Tunisie: des débats télévisés pour contrer la propagande avant la présidentielle

Par
Lors de la projection du débat à Lafayette, à Tunis, septembre 2019. © LB Lors de la projection du débat à Lafayette, à Tunis, septembre 2019. © LB

Pour la première fois, des débats télévisés entre candidats ont été organisés à Tunisie. Alors que l’élection présidentielle doit se tenir dimanche 15 septembre, beaucoup d’électeurs saluent cette avancée démocratique permettant des prises de parole équilibrées. Mais, dans le pays, la télévision reste encore bien souvent, malgré l’existence d’une Haute Autorité indépendante pour la communication audiovisuelle, un lieu de propagande.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

A Ouagadougou, le G5 Sahel placardisé

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré

Un sommet extraordinaire de la Cedeao consacré à la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest se tient à Ouagadougou du 12 au 14 septembre. Au centre des discussions : la menace djihadiste et l’amélioration de la coordination sécuritaire entre pays membres. Un camouflet pour le G5 Sahel.

Dans le nord-ouest de la Tunisie, la tentation du vote antisystème 

Par
L'agriculteur Jamil Roueli dans les montagnes, près du village d'Erraka. © Lilia Blaise L'agriculteur Jamil Roueli dans les montagnes, près du village d'Erraka. © Lilia Blaise

À Ghardimaou, non loin de la frontière algérienne, les motifs de mécontentement sont nombreux dans cette région forestière où les infrastructures manquent cruellement. Le premier tour de l’élection présidentielle tunisienne dimanche 15 septembre pourrait être marqué par l’abstention et la montée d’un vote contestataire. Pourtant, au niveau local, neuf ans après la révolution, certains tentent de changer les choses en s’engageant.

Les violences xénophobes en Afrique du Sud choquent le reste du continent

Par
Des Nigérians, évacués d'Afrique du Sud en raison des violences xénophobes. © Reuters Des Nigérians, évacués d'Afrique du Sud en raison des violences xénophobes. © Reuters

Depuis début septembre, les attaques xénophobes se multiplient dans le « pays de Nelson Mandela ». Ces violences ont commencé avec une grève lancée par des chauffeurs routiers affirmant que les étrangers volent les emplois des Sud-Africains. Dans le reste du continent, les réactions sont vives, en particulier au Nigeria.

L’immolation de la «jeune fille bleue» bouleverse l’Iran

Par
Des supporters portent une banderole en soutien aux femmes iraniennes. © Reuters Des supporters portent une banderole en soutien aux femmes iraniennes. © Reuters

Craignant d’être emprisonnée pour avoir tenté d’entrer dans un stade lors d’un match de football, Sahar s’est fait brûler vive devant le tribunal. Son sacrifice suscite d’intenses réactions sur les réseaux sociaux. Même la FIFA, la fédération internationale de football, a réagi.

Greta Thunberg à New York: «Nos yeux sont braqués sur les leaders du monde»

Par
Greta Thunberg lors d'une grève du climat devant le siège de l'ONU, le 30 août 2019. © Reuters Greta Thunberg lors d'une grève du climat devant le siège de l'ONU, le 30 août 2019. © Reuters

La jeune Suédoise, figure du mouvement des jeunes pour le climat, est actuellement aux États-Unis, en vue du sommet sur le climat des Nations unies prévu le 23 septembre. À New York, elle a rencontré l’essayiste et journaliste Naomi Klein, à l’initiative du site d’informations The Intercept. Récit.

Algérie: l’armée passe en force pour organiser une élection présidentielle

Par Lofti Barkati
Le président par intérim Abdelkader Bensalah. © (dr) Le président par intérim Abdelkader Bensalah. © (dr)

Alors que les Algériens ont repris leurs manifestations, l’armée et ce qu’il reste du pouvoir civil tentent de reprendre la main en mettant sur les rails l’organisation d’une élection présidentielle début décembre. Le processus s’accompagne d’une répression accrue à l’encontre des mouvements d’opposition et des médias de masse. En témoigne l'arrestation de Karim Tabbou, figure de proue du Hirak.

Cette Europe qui nous fait honte

Par

Dans le nouvel exécutif européen, le portefeuille « Migrations, affaires intérieures et citoyenneté » pourrait s’intituler « Protection de notre mode de vie européen ». Ce choix sémantique est une concession idéologique aux droites extrêmes, où l’obsession identitaire détrône l’exigence sociale.

«Protéger notre mode de vie européen»: le concept suspect de la Commission

Par et
Margarítis Schinás, le 8 décembre 2017. © Reuters / Yves Herman Margarítis Schinás, le 8 décembre 2017. © Reuters / Yves Herman

La nouvelle patronne de la Commission européenne a braqué, bien au-delà de la gauche, en nommant un commissaire chargé de « protéger notre mode de vie européen ». D’où vient ce concept ? Faut-il y voir l’influence de Viktor Orbán ?

Les inégalités, trait commun du capitalisme néolibéral

Par

Depuis les années 1970, les inégalités ont explosé pratiquement partout sous l'effet de l'affaiblissement des politiques fiscales redistributives et des réformes structurelles. Petit tour d'horizon de quatre situations nationales :  États-Unis, Chine, France et Suède.