Référendum anti-migrants en Hongrie: voyage au bout de la xénophobie

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1 commentaire remarqué par l’auteur

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Mais cela devait être dit.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Oui mais ici c'est l'article de M Perraud ...

Ce matin, j'ai oublié ma chemise après une soirée arrosée, c'est la faute de Poutine.

Le saviez vous ?

Commentaire de Pujadas ce soir aux infos : "40% de participation, 95% de non... c'est un demi échec pour Orban...". Donc une demi victoire ? 

 

C'est un échec total, cinglant... un branlée comme il n'y en a pas deux. Merci au peuple hogrois.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Donc Poutine a envenimé la guerre en Syrie.Il n'est pas le sauveur de la Syrie. On progresse.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Partout, la haine et la peur de l'étranger...

capture-melenchon-qui-vole-son-pain-yt

 

Quelques tristes images de ce début de vingt et unième siècle...

© Compagnie Jolie Môme

Aux Hongrois de 2016, on préférera la fille d'un réfugié politique hongrois...

© Universal Music France

Sauf que Mélenchon ne dit pas ;

"l'Europe vole son pain..."

il dit:

" le travailleur détaché, qui  vole son pain au travailleur déjà sur place".

Comme chacun peut le vérifier en écoutant son intervention.

Ce n'est pas beau de mentir, et de déformer les paroles du Gourou.

Rigolant

Manipulation ,il suffit d'écouter l'intervention en entier et l'on se rend compte que vous n'êtes qu'un enfumeur et un manipulateur au service de qui??

Et pour quelle organisation ou parti ????

"On a bien voté pour Mitterand et pour Hollande pour foutre dehors la Droite ( peut-être pas vous )."

Ben si, justement.

Moi aussi.

Et maintenant, j'estime que cela suffit.

Mélenchon refait exactement les mêmes promesses que Mitterrand en 1981: changer la Constitution de 1958, redonner le pouvoir au peuple...

mitterrand-rendre-le-pouvoir

Mais cette fois, je ne marche plus !

Et je dénonce l'imposteur !

Ras le bol de voter pour des candidats qui mènent campagne à gauche et qui, sitôt élus, mènent une politique de droite.

Depuis 1981, de Mitterrand à Hollande, en passant par Jospin (le premier ministre qui a privatisé le plus grand nombre d'entreprises autrefois nationales), vous ne croyez pas que nous avons été suffisamment roulés dans la farine ?

Vous allez encore voter pour un bonimenteur, politicien professionnel depuis quarante ans, sénateur à 35 ans avant de devenir député européen ?

Mais que faudra-t-il donc pour que vous compreniez enfin que ces gens se paient votre tête ?

© Vidéos Aurillac

JLM s'est prononcé pour le retrait de la loi El khomeri entre autres positions qu'il a pris. Et puis c'est le seul candidat à gauche qui peut battre Hollande. Cela me suffit. Vote utile en quelque sorte.

D'accord avec toi Lancêtre.

Cependant je ne pense pas que nous soyons dans la même configuration qu'en 1981. L'Europe à évoluée, peu importe comment. Aujourd'hui, en dehors des polémiques sur la probité de notre représentation : internationale  (Europe), nationale (France), territoriale (Régions) et locale (Communes), nous avons un sérieux problème technique. Je parle de l'adéquation de notre constitution aux mouvements institutionnels internationaux. L'Europe cherche à exister dans 100 ans, les Etats veulent exister aujourd'hui et les peuples veulent un avenir. Tu vois le problème de la temporalité ! merdique...

Dans la panoplie de rigolos qui se présentent à "La fonction suprême !!!", il y a de tout et surtout des gens à qui on ne peut pas faire confiance. Mais comme d'autres candidats le disent, il faut faire évoluer la constitution, voire en changer. Et je suis assez d'accord sur le principe. 

Mélenchon, lui propose de mettre en place une constituante. Je ne retiens que cette proposition pour formuler un choix.... Cela est léger j'en conviens, mais il est venu le temps de tenter d'abord la filière légale puisqu'elle s'offre à nous. Bien etendu, nos rigolos de la présidetielle et tous les intérêts sordides que recèlent ce pays, viendront tenter de dire "La Vérité", mais il nous appartient de participer à l'élaboration du modus opérandi de la mise en place de la constituante. Et c'est cela que j'attends comme explication de JLM. Comment compte t'il s'y prendre... Si l'explique, alors je verrais si je vote pout lui. Car l'important dans cette proposition, c'est qui participe à la constituante et pourquoi ? 

S'il n'y a pas de constituante je me verrais alors obligé d'admettre que tu as raison sur toute la ligne, mais le coeur saignant...

L'humain d'abord est pourtant une belle formule...

 @ Jean-Philippe Gillot l

"Mélenchon, lui propose de mettre en place une constituante."

Comment va-t-il faire ?

Si il suit la voie légale, constitutionnelle, la seule méthode me paraît être de faire un référendum approuvant la mise en place d'une constituante. Ou de réunir un congrès, mais il n'a aucune chance d'avoir la majorité qualifiée pour modifier la constitution

Or il ne parle jamais de ce référendum préalable. Ni de la modification de la constitution par un congrès

Propose-t-il de faire fi de la constitution, de convoquer sitôt élu une constituante ? Cela signifierait aussi qu'il ferait fi du conseil constitutionnelle, de la cour de justice européenne, de rompre donc immédiatement avec l'UE ?

Est-ce bien cela ?

S'est-il expliqué sur le sujet ?

 

nb: le plus probable me paraît être que comme FH pour le vote des étrangers, il déclarera "malheureusement je n'ai pas une majorité suffisante pour réunir une constituante"

ou encore "malheureusement l'UE nous empêche de mettre en place cette Constituante, nous allons donc négocier avec l'UE, et voir après .... ((sous-entendu ... jamais))"

 

Alors ça va saigner... C'est domage quand on peut l'éviter. Nous restons donc bestiaux en toute circonstance !

 

Mais laissez les les hongrois, ils sont la honte et ont toujours été la honte de l'Europe. Alors c'est bon hein, j' suis allé plusieurs fis pour me rendre en Roumanie, c'est des pscho rigides. Tout le temps à se poser en victime, ils avaient qu'à revoir leurs allinaces. On  est pour rien si ils étaient du coté du rideau de fer et s'ils n'aiment pas l'Europe pourquoi y rentrer?

Voilà les dicussions que j'ai eu avec des hongrois, jeunes, étudiants, en UK... la peine de mort c'est nécessaire, contre les bougnouls et contre la contraception et l'avortement et bien entendu, on peut y ajouter une haine farouche des roumains, enemis jurés de la première heure...

j'ai horreur de faire des généralités sur la population d'un pas, mais dans ce cas là, pas de doutes, ils sont tarés. ça c'est quand tu n'as pas la mer à proximité!

Commentaire à prendre au 2ème degrés... Vous l'aurez bien compris...

Rakosy... Sarkozy... si je comprends bien la racine de Homme c'est kozy ? 

Parce que nous on reste encore tenté par le système kosy. c'est chaleureux, intime, entre soi donc... Hummm

Est ce à dire que Kozy est synonyme d'infâme... comme quoi ces "étrangers" ils restent ce qu'ils sont... Voici un propos bien raciste... au temps pour moi. 

Aller p'tit nicolas médite... puis ferme ta G.... 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

11-9-16-king-peur-inconnu

dT

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

En quoi ce maurrassien de stricte obédience vous paraît-il "rouge" ?

Le "métissage effréné" compris comme un "plan maçonnique", