Deux journalistes de Reuters restent en prison en Birmanie

Par
Un tribunal de Rangoun a refusé jeudi la remise en liberté sous caution de deux journalistes de l'agence Reuters arrêtés en décembre par les autorités birmanes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Un tribunal de Rangoun a refusé jeudi la remise en liberté sous caution de deux journalistes de l'agence Reuters arrêtés en décembre par les autorités birmanes.