Pantouflage: le parlement européen durcit le ton

Par

Les eurodéputés ont adopté, jeudi 16 janvier, une résolution visant les « portes tournantes » entre public et privé. Ils s’engagent, pour deux ans, à ne pas rencontrer Adam Farkas, un ex-régulateur bancaire qui s’apprête à devenir le chef de l’un des plus puissants lobbies financiers de la place.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

L’Iran en révolte contre le mensonge

Par

Le crash de l’avion ukrainien et le mensonge des autorités ont provoqué un électrochoc en Iran. Les présentatrices de télévision démissionnent, les artistes boycottent le grand festival Fajr et les étudiants, malgré la répression, déclarent la guerre aux « menteurs ».

G5 Sahel: pourquoi l’engagement militaire de la France est contesté

Par
 © Mediapart © Mediapart

À la suite du sommet tenu à Pau entre Emmanuel Macron et les chefs d’État de la zone sahélienne, René Backmann revient sur les raisons de l’enlisement de l’opération Barkhane. 

En Iran et en Irak, les peuples tentent d’échapper aux tensions guerrières

Par
 © Mediapart © Mediapart

Avec les chercheurs Robin Beaumont et Azadeh Kian, retour sur les conséquences de la montée des tensions entre les États-Unis et l’Iran. Dans la région, les mobilisations populaires contre des régimes autoritaires et corrompus tentent d’exister malgré ces conflits entre puissances étatiques.

Russie: Poutine s’aménage une place au premier rang pour l’après-2024

Par
Vladimir Poutine, lors de son discours du 15 janvier. © (kremlin) Vladimir Poutine, lors de son discours du 15 janvier. © (kremlin)

Le président russe a annoncé une réforme constitutionnelle qui devrait renforcer les pouvoirs du Parlement. Mercredi 15 janvier, après la démission du gouvernement, un nouveau premier ministre a été nommé. Vladimir Poutine, qui ne peut pas se représenter à la présidence en 2024, réorganise les institutions pour garder un premier rôle après son mandat.

Au Cambodge, le pouvoir réserve un procès très politique au leader de l’opposition

Par Pierre Motin
Devant le tribunal municipal de Phnom Penh mercredi 15 janvier, où s'est ouvert le procès de l'opposant Kem Sakho. © PM Devant le tribunal municipal de Phnom Penh mercredi 15 janvier, où s'est ouvert le procès de l'opposant Kem Sakho. © PM

Plus de deux ans après son arrestation et sur fond de menaces de sanctions européennes, le président du principal parti d’opposition cambodgien, Kem Sokha, est jugé pour trahison. Alors que son procès est dénoncé par tous les observateurs, l’accès est refusé aux médias comme aux ONG.

En Libye, «un cessez-le-feu n’est pas réaliste tant qu’il n’y a personne pour arrêter Haftar»

Par

Le maréchal libyen Khalifa Haftar a quitté Moscou lundi sans signer l’accord de cessez-le-feu auquel il avait pourtant consenti. Le militaire va-t-en-guerre dicte encore sa loi en refusant de signer la paix. Entretien avec le chercheur allemand Wolfram Lacher, spécialiste de la Libye.

Rapatriement des djihadistes: cafouillages en cascade au sommet de l’Etat

Par
Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR

La garde des Sceaux Nicole Belloubet a évoqué samedi le rapatriement des djihadistes en France, avant que « son entourage » ne démente quelques heures plus tard. Ces revirements témoignent de la discorde qui règne en haut lieu depuis qu’Emmanuel Macron a refusé de rapatrier les familles de djihadistes français.

Haïti: l’urgence d’une enquête internationale

Par
En 2011, un camp de sans-abri sur le golf de Pétion-Ville. © Reuters En 2011, un camp de sans-abri sur le golf de Pétion-Ville. © Reuters

Depuis dix ans, ce qui est la plus grande opération de reconstruction d’un pays, Haïti, donne lieu à une corruption massive. Toute une chaîne d’acteurs, de l’ONU aux ONG en passant par le pouvoir haïtien, a organisé le scandale et en profite. Seule une enquête sous l’égide de l’ONU peut répondre à la question : où sont passés les milliards de dollars ? Les Nations unies ont tant à se faire pardonner.

Ces chefs djihadistes que le Mali libère en catimini

Par

En février 2019, dans le plus grand secret, Bamako a libéré plus d’une quinzaine de djihadistes en échange de personnes détenues par eux. Ceci pour tenter d’ouvrir un espace de dialogue politique et en dépit des pressions de la France pour empêcher les dirigeants maliens d’engager des discussions.