L'Union européenne finance massivement l'industrie sécuritaire

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Les "pauv gosses" ne doivent pas "avaler" en 4 jours ce qu'ils"avalaient" en 4 1/2 puisque le nombre d'heures de cours est le même. 

  • Nouveau
  • 01/09/2017 21:39
  • Par

On attend avec empressement le jour où l'Union européenne prendra sa première décision qui ira dans le sens des intérêts du plus grand nombre : ceux du peuple !

Cela fait vingt cinq ans que l'on attend : mieux vaut être encore patient ! Ou pas..

Corruption endémique au sein de l'UE ... Juncker en tête lui qui a fait de son confetti le Luxembourg un nuisible Paradis Fiscal au sein de l'Europe.

  • Nouveau
  • 01/09/2017 22:19
  • Par
PAN AUX P'TITS CONS...
J'ai pensé à la même chose. Un peu tristement..

.................Ou d'aujourd'hui ?

Car 1984 est peu tendre pour notre futur, semble-t-il !

Ces pourris sont bien en train de préparer le pire...

La résistance va s'avérer de plus en plus difficile....puisqu'elle ne se prépare même pas.

Votre commentaire me stresse.....vite, où ai-je mis ma carte de crédit ????wink

C'est vrai que c'est à couper l'appétit, vraiment !

Merci Takuansoho..........sans déconner !

selection-du-weekend-216-59

 

Très intéressante la remarque sur le réflexe d'accumulation. J'ai appris une chose aujourd'hui : je peux aller m'abrutir devant un écran pour le reste de la journée

Devant un écran ? : Vous pouvez le dire mais on ne vous croira pas.

Il est peut-être temps que j'aille vivre à Tierradentro, un petit village, ou plus exactement le trou du cul de la Colombie, tenu longtemps par les Farc, des guérilleros en guenilles, des paysans si pauvres qu'ils quémandaient le moindre peso, les Farc transformées à ce jour en parti révolutionnaire légaliste. Quoique, la police anti-drogue et militaire (anti-guérilla) y patrouillaient, quand j'y suis allée, en 1989. Et non loin, dans un village (une petite ville ?) à proximité, j'ai même vu, dans una tienda, un Francais lisant Le Monde ! C'est dire, qu'il est difficile de s'isoler de son propre monde  ! Mais, aujourd'hui, j'apprend que Tierradentro est devenu depuis 1995 un site touristique archéologique, patrimoine de l'Unesco... Le monde change, dangereusement. 

Toutes les dictatures font cela.

L'ue, projet de l'oligarchie financière, le fait plus subtilement car le dictateur n'est pas "Une seule personne" et qu'elle utilise les milliards des états membres pour sa propagande, acheter les appareils politiques dans un parlement fantoche, et mettre en place son projet fasciste.

Merci pour l'article (recommandé).

  • Nouveau
  • 02/09/2017 09:37
  • Par

Une minute quarante cinq pour ce poser UNE question :

Qui gouverne La France? (Bande Annonce 1'm45) de François Asselineau © NOP

Vous lisez dans les pensées !?

Faut-il comprendre que ces industries de la sécurité auraient intérêt à financer Daesh ?

