Comment de petits escrocs font fermer des comptes Instagram

Par Nicolas Kayser-Bril (AlgorithmWatch), Daham Alasaad et Suniya Qureshi
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

il ne peuvent pas ,savent pas lire ,ne comprennent rien si ce n'est pas truffé d'anglicisme, sont totalement accro!!

Non, c'est le contraire, pour communiquer sur les réseaux sociaux les jeunes sont obligés de savoir au moins lire, à défaut de maîtriser l'écriture de la langue française. Mais peu importe, pour échanger ils ont toujours le langage d'jeuns, sur fond d'anglicisme ou à partir de mots arabes. Pour s'en convaincre, il  suffit de taper sur le net "le langage jeunes"... undecided

Hé les jeunes ! Lachez un peu votre aillefone , achetez un livre de temps en temps , promenez vous dans ce qu'il nous reste de nature... Vivez quoi !

Léger problème, hors la toile, point de vie pour ces jeunes :-)

Et vu la situation actuelle, cela n'est pas prêt de changer, c'est même l'inverse !

Tant que le réseau tient bien sur :-p

Pour communiquer il y a la fonction "appel téléphonique" sur chaque smartphone.

Le courrier est aussi un très bon moyen pour maintenir un lien entre deux personnes.

Le vie serait-elle impossible sans pouvoir deposer des photos de soi-même ou de ses repas, de ses voyages quasiment toutes les heures?

Courrir après des "like" avoir le plus de "follower" est-ce  ela une vie normale?

Je suis probablement un "vieux c.. de 62 piges" pour la plupart des accros aux réseaux sociaux mais merde qui ne comprend pas pourquoi le monde en est arrivé là...

 

 

Si je savais comment faire je ferais fermer sans aucune honte TOUS les comptes fb, insta et autres, du monde entier. Et c'en serait fini de cette mode ridicule et dangereuse.

Il serait temps qu'on en finisse car cela detruit la societe. 

On peut rappeler que sans fb le drame de Samuel Paty n'aurait certainement pas eu lieu.

Fb a du sang sur les mains

Ah mince, c’est vraiment dommage votre suspension d’une semaine.

Mais quel était le motif ?

 

Honnêtement... Je ne sais plus... 

Peut-être un dessin à la gloire de

Mediapart...?....

Qui sait ?...

tuerie1

Ah ah ah, quel humour !

"""""Le DSA introduit aussi une obligation d’interdire les abus de la part des utilisateurs qui font des signalements de mauvaise foi. Mais il y a peu de chances que ce mécanisme améliore quoi que ce soit.""""

Bah, y aurait bien une possibilité, peut-être pas la plus joyeuse, mais en affichant le nom et le pays ou la région de celui qui appuie sur le bouton "signaler". Ca en calmerait plus d'un.

Par contre, que ce soit sur les réseaux sociaux ou privés comme MEDIAPART, pourquoi vouloir infantiliser les utilisateurs et les abonnés en leur supprimant leurs posts incorrects ou insultants ? Pourquoi se décarcasser à faire la chasse, alors qu'il suffirait que chacun prenne ses responsabilités au risque d'être traîné devant les tribunaux.

Faudrait savoir, hein, on est des adultes ou pas ?  Pour les mineurs, une autorisation parentale.

 

 

 

 

 

 

Il est assez simple de constater que, sans modération, le fil des commentaires volera rapidement au même niveau que Twitter.

J’imagine quand même assez bien que les lecteurs de Médiapart ne souhaitent pas payer un abonnement pour voir cela.

Attention , vous allez être "alerté"... laughing

Je crois que l’on peut aussi faire confiance à la modération de Médiapart, ici pas d’algorithmes ou IA mais des gens qui s’expliquent aussi de temps en temps sur le sujet.

Hé bien il serait alors juste respectueux et correct de prévenir et donner le motif exact d'une dépublication...

