L’Algérie se soulève «contre un cinquième mandat de la honte»

Par

Des milliers d’Algériens ont défilé vendredi 22 février contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika dans quasiment toutes les villes du pays. Le mouvement prend une ampleur aussi inattendue que salutaire.

Dossiers

Donald Trump, saison 2 : notre dossier

Par

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

Un avocat anticorruption visé par un mandat d’arrêt fantaisiste

Par

Me William Bourdon, président de l’association Sherpa, fait l’objet de fausses accusations lancées par la Guinée équatoriale en représailles à sa plainte, qui avait débouché sur le procès du vice-président Teodoro Obiang à Paris.

A Paris, la deuxième journée de grève de l’école pour le climat est un succès

Par
Greta Thunberg dans le carré de tête de la manifestation. © CG Greta Thunberg dans le carré de tête de la manifestation. © CG

Plusieurs milliers de lycéens ont défilé vendredi pour le climat à Paris. Cette deuxième manifestation a été marquée par la présence de Greta Thunberg, la jeune Suédoise à l'origine d'un mouvement désormais mondial : « On continuera à faire grève chaque semaine jusqu’à ce que les politiques agissent. »

Les Vénézuéliens tiraillés entre le besoin d’aide et la peur

Par
Dans l'association Alimenta La Solidaridad, à Caracas, février 2019. © JBM Dans l'association Alimenta La Solidaridad, à Caracas, février 2019. © JBM

Tout peut basculer ce samedi 23 février au Venezuela. Contre l’avis du gouvernement, l’opposition veut faire entrer une aide humanitaire très médiatisée. Les Vénézuéliens craignent une explosion de la violence alors que la dénutrition et le besoin de médicaments sont toujours plus importants. Les deux adversaires politiques se disputent le statut de sauveur.

La France offre des hors-bord aux Libyens pour bloquer les migrants

Par

Paris va livrer six bateaux à la marine libyenne, a confirmé, jeudi 21 janvier, le ministère des armées français. « Une scandaleuse nouvelle », selon Médecins sans frontières, alors que les garde-côtes de Tripoli jettent systématiquement leurs rescapés dans des centres de détention indignes.

«L’Algérie peut s’installer dans l’instabilité, un peu comme au Venezuela»

Par

Alors que les manifestations se multiplient en Algérie contre « un cinquième mandat de la honte » du président Abdelaziz Bouteflika et qu’un nouvel appel à manifester a été lancé pour ce vendredi, après la prière, le sociologue Aissa Kadri et le politologue Mohamed Hennad décryptent la situation.

Une conférence sur la liberté de la presse au Maroc sabotée en plein Paris

Par

Une quinzaine d’hommes ont perturbé, vendredi 15 février, dans le XIe arrondissement, une conférence sur la liberté de la presse organisée par l’Association de défense des droits de l’homme au Maroc.

Pour sauver son poste, Netanyahou s’allie avec le pire de l’extrême droite israélienne

Par

Afin de contrer le nouveau tandem centriste qui menace sa réélection, le premier ministre d’Israël a organisé l’alliance des petits partis nationalistes et religieux, dont Force juive, considéré comme raciste et dont certains membres figurent sur la « liste noire » américaine du terrorisme.

A McAllen, Texas, la mobilisation s’organise contre le mur de Trump

Par
Messe à l'église de la Lomita menacée, le 8 février. À gauche, le père Roy Snipes. © MM/Mediapart Messe à l'église de la Lomita menacée, le 8 février. À gauche, le père Roy Snipes. © MM/Mediapart

Donald Trump a décrété l’urgence nationale pour construire le « grand, beau mur » avec le Mexique promis à ses électeurs. Sur place, la résistance s’organise. Premier volet de notre série de reportages dans la vallée du Rio Grande, au sud du Texas, à la frontière mexicaine. 

Le 21-F s’installe comme un rendez-vous annuel de l’opposition bolivienne

Par Alice Campaignolle
Des opposants à Evo Morales, le 27 janvier 2019 à La Paz. © REUTERS/David Mercado Des opposants à Evo Morales, le 27 janvier 2019 à La Paz. © REUTERS/David Mercado

À huit mois de la présidentielle, l’opposition à Evo Morales a fait du 21 février, date anniversaire du référendum de 2016 perdu par le président sortant, un rendez-vous pour l’alternance. La scène politique bolivienne est plus polarisée que jamais.