Tunisie: le parti du président est au bord de l’implosion

Par
Le parti créé par Béji Caïd Essebsi a perdu près d’un million d’électeurs en quatre ans. © Reuters Le parti créé par Béji Caïd Essebsi a perdu près d’un million d’électeurs en quatre ans. © Reuters

En proie à une crise interne depuis deux ans, le parti Nidaa Tounes, majoritaire au gouvernement et dirigé par le fils du président de la République, est en train de se désagréger un an avant les prochaines élections.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

Massacre de Bisesero au Rwanda: fin de l'enquête, pas de mise en examen

Par
Le général Lafourcade (à g.), commandant de la force Turquoise au Rwanda, avec le premier ministre Édouard Balladur, le 21 juillet 1994, à Goma. © Reuters Le général Lafourcade (à g.), commandant de la force Turquoise au Rwanda, avec le premier ministre Édouard Balladur, le 21 juillet 1994, à Goma. © Reuters

Treize années d’investigations sur l’éventuelle responsabilité de l’armée française dans le massacre de Bisesero, événement qui figure parmi les plus embarrassants pour la France sur sa conduite durant le génocide des Tutsis, ont pris fin. Les juges viennent de signifier la clôture de leur instruction, sans prononcer aucune mise en examen à l’encontre des militaires mis en cause.

La Tunisie peine à gérer ses combattants de retour de Syrie

Par
Manifestation à Tunis contre le retour des combattants tunisiens, en janvier 2017. © Reuters Manifestation à Tunis contre le retour des combattants tunisiens, en janvier 2017. © Reuters

La Tunisie a fourni à l’État islamique le plus gros contingent de combattants étrangers. Leur retour est un véritable tabou pour les institutions, très avares en informations. Les programmes de lutte contre la radicalisation restent le fait de la société civile.

Brexit: Corbyn sous la pression d’un second référendum

Par
Jeremy Corbyn le 23 septembre 2018, à Liverpool. © Reuters / Hannah McKay Jeremy Corbyn le 23 septembre 2018, à Liverpool. © Reuters / Hannah McKay

Les membres du parti travailliste réunis en congrès à Liverpool doivent se prononcer mardi 25 septembre sur l’éventualité d’un second référendum sur le Brexit, à la formulation encore floue. Jeremy Corbyn y est opposé mais a précisé qu’il suivrait la majorité sur ce dossier. 

En Irak, Bassora crève de soif

Par
Lors des émeutes à Bassora, en Irak, le 7 septembre 2018. © Reuters Lors des émeutes à Bassora, en Irak, le 7 septembre 2018. © Reuters

La grande ville du sud de l’Irak est malade de l’eau contaminée, de la misère et d’un sentiment d’abandon. Sa révolte, dirigée aussi contre l’Iran et les puissantes milices, ébranle la classe politique. Le premier ministre Haïder al-Abadi vient d’être exclu de son parti.

Djihad: pourquoi les «revenants» ne reviennent pas

Par
Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR

Depuis l’effondrement du califat, on annonce le retour massif des djihadistes français, avec femmes et enfants. En réalité, les retours se font au compte-gouttes : seulement sept adultes ont rejoint l’Hexagone cette année, et au total 64 hommes et femmes depuis 2016. 

Vente des Rafale: séisme politique en Inde, Paris sort de sa réserve

Par et
L'affaire des Rafale à la une de la presse indienne ce samedi. © Reuters L'affaire des Rafale à la une de la presse indienne ce samedi. © Reuters

Les informations de Mediapart sur la vente des 36 avions Rafale en 2016 ont provoqué un véritable séisme politique en Inde. L’opposition réclame la démission du premier ministre Narendra Modi, qu’elle accuse d’avoir favorisé un industriel privé au détriment de la société d’État. Le Quai d’Orsay et Dassault Aviation font bloc.

Libre-échange: l’exécutif reporte la ratification du CETA

Par
Justin Trudeau et Emmanuel Macron le 9 juin 2018 au G-7 de Charlevoix au Québec © Reuters. Justin Trudeau et Emmanuel Macron le 9 juin 2018 au G-7 de Charlevoix au Québec © Reuters.

Le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, le CETA, est entré en vigueur de manière provisoire il y a un an, le 21 septembre 2017. Mais le parlement français se prononcera, au plus tôt, à l’automne 2019. Un report qui révèle les hésitations de l’exécutif, politiquement isolé.

Dans les McDonald’s américains, une grève historique contre les violences sexuelles

Par
 © Stand Up KC © Stand Up KC

Des employées de McDonald’s ont manifesté dans dix États américains contre le harcèlement sexuel dans les fast-foods. Une première depuis un siècle. Cette mobilisation, qui s’appuie sur la lutte pour un salaire minimum à quinze dollars de l’heure, rappelle que #MeToo ne se cantonne pas aux stars de cinéma, à la politique et aux médias.

En Inde, François Hollande s’invite dans l’affaire des avions Rafale

Par et
Julie Gayet et François Hollande. © Reuters Julie Gayet et François Hollande. © Reuters

Soupçonnant une « immense escroquerie », l’opposition indienne réclame une enquête sur l’achat de 36 chasseurs de combat à la France, sous la présidence de François Hollande, et sur le rôle de Reliance, le partenaire indien de Dassault. Mais Reliance, c’est aussi un mystérieux financement accordé à un film coproduit par Julie Gayet.