C’est indiqué il me semble, il y avait un article sur le sujet d’ailleurs.

Bah Non, le "motif" donné par "l'alertant", s'il y en a....,  n'est pas communiqué au "dépublié" (quand on le prévient... ) qui n'a droit qu'au "contraire à la Charte" avec indication que les commentaires attenants sont également dépubliés..

Désolé, je pensais que c’était le cas.

Il me semble avoir été dépublié une fois mais c’est trop loin pour m’en souvenir.

A chaque dépublication vous recevez un email automatique. Cet email contient systématiquement la raison de la dépublication. 

QUE NENNI chère Madame Ana  - C'est peut être le principe mais la réalité est toute autre . J'ai découvert dernièrement ( et tout à fait par hasard :! ) la Dépublication d'un de mes commentaires (fait rarissime) sans qu'AUCUNE notification ne me soit faite.

Pas la même expérience ! 

Elles incitent aussi à se questionner sur la fonction ALERTER de MDP et se demander si elle ne serait pas un chouya abusivement utilisée par des "Experts" (trolls macronistes par exemple .... ) ? laughing

Mon commentaire moqueur supprimé ici même (avec quelques autres) n'a été accompagné aujourd'hui, d'aucun mail ! cool

CQFD...

D’un autre côté est-ce qu’il faut vraiment une explication de texte à quelqu’un qui se permet d’insulter les autres lecteurs ?

Point d'IA mais des Philippins qui font le très dur travail de tri, je recommande ce documentaire d'Arte sur le sujet : https://www.arte.tv/sites/corporate/les-nettoyeurs-du-web-the-cleaners/

Regardez dans la partie spam ou commercial de votre messagerie et pas seulement dans la partie boite de réception. Certains fournisseurs de messagerie ont des filtres qui écartent systématiquement les messages standardisés. C'est une faille béante du système de modération qui postule que l'expédition est valable en elle-même alors que la réception n'est pas assurée.

Pour bien faire, les dépublications devraient arriver dans la messagerie de l'abonné.

Ceci étant, cette histoire de mail automatisé comportant une motivation depuis quelque temps n'a fait que repousser le problème car, de toute évidence, la motivation étant choisie dans une grille pré-formatée, elle prend parfois des allures de clause de style totalement inadaptée et tombe même parfois dans l'absurdité. Mais ça permet à Mediapart de réaliser de substantielles économies en n'externalisant pas la modération tout en orientant discrètement les commentaires dans un sens conforme à sa ligne éditoriale.

Pour ne jamais être modéré, hormis le respect de la loi, il vaut mieux être constamment d'accord en tout point avec ladite ligne éditoriale. En tout cas, j'ai des exemples de témoignages assez significatifs de la façon dont le motif de dépublication ressemble parfois fâcheusement au coup de tampon rageur d'un préposé aussi excédé que dépassé.

Il semble que l'expertise fasse un peu défaut.

Peut-être que le crime profite à Instagram ? non ?

C'est des faux compte c'est pas Emmanuel Macron qui a ouvert tous ses comptes mais de simples quidam

Pourquoi parlez-vous de rémunération sur de l'argent public ?

Vous pouvez m'expliquer quel est l'intérêt d'ouvrir de faux comptes (je ne parle pas de comptes parodiques) uniquement couvert de photos (élogieuses) du dingue ?

Vous nous prenez pour des quiches ?

Aucun des commentaires n'est moqueur !

Parce que fabriquer "ça" gratuitement"- ça prend un temps fou - ce ne serait plus de l'amoûr, mais de la rage ! laughing

Vous ouvrez Instagram pour la première fois et la la seule chose qui vous intéresse est le nombre de comptes de Macron ???

Et en conclure que ce sont des comptes payés par de l’argent public !

Impressionnant... laughing

Ce n'est pas l'argent public ? Qu'en savez-vous ?

À moins que ce soit vous, META qui alimentiez gratuitement ces comptes ? 

Pas seulement le nombre de comptes associés à son nom, mais le nombre de comptes dithyrambiques sur sa seule image !

Mais si vous avez si faim, voilà que quoi vous rassasier (ou alimenter votre propre compte de vieux geek, vu le temps que vous consacrez à l'affut, je vous suppose à la retraite !) laughing

Covid-19 : des magistrats verbalisés à la terrasse d'un restaurant clandestin à Paris

Des policiers ont verbalisé une dizaine de personnes qui déjeunaient sur la terrasse d'un restaurant parisien. Le patron aurait tenté de faire passer ses clients pour des fournisseurs mais les contrevenants étaient en réalité des magistrats, selon Le Parisien...

"Il faut bien déjeuner." Drôle de plaidoirie pour une poignée de magistrats parisiens verbalisés vendredi 29 janvier...

Pour le dessert... laughing

Carpentras: un magistrat et un commissaire surpris dans un restaurant clandestin

Un restaurant du Vaucluse, qui avait ouvert ses portes pour le déjeuner samedi malgré l'interdiction, aurait compté parmi ses clients clandestins un commissaire et un magistrat...

Ah, ces p'tits jeunots !

Annie, regardez les follower de ces comptes macron. Prenez leur image d'avatar type photo et regardez ici pour voir d'où vient cette image.

https://tineye.com/

Vous tomberez peut être sur des photos bidons, montrant que ces followers ne sont pas des vrais personnes. Pour les démasquer vous pouvez aussi regarder qui ils suivent et qui les suit (je ne sais pas si c'est possible avec instagram).

Et sinon une petite vidéo pour apprendre à démasquer des faux comptes, de defakator:

https://www.youtube.com/watch?v=9kKG9TcxuDM

C'est scandaleux de médire à ce point sur notre président : chacun sait bien qu'il dispose d'une énergie tellement inépuisable qu'il est quasiment obligé de la dépenser par tous les moyens pour ne pas être consumé par elle. Ces comptes ne sont que des exemples parmi d'autres des multiples activités qu'il exerce parfois sous pseudo pour ne pas inférioriser ses concitoyens.

Donald Trump n'est qu'un de ses alias, ce qui lui a demandé un effort gigantesque de maquillage et de marche sur échasses et justifie pleinement les notes exorbitantes de coiffure qui grèvent le budget de l'Élysée. Mais cette comédie lui a permis de de disposer d'un compte twitter supplémentaire en plus de ses apparitions sur Snapchat dans le compte Most oustanding fails of the year.

 

  • Nouveau
  • 01/02/2021 09:56
  • Par

Le fric ou l’éthique  Là est la réponse.

C'est quoi un sta gramme ? Ça mange quoi, en hiver ?

Annie divague et vous êtes à deux doigts de demander une enquête parlementaire laughing

Sans même aller jeter un œil à Instagram vous même.

La fabrication d’une Fake News en direct, un truc de dingue !

En hiver, ça picore. Pic et pic et colegram. Mais si j'en crois votre pseudo l'hiver ou koné point. 

Au lieu de baver, expliquez nous pourquoi il y a tant de comptes avec des photos de macron? Des fanboys? Ou des types payés pour? ça existe bien sur twitter des faux comptes. On peut même en acheter, et suivant le prix, ils sont plus ou moins réalistes. Alors des faux comptes instagram, ça ne m'étonnerait même pas.

  • Nouveau
  • 01/02/2021 10:20
  • Par

tous ces rezosocio sont une plaie il faut cesser de les utiliser et puis c'est tout 

+++++

Nous sommes ici, sur un résosocial (!!!), que vous le vouliez ou non... laughing

Rubriques "commentaires" et "club"...

