Maria Svart, directrice nationale des «socialistes américains»: «Ici s’incubent de nouvelles idées et façons de s’organiser»

Par

Maria Svart dirige l’organisation des « socialistes américains », groupe d'activistes financé par ses membres, dont les effectifs ont été multipliés par dix depuis la victoire de Trump. Entretien sur l’essor du mouvement, Bernie Sanders, Alexandria Ocasio-Cortez, et le retour de la gauche aux États-Unis.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

L’entrée en bourse ratée d’Aramco acte la fin de la domination pétrolière saoudienne

Par

Joyau du royaume saoudien, Aramco, première compagnie pétrolière mondiale, devait être en partie vendu à des investisseurs étrangers. Finalement, l’opération n’est réservée qu’aux Saoudiens, faute d’intérêt. Détrônée par les producteurs américains, Riyad a perdu son pouvoir d’influence sur le marché du pétrole.

Vox: cartographie du bond de l’extrême droite en Espagne

Par
Santiago Abascal devant ses partisans dimanche soir à Madrid. © Reuters Santiago Abascal devant ses partisans dimanche soir à Madrid. © Reuters

Catalogne, discours anti-migrants, pauvreté… Les cartes électorales du vote du 10 novembre permettent de mieux comprendre les ressorts du succès de l’extrême droite espagnole.

Un rapport épingle les pratiques laxistes de la banque de l’UE face à la corruption

Par

La Banque européenne d’investissement, bras financier de l’Union européenne, a financé plusieurs projets qui ont fait, ou font encore, l’objet d’enquêtes pour fraude ou corruption.

En proie aux émeutes, Téhéran ne répond plus

Par

Face à l’ampleur des manifestations qui ont suivi l’annonce, vendredi soir, de l’augmentation du prix de l’essence, le régime de Téhéran a coupé Internet. Le mouvement de contestation semble se poursuivre en dépit d’une répression violente. Trois membres des forces de l’ordre auraient été tués, une centaine de banques déjà incendiées. Les gardiens de la révolution se préparent à intervenir.

De l’Espagne au Chili, l’épuisement des transitions «pactées» vers la démocratie

Par
Plusieurs milliers de personnes manifestant pour et contre l'indépendance de la Catalogne, le 29 septembre 2018. © Reuters/Jon Nazca Plusieurs milliers de personnes manifestant pour et contre l'indépendance de la Catalogne, le 29 septembre 2018. © Reuters/Jon Nazca

Consenties et négociées par les élites autoritaires, les transitions vers la démocratie ont étouffé des contradictions qui se réveillent aujourd’hui. Instruit par l’expérience espagnole, le clan Pinochet a particulièrement verrouillé le régime chilien, d’où la revendication actuelle d’un changement de Constitution. 

Aux Pays-Bas, la crise des fonds de pension reflète un système financier sous pression

Par

Longtemps donnés en modèle, les fonds de pension néerlandais se retrouvent en grande difficulté. La politique de taux négatifs de la BCE est désignée comme la principale responsable de ce malaise. La grande compression exercée sur les salaires depuis trente ans, qui détruit les systèmes sociaux, ronge désormais le système financier.

Un droit de réponse de Veolia

À la suite de la publication par Mediapart de l’article « En Arménie, les pratiques en eaux troubles de Veolia », nous avons reçu un droit de réponse de Veolia. 

A Hong Kong, des étudiants prêts «à combattre jusqu’à la fin»

Par
15 novembre 2019, près de l'université de Hong Kong. © Reuters 15 novembre 2019, près de l'université de Hong Kong. © Reuters

La police n’exclut pas l’usage de balles réelles pour venir à bout de ces « repaires de criminels », de ces « usines d’armes » que seraient devenues les universités contrôlées par des « émeutiers ».

La droite dure au pouvoir plonge la Bolivie dans la violence

Par
Des partisans de l'ancien président Morales durant des heurts avec la police, vendredi 15 novembre 2019, près de Cochabamba. © REUTERS/Danilo Balderrama Des partisans de l'ancien président Morales durant des heurts avec la police, vendredi 15 novembre 2019, près de Cochabamba. © REUTERS/Danilo Balderrama

Le nouveau pouvoir bolivien affirme vouloir mener une transition pacifique jusqu’à l’organisation de nouvelles élections, après le départ forcé d’Evo Morales, qui a dénoncé un coup d’État. Mais la police et l’armée ont réprimé férocement les manifestations de ses partisans, provoquant au moins 21 morts.