Portrait d’un rebelle hutu de retour au Rwanda

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des Hutus ayant fui après le génocide en République démocratique du Congo (RDC), où ils ont pendant vingt ans tenté de déstabiliser la région frontalière du Kivu, au sein des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), sont accueillis à nouveau dans leur pays, à condition de n’avoir pas été impliqués dans le génocide. Certains sont pourtant encore imprégnés de l’idéologie génocidaire et inquiètent la population rwandaise.