La preuve : nous avons nos trolls et nos petits "escrocs", qui font supprimer nos commentaires (ça m'arrive plus qu'à mon tour, généralement par les premiers...) Voir nos articles de blogs ! (ça arrive à de plus en plus d'abonnés, qui s'en étonnent en MP)

En plus, d'être abonné à un journal d'informations.

Tous les rézosocios ont leurs formes personnelles... Et leurs buts.

Ma fille, qui a récemment ouvert une activité professionnelle en ligne : des cours de français en ligne, en direction d'un public étranger (pour tenter de gagner sa vie en temps de soi-disant pandémie et donc confinement, où elle n'y arrive plus en live, via l'école de langues où elle exerçait, qui est actuellement en rade... ce qu'elle préférait...), a passé le week-end à m'expliquer pourquoi elle "anime" en sus de son site personnel professionnel (de prof), une page face de bouc "groupe" et une page Instagram et l'intérêt de la nourrir quotidiennement (culture générale française). Sans compter le temps monstrueux que cela prend... Je l'ai aidé à fabriquer des "vignettes" avec l'application Canva et vais l'aider (en ligne) à en fabriquer de futures.

  • Nouveau
  • 01/02/2021 10:50
  • Par

 Il y a plus fâcheux que la suppression de comptes Instagram de quidam : la suppression de vidéos ou de compte YouTube sous une avalanche de signalements par des complotistes. C'est ce qui est arrivé il y a peu à la chaine caustico-parodique Les Malfaisants : https://www.youtube.com/watch?v=jGMntl_Mhqw

J'ai remarqué il y a peu que les commentaires étaient supprimés sans signalement à l'auteur sur Youtube aussi, probablement avec le même mécanisme. Certains en profitent visiblement pour supprimer tout commentaire débunkant les fake news qu'ils propagent, afin de créer l'illusion d'un consensus.

Supprimez vos comptes réseaux sociaux.

Des raisons ici : https://blogs.mediapart.fr/karlmadguedon/blog/150121/ceci-est-une-chaise

putain!! je ne peut pas les supprimer!!! car ils ne sont pas créés!!!!et pas près de l'être!!!!

Pas toujours facile... d'autant que beaucoup ont des professions qui ne leur laissent guère le choix...

Bonjour,

J'ai acheté votre livre samedi dernier, en ayant en outre le plaisir rendre visite à mes libraires, et je suis impatient de trouver le temps le lire, et sans doute de le partager.

Je suis très peu connecté à ces machins, bien que n'ayant pas atteint la quarantaine et comptant par conséquent parmi la génération facebook, mais l'évolution de la société rend nécessaire la prise de conscience de l'esclavage mental auquel des multinationale nous invitent à souscrire avec le sourire.

Sans regard critique ni action émancipatrice vers l'avenir, l'humanité n'est qu'une porcherie !

+++++

grouic!! balance ces porcs!!!

Vous savez bien que c’est impossible à cet échelle.

Meme ici à Médiapart les commentaires sont modérés à posteriori, et effectivement des personnes mal intentionnées comme Annie en profite pour poster des images insultantes.

Il faut obliger ces plates-formes à devenir éditeurs( et non plus hébergeurs) et à tout contrôler et modérer en amont comme tous les autres médias.

Étrange d'écrire cela sur un site comme Médiapart qui ne modère pas en amont. C'est ce que vous exigez ici également ?

J'ai assisté il y a quelques mois à un cours en conférence (en live, dans la "vraie vie"nous étions une quinzaine) sur les "poscast radio". Utilité et fonctionnement technique. Ceci dans le cadre de mes activités de Gilet jaune... (qui ne sont pas que dans la rue et s'organisent, quoi qu'en pensent certains...) cool

Ceci étant totalement différent des émissions de radios, retransmises à la demande après diffusion sur les ondes. Comme moi, qui écoute quand je le désire, certaines émissions de France culture, après leur diffusion en direct, par exemple !

L'animateur et créateur de la plate-forme qui accueille et héberge ces créations audio, nous expliquait que le public visé (utilisateurs) était plutôt jeune et de plus en plus assidu !