Peut-être pas financer daesh, mais regarder les solutions efficaces n'est pas dans leur intérêt. État d'urgence permanent et autres non-sens sont plutôt profitables. N'oubliez pas : la guerre, c'est la paix...
C est vrai que toute l habileté des défenseurs de la liberté (au sens économique du terme), jolie valeur présentee comme menacée par des barbares envahisseurs migrants, par les produits chinois ou par les travailleurs détachés venus de l Est... oublient juste de rappeler ( si toutefois ils en ont conscience)... que ces phenomenes ne sont que les consequences des propres choix budgétaires, économiques et législatifs de leurs amis. Car ne serait ce pas le pillage des ressources des pays du Sud par les multinationales occidentales dont les bénéfices ne profitent que très peu aux populations locales, qui les freinent dans leur développement et les conduit à partir au Nord ? N est ce pas les entrepreneurs français, leurs amis, leurs salariés ...(les Dassault, Matra et autres Atos), marchands de canons, de missiles d avions de combat et de systèmes de surveillance calibrés pour dictatures, qui pleurnichent contre l insécurité en France ? Qui a vendu dans les années 80 la technologie nucléaire à l Irak de Saddam (dont l usine en construction Osirak fut rayée de la carte par un bombardement israélien), qui a permis au Pakistan (pays dont on voit aujourd'hui l instabilité et les liens avec le djihadisme) de se doter de l arme nucléaire ? Si ce n' est la France et son lobby nucléaire qui reproche à l Iran ou à la Corée du Nord de vouloir avoir les mêmes joujoux diplomatiques. Quel pays de bidochons tolere que des crs tabassent en pleine rue sous nos fenêtres et nos smartphones sans la moindre sanction .. des femmes, des mineurs menottés et à terre, des militants pour l immense majorite pacifiques, des syndicalistes ? Qui nous emmerde avec des clowns en treillis, engouffreurs de budgets, dans nos rues depuis des années sans aucune efficacité, et "en même temps" (comme dirait l autre crétin autoproclamé) de sous payer ses profs, et démoralise a force de manque de moyens ses chercheurs, personnels soignants ou travailleurs sociaux ? Toutes ces anomalies, avec leurs funestes consequences à court moyen et long terme, on voudrait nous faire croire a coup de démonstrations argumentées et à d experts appointes qu pourrait pas faire autrement, là où finalement on n ose pas avouer que ça nous arrangé, qu on n a ni l envie, ni la volonté, ni le courage de changer les choses. " Le problème du scandale, c est qu on s y habitue" a écrit Simone de Beauvoir, et je considère que dans le genre de société qu on nous prépare, tout citoyen doit être en vigilance, et la question de la résistance se pose plus que jamais.
Société du spectacle permanent. Créer le "buzz", cela implique que le scandale est normé, normalisé, périssable par essence...

De toute façon les quadruplés.....la mondialisation, le capitalisme, le libéralisme, le néo-libéralisme, transforment tout à leur avantage jusqu'à leur parfaite antinomie : la révolution.

Très bon article et foncièrement utile. Merci. Non qu’on ne puisse soupçonner le pire, il s’en vient. Mais combien la connaissance engendre-t-elle de douleurs ?

Plongé dans la lecture du "Talon de Fer" de J. London & foutrement intrigué par celui-ci, à l'instar de tout candide, j'ai croisé un terme dont j'ignorais jusqu'à l'existence : "dystopie" (récit de fiction considéré comme une utopie virant au cauchemar).

Me voici donc bombardé du qualificatif d'amateur de dystopies, puisque profondément marqué dès ma jeunesse par "Le Meilleur des Mondes" d'A. Huxley ou "1984" de G. Orwell (et pas seulement...).

Ces sociétés effroyables dont je ne pensai pas pouvoir être le contemporain, en quelques décennies, ont évolué de l'esquisse vers l'œuvre aboutie avec la même accélération que pour tous les autres domaines de notre condition humaine. Proprement sidérant.

La seule lueur, tremblotante, lointaine réside peut-être dans les conclusions de ces auteurs visionnaires : tout système totalitaire intègre la genèse de leur mort certaine. Certes, cela laisse à moult générations de quoi endurer le joug de la soumission et du désespoir.

Qu'il est vain pour un homme de mesurer le temps à l'échelle de l'Histoire et non à l'aulne de sa propre existence !

Je suis effrayé par l'existence de sociétés comme les Bilderbergers, Trilatérales ou autre Dîner du Siècle et me vois taxé de conspirationnisme. Je suis eurosceptique comme jamais, tout en n'ignorant pas l'absolue nécessité d'en sauver le principe. Ô le fâcheux populiste ! Je rêve d'un "Grand Soir" qui ne verserait pas le sang. Sale extrémiste rêveur ! J'ai mal. Je me sens mal. Pauvre con insignifiant ! Je ne suis même pas touché par la foi. Les vers d'Eluard qui suivent sont un peu ma prière.

[...] Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

" tout système totalitaire intègre la genèse de leur mort certaine "

La j'ai peur, car cela induit forcément le fait que les "grands dirigeants" ( que l'on ne connait pas ) de ce monde, de fait savent ce qu'ils font avec les conséquences funestes qui en découle(ront).

Forcément, mais eux aussi sont des hommes et mesurent à l'aulne de leur vie, non de l'Histoire. Alors avec infiniment de cynisme, ils ne se voient pas concernés. Mais j'ose sincèrement croire à l'impossible permanence de la dictature, faute de quoi, je ne puis respirer... cry

La seule différence historique, c'est le poids de l'anthropocene dans notre comédie actuelle. Renversement il y aura, comme toujours, des puissants. Cependant, pour la première fois de l'histoire de l'humanité, ce sera peut-être trop tard..

" mais eux aussi sont des hommes et mesurent à l'aulne de leur vie, non de l'Histoire "

Je ne sais pas si c'est marrant ou étrange mais c'est certainement vrai que l'on nait tous, en mesurant à l'aulne de nos vie. Finalement ce qui peut être étrange, c'est bien justement de ne pas finir en mesurant par l'histoire !

Cela dit, ces gens ne nous feront pas croire qu'ils mesurent à l'aulne de leur vie.........inconsciemment.

@ ZAKFA Pas impossible, effectivement, au vu de l'impact du comportement humain sur notre planète. Vous m'avez intrigué avec votre "anthropocene" que j'eus aisément considéré comme grossier si mon "mulot" n'avait été plus instruit que mon neurone survivant. :D

@ EBEN PTDR J'en conviens volontiers, "à l'insu de leur plein gré" est une expression qui ne convient à aucun bestiau politique...

Plutôt que sauver le principe de l'Europe qui, ne l'oublions pas, était ancré au charbon et à l'acier, ne pourrait-on pas l'infléchir radicalement pour le fonder désormais sur l'énergie et l'écologie ?

Pourquoi pas si l'on enlève la conception européenne et que l'on évolue nationalement comme des grands..

La prise de pouvoir  permet à un groupe de personne d'imposer une ligne de conduite au plus grand nombre pour l'intérêt de quelques particuliers.

Les déséquilibres engendrés par ces actions sont automatiquement pris en  charge par le système , qui n'agit qu'a postériori

Il suffit de créer un déséquilibre dans nos démocraties et bien sagement  elles absorberont les conséquences , sans se poser de questions sur l'origine de ces déséquilibres.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Coline Serreau voit juste, je crois..

La belle verte - Bande-annonce [VF] © Les extraterrestres au cinéma
"Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives."..........Coline Serreau

Solutions locales pour un désordre global 2010 © Druide Macarven
Ces films font partie d'une minorité, et ils sont de fait extrêmement importants pour faire prendre conscience aux personnes qui n'y on pas réfléchi, mais pas que, qu'il existe la possibilité d'une organisation différente, bien sûr plus humaine au service du plus grand nombre......et ce qui est bon pour le plus grand nombre est bon pour vous, est bon pour moi, nous le savons.

Là est une partie du problème, les gens qui ne s'imaginent pas qu'autre chose soit possible, du simple non-fait que "c'est comme ça parce que ça ne peut pas être autrement" sinon, on aurait fait différemment.......évidemment..

Là est une partie du problème, les gens qui ne s'imaginent pas qu'autre chose soit possible, du simple non-fait que "c'est comme ça parce que ça ne peut pas être autrement" sinon, on aurait fait différemment.......évidemment..

Absolument d'accord avec vous. Les neurosciences venant au secours des vendeurs de vent permettent d'actionner notre cerveau reptilien en utilisant la peur, le désir, l'envie ou l'émotion. Il faudrait à notre tour utiliser ces mécanismes/réflexes pour contrer la peur qui nous est servie abondamment en favorisant le désir ou l'envie. Un programme n'est pas suffisant. Il nous faut le recours à l'art, la littérature, le cinéma, le théâtre pour suggérer la faisabilité d'un autre monde.

Cela j'en suis sûr devrait vous plaire

Sorte de roman photos philosophique : à mes yeux juste extraordinaire car l'Amour est rarement remit en question de cette façon..................Voire également le "petit" livre d'Alain Badiou : "Eloge l'amour"

Bien à vous..

La route du sud ouest © Brient Jean-François

  • Nouveau
  • 03/09/2017 01:21
  • Par

 

Sauf cas, de bien faibles commentaires  pour un très bon article,  qui démontre comment un  TOTALITARISME  ULTRA-LIBÉRAL  NEW-LOOK   est en train    concrètement    de se préparer aux  insurrections  qui auront lieu un jour.

Inéluctablement, certes. Mais de façon sporadique, rassurez-vous ... 

cry

Croyez bien que nous avons bien conscience du monde absolument terrifiant qui nous attend...Et dire qu'on nous parle du Vénézuéla ! 

  • Nouveau
  • 04/09/2017 00:42
  • Par

sylvia riot, 

Bien sûr qu'il y a bon nombre de gens "conscients" ... Mais pas la masse ... Et encore moins qui agissent  ... Et encore moins dans l'unité ... Or celle-ci est une condition sine qua non ... Donc ? 

CDT. 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale