Quand la musique sert l’émancipation des peuples

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 01/01/2021 12:55
  • Par

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil."

Friedrich Nietzsche.  

"S'il existe un péché, c'est de ne pas savoir jouer de la musique."

Halldor Laxness. 

Intéressant mais il faut bien avouer l’échec total en ce qui concerne les pays susmentionnés.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Rachid Taha - Ya Rayah... © Vincent Huard
Rachid Taha - Ya Rayah... © Vincent Huard

Merci de nous rappeler la riche histoire de la chanson maghrébine. Reste à faire la liaison avec l'expression actuelle à base de ra

Que ce soit au Maroc

L7a9d - Walou (Clip Officiel) 2014 © L7A9D

En Tunisie 

Houmani - 7oumani - Hamzaoui Med Amine & KAFON ✪ حــومــانـي ✪ + paroles (Lyrics) © KingSlouma

Ou en Algérie ou le "rap conscient" est une composante essentielle du hirak

Raja Meziane - Allo le Système! - FreeStyle [Prod by Dee Tox] - English subtitles © Raja Meziane

Merci pour cette émission magnifique

  • Nouveau
  • 01/01/2021 19:18
  • Par

Slimane AZEM: "Algérie mon beau pays" © dachaavane

Dicours de Yasser Arafat Alger 1988 (je crois) mis en musique par DJ Falafel.

https://soundcloud.com/dj-falafel/immortal-ayat-loourah-love

dj-sach-immortal-img

 

Une anthologie n'y suffirait pas... Vous me direz que MDP ne s'y prête pas...

 

   C'est très beau.. souvent très mystérieux..     

   J' aimerai  lire  la  traduction  sinon  j'comprends  rien...

 

Cela ne peut se trduire ''fidèlement'', pour la raison ''logique'' qu'il s'agit d'un répertoire transmis oralement. Personnellement, je trouve la transcription de la langue berbère en caractères latins comme une ''hérésie'', attentoire à son hautenticité identitaire... Il arrive que la langue des ''Chouïa'' ait été traduite en langue arabe, par la cause de son lien de parenté avec les Arabes du Sahara, du fait des mouvements, puis sédentarisation des peuplades... Dans mon hérédité, j'ai des pans de ''Quartier'' dans chacune de ces branches, par le hasard des alliances; chacune s'ingéniant à sauvegarder son apport... Cela n'a pas été peu dans la déroute infligée a ''l'unification'' coloniale...

Colonisation, oui, mais par qui ?

les égyptiens, les romains, les ottomans, les européens (francais, italiens, espagnols...) ??

malheureusement le magrehb est aux mains d'autocrates en tout genre, et la musique ne semble pas y changer grand chose, dommage !

A propos de changement, peut-être serait-il temps de mettre à jour votre logiciel de déversement de manichéisme....ou alors faites donc un nouveau journal, que vous pourriez nommer Mediagrehb.

bonne année))

 

''Duc(h)on'' qui donne son avis... et ses ''conseils'' sur l'Algérie, cela a au moins le mérite de faire rire... de lui. Naturellement, son logiciel ne peut être mis à jour, il a été ''déversé'' à la déchetterie...

Il est vrai qu'actuellement les Français s'ennuient; à part les ''rave party'', il ne se passe rien... Mornes fêtes...

Alain Souchon : Poulailler's song (Montage vidéo) © cousinvic76

Je n'écoute que la Musique Arabo-Andalouse... Le ''goût'' trivial des ''variétés'' trouve sans doute largement preneur... auprès des ''cases'' vides...

A l'évidence, le revers d'avoir été ''vidé'' inflige des ''traces'' indélébiles, en plus de la ''qualité'' de sous-français, ''rapatrié'' d'ailleurs...Votre bête est tricolore...?

Je n'écoute que la Musique Arabo-Andaloduse... 

C'est bien dommage pour vous... Personnellement toutes les musiques m'intéressent et je n'ai pas le mépris que vous semblez proférer dès lors que ça vous sort de votre zone de confort..

Les musiques Arabo-Andalouse entretiennent d'ailleurs une relation complexe avec la " variété occidentale". Et inversement...

Et je ne parle même pas des musiques savantes occidentales ou le jazz...

Bref, vous avez raison de réagir à des sottises d'un esprit formaté marqué par des préjugés stupides mais ne montrez pas autant de fermeture d'esprit que  celui de votre interlocuteur...

C'est curieux tous ces ''savants'' qui pullulent... en déversant inutilement leur ''savoir''...

Amusant...

Rabih Abou-Khalil : 8, Graos, Vlad © France Musique

 

   Super belle musique !   ... mais  qui  sont  ces  musiciens ???

 

 

   Zahia  ?     Il  va  pourtant  falloir  nous  traduire  ces  mots...  ces  langues...  Je ne sais pas  comment ...   avec  des  poètes  ???   avec  des  artistes ??   avec  des  danses ???   avec  la  langue  des  signes ?? 

   Sinon  ça  nous  ferait  douter  de  tout  ...   le  langage,  c'est  la  culture,  c'est  l' amour ..      c'est  la  violence ...  c'est  la  paix.  C' est  un  enjeu  essentiel  pour  moi,  tu  comprends  ?

 

 

Rabih Abou-Khalil est un musicien de Oud et compositeur libanais proposant un mélange de musique arabe et de jazz. Il a joué avec de grands musiciens de jazz, en particulier avec Joachim Khun. 

Je ne connais pas tous les autres musiciens mais  Ricardo Ribeiro est un chanteur de fado tres connu  Je ne connais pas le saxophoniste Le ney est un instrument turc traditionnel...

Voici cependant la liste de ses accompagnateurs 

 

Distribution : Rabih Abou-Khalil (oud, bass oud) ; Ricardo Ribeiro (chant) ; Gavino Murgia (saxophone soprano, voix) ; Jarrod Cagwin (batterie et percussions) ; Luciano Biondini (accordéon) ; Kudsi (ney)

Vivement le deuxième volet !

Tinariwen, l’enregistrement est moyen mais cette ligne de guitare est géniale Tamikrest

 

  • Nouveau
  • 07/01/2021 12:56
  • Par

Émission absolument magnifique, comme toujours Maghreb express d'ailleurs. Merci!!!!!

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous