Au Brésil, le modéré Haddad fait campagne dans les habits de Lula

Par
Le candidat du Parti des travailleurs (PT) Fernando Haddad le 17 septembre 2018. © Reuters / Rodolfo Buhre Le candidat du Parti des travailleurs (PT) Fernando Haddad le 17 septembre 2018. © Reuters / Rodolfo Buhre

Encore méconnu du grand public, Fernando Haddad, ancien maire de São Paulo, a été propulsé à la dernière minute candidat du Parti des travailleurs en remplacement de Lula. L’opération « transfert de votes » imaginée par le PT semble fonctionner, en vue des élections du 7 octobre.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

Adios Manuel Valls!

Par et
Manuel Valls lors de l'annonce de sa candidature à la mairie de Barcelone, le 25 septembre 2018. © REUTERS/Albert Gea Manuel Valls lors de l'annonce de sa candidature à la mairie de Barcelone, le 25 septembre 2018. © REUTERS/Albert Gea

L’ancien premier ministre et candidat aux primaires socialistes pour la présidentielle a enfin officialisé mardi sa candidature à la mairie de Barcelone, pour des élections qui se dérouleront en mai 2019. Il annonce abandonner tous ses mandats en France, délaissant son poste de député et la ville d’Évry, à laquelle il déclarait son infini attachement il y a à peine plus d’un an.

Nouvelles violences à Gaza sur fond de blocage de la réconciliation palestinienne

Par
Manifestation le long du mur de séparation entre Gaza et Israël le 21 septembre 2018. © Reuters Manifestation le long du mur de séparation entre Gaza et Israël le 21 septembre 2018. © Reuters

Les discussions entre le Fatah et le Hamas sur la gestion de la bande de Gaza sont au point mort, laissant le champ libre aux Israéliens et au passage en force des Américains avec le « plan Kushner ».

En Allemagne, face aux abus sexuels, l’Eglise catholique peine à trouver sa rédemption

Par

C’est en s’excusant auprès de milliers de victimes d’abus sexuels que la Conférence épiscopale de l’Église catholique allemande a présenté ce mercredi une étude révélant qu’en près de 70 ans, au moins 1 670 prêtres ont abusé sexuellement de 3 700 enfants. Restent de nombreuses zones grises.

Danske Bank, le scandale qui perturbe la finance européenne

Par

La première banque danoise se retrouve aux prises avec un scandale gigantesque : plus de 200 milliards d’euros d’argent sale en provenance de Russie et des ex-pays soviétiques ont transité et étaient blanchis par l’intermédiaire de sa filiale estonienne. Mais le scandale ne s’arrête pas là : Londres, la Deutsche Bank et les régulateurs européens sont aussi mêlés à l’affaire.

Tunisie: le parti du président est au bord de l’implosion

Par
Le parti créé par Béji Caïd Essebsi a perdu près d’un million d’électeurs en quatre ans. © Reuters Le parti créé par Béji Caïd Essebsi a perdu près d’un million d’électeurs en quatre ans. © Reuters

En proie à une crise interne depuis deux ans, le parti Nidaa Tounes, majoritaire au gouvernement et dirigé par le fils du président de la République, est en train de se désagréger un an avant les prochaines élections.

Massacre de Bisesero au Rwanda: fin de l'enquête, pas de mise en examen

Par
Le général Lafourcade (à g.), commandant de la force Turquoise au Rwanda, avec le premier ministre Édouard Balladur, le 21 juillet 1994, à Goma. © Reuters Le général Lafourcade (à g.), commandant de la force Turquoise au Rwanda, avec le premier ministre Édouard Balladur, le 21 juillet 1994, à Goma. © Reuters

Treize années d’investigations sur l’éventuelle responsabilité de l’armée française dans le massacre de Bisesero, événement qui figure parmi les plus embarrassants pour la France sur sa conduite durant le génocide des Tutsis, ont pris fin. Les juges viennent de signifier la clôture de leur instruction, sans prononcer aucune mise en examen à l’encontre des militaires mis en cause.

La Tunisie peine à gérer ses combattants de retour de Syrie

Par
Manifestation à Tunis contre le retour des combattants tunisiens, en janvier 2017. © Reuters Manifestation à Tunis contre le retour des combattants tunisiens, en janvier 2017. © Reuters

La Tunisie a fourni à l’État islamique le plus gros contingent de combattants étrangers. Leur retour est un véritable tabou pour les institutions, très avares en informations. Les programmes de lutte contre la radicalisation restent le fait de la société civile.

Brexit: Corbyn sous la pression d’un second référendum

Par
Jeremy Corbyn le 23 septembre 2018, à Liverpool. © Reuters / Hannah McKay Jeremy Corbyn le 23 septembre 2018, à Liverpool. © Reuters / Hannah McKay

Les membres du parti travailliste réunis en congrès à Liverpool doivent se prononcer mardi 25 septembre sur l’éventualité d’un second référendum sur le Brexit, à la formulation encore floue. Jeremy Corbyn y est opposé mais a précisé qu’il suivrait la majorité sur ce dossier. 

En Irak, Bassora crève de soif

Par
Lors des émeutes à Bassora, en Irak, le 7 septembre 2018. © Reuters Lors des émeutes à Bassora, en Irak, le 7 septembre 2018. © Reuters

La grande ville du sud de l’Irak est malade de l’eau contaminée, de la misère et d’un sentiment d’abandon. Sa révolte, dirigée aussi contre l’Iran et les puissantes milices, ébranle la classe politique. Le premier ministre Haïder al-Abadi vient d’être exclu de son parti.