondial sur les migrations. Mediapart s’est plongé dans ce texte non contraignant pour en tirer dix mots-clés, à commencer par « souveraineté ». Rarement un texte de l’ONU aura engendré autant de bruit et de fureur, pour si peu de normes.

«AKK» succède à Angela Merkel à la tête de la CDU

Par
Annegret Kramp-Karrenbauer et Angela Merkel le 7 décembre, à Hambourg. © Reuters Annegret Kramp-Karrenbauer et Angela Merkel le 7 décembre, à Hambourg. © Reuters

Annegret Kramp-Karrenbauer a été élue vendredi à la présidence de l’Union chrétienne démocrate (CDU), où elle succédera à Angela Merkel. Considérée comme l'héritière de la chancelière allemande, Kramp-Karrenbauer l’a emporté face à Friedrich Merz au second tour de scrutin auquel participaient les 1 001 délégués du parti réunis à Hambourg.