Les tentatives de mise au pas d’ONG trop «politiques» se multiplient en Allemagne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.- Pour l’ONG altermondialiste Attac Deutschland, le couperet est tombé le 26 février. Les juges de la Cour fédérale des finances, qui statuent en dernière instance sur les cas touchant la fiscalité et les douanes, ont estimé que l’association avait dépassé une ligne rouge. Selon le tribunal, le militantisme de l’association constitue « une ingérence dans la formation de l’avis politique et de l’opinion politique […] qui ne remplit aucun rôle d’utilité publique ».