Je vous rappel quand même qu’il s’agit d’une demande de Médiapart pour les aider modérer des commentaires qu’ils ne veulent ou peuvent pas filtrer à priori.

On peut supposer que dans un journal comme celui-ci ce soit largement suffisant mais, il faut bien le constater aussi, certains lecteurs comme Annie n’hésitent pas beaucoup à détourner ce fonctionnement à leur profit pour insulter régulièrement les autres.

Il faut faire avec ou au mieux je pense.

Entomophobique ? laughing

Le français est frondeur et rebelle. Alors d'ici qu'il y ait une avalanche de alerter sur les posts de META, il y a pas loin. Il va comprendre sa douleur. laughing Faut être naïf quand même ! undecided 

Perso, je n'ai jamais constaté qu'Annie LASORNE était insultante. Par contre vous.... ! frown Et je n'appuie pas sur ALERTER juste pour que chacun se fasse son opinion, notamment sur votre aveu d'empêcher les posts qui vous déplaisent, empêchant d'être lus par les autres abonnés. Vous êtes un problème. sealed

  C'est ce que font beaucoup de troll du régime macroniste pour faire suspendre temporairement des comptes Twitter d'opposants politique, ils font des multitudes de faux signalement. Venant de ce genre individus c'est un comportement naturel qui vient se rajouter à leurs très nombreuses tares.

Visiblement la modération de Médiapart ne partage pas votre avis, et pas vraiment besoin d’alerter pour éveiller leur attention.

J’imagine que vous êtes arrivé après, plus possible de voir son œuvre du coup ...

Vous ne manquez pas d’air ! 

Peut etre, juste peut etre, les criminels sont ceux qui se font des milliards en vous faisant partager votre vie privée sur des plateformes dont la sécurité n'a jamais été à la hauteur de l'enjeu, et ce à propos. La libre circulation de vos données est essential au business modele mis en place. 

En effet, ça marche encore mieux que les chroniques d'Usul ou que les articles concernant le covid 19 et les restrictions sanitaires qui frappent la jeunesse.

J’en reste coi!

J’avais découvert il y a longtemps qu’on pouvait vendre un avatar dans un jeu vidéo, je découvre ici qu’on peut vendre un compte Instagram. Pour avoir le droit de publier  des selfies...!!!

J’ai l’impression d’être dans la 5ème dimension. 

Le pire étant que des gens achètent ces comptes ... allez comprendre !

Vous pouvez aussi vous acheter des followers par paquet de 10.000, c’est une question de prix.

Tant que le système fera que:

1) ça rapporte de faire supprimer, d'usurper ou de revendre des comptes

2) ça coûte de les récupérer ou de les rétablir

La logique fait qu'il y aura des gens pour se jeter sur 1) et d'autres pour se plaindre de 2)

Ce que devraient chercher les législateurs comme les plates-formes qui ont intérêt à rétablir la confiance sous peine de voir se multiplier les appels au désabonnement, à l'abandon ou aux réactions excessives, c'est organiser le système pour qu'il y ait un coût effectif et dissuasif à l'abus de 1) et que le coût et le temps perdus pour 2) soient aussi réduits que possible pour les victimes de bonne foi.

Mais cela supposerait un peu d'humain, de bonne administration et de bonne tenue, alors que beaucoup de réseaux sociaux se nourrissent de foire d'empoigne, de libération de l'agressivité ou de défoulement sans crainte de représailles.

Si ces réseaux sociaux ne règlent pas cette épineuse question, c'est leur survie qui sera en jeu d'ici peu.

Bof, ça existe depuis un moment et le nombre de cas total reste marginal.

Pas grand chose à craindre pour les plateformes, cela n’empêche de trouver des solutions.

Pas grand chose à craindre pour les plateformes, cela n’empêche de trouver des solutions...

Macron et Zuckerberg : les dessous de leur croisade... laughing

Macron et Zuckerberg : les dessous de leur croisade contre les “fake news”  | Valeurs actuelles

  • Nouveau
  • 01/02/2021 15:35
  • Par

Mieux vaut ne pas trop réfléchir à ce qu'est ce « contenu » associé à ces « créatrices/créateurs de contenus », sinon il y a risque d'attraper un rhume de cerveau pour cause de courants d'air ! Dis-moi quel est le "contenu" et je te dirais quel est le "contenant" !

  • Nouveau
  • 01/02/2021 17:39
  • Par

Dans une logique kafkaïenne, tout signalement est considéré comme étant fait de bonne foi.

Pourquoi Kafkaien ? Vous presentez ici une derive inquietante et qui oblige a trouver de nouvelles solutions, mais a l'origine il s'agit de prendre en compte de vraies plaintes. Comment ne pas tomber dans l'autre extreme de la suspicion automatique envers la parole des victimes et ne pas recreer le sentiment de mefiance vecu par les victimes lorsqu'elles essayent de porter plainte par exemple ?

Parler de victimes pour les gens qui dénoncent un contenu qui les dérange (bien souvent à cause de leur intolérance, de leurs préjugés et de leur haine d'ailleurs), c'est un peu abusé, non ?

Si tu n'aimes pas un contenu, tu passes ton chemin... c'est généralement aussi simple que ça. Pas besoin de jouer les fachos en demandant à supprimer l'expression de tous ceux qui ne pensent pas comme nous.

Le harcelement en ligne existe, le porn revenge, de veritables incitations a la haine, entre autre. Ca ne me parait pas abuse de considerer les personnes qui en souffrent comme victimes, et de ne pas les mettre sur le meme plan que ceux qui detournent les moyens qu'ils ont de se defendre.

""""Si tu n'aimes pas un contenu, tu passes ton chemin... c'est généralement aussi simple que ça. Pas besoin de jouer les fachos en demandant à supprimer l'expression de tous ceux qui ne pensent pas comme nous.""""

Exactement ! C'est d'un simple !smile

  • Nouveau
  • 02/02/2021 00:41
  • Par

une merde, tous ces réseaux asociaux ! tant pis pour ceux qui se font piquer leurs données. Je connais beaucoup de monde autour de moi (presque tout le monde...faut quand même être dans la "norme", dans le coup...) qui les utilise. çà ne sert qu'à critiquer les autres, s'insulter. Combien de jeunes sont détruits, poussés au suicide, par cette merde en ligne ?!

"N’avoir pas accès à l’univers Facebook limite évidemment sa capacité à participer à la vie publique, puisqu’une grande partie du débat s’y est déplacée." c'est quand on lit un truc pareil que l'on a la certitude que c'est foutu.

Ne pas être seul. 
Est-ce que les réseaux « sociaux » ne sont-ils pas la solution que les gens trouvent aujourd’hui pour pallier leur peur de se retrouver face à eux-mêmes ?

Plutôt que de prendre un livre ou d’aller se promener, ils postent. Lus et commentés par des gens confrontés au même vide. L’impression de faire communauté alors qu’il n’y a que des solitudes additionnées. 

  • Nouveau
  • 02/02/2021 21:26
  • Par

Ne pas confondre réseaux sociaux et raisons sociales,

Enfin du  féminisme, voyons !

 

  • Nouveau
  • 03/02/2021 21:48
  • Par

...pendant que les gros escrocs ouvrent des comptes dans les paradis fiscaux, en toute impunité!

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

* Les noms ont été modifiés.

Cette enquête a été financée par une subvention du fonds IJ4EU. L’Institut international de la presse (IPI), le Centre européen de journalisme (EJC) et les autres partenaires du fonds IJ4EU ne sont pas responsables du contenu publié et de toute utilisation qui en est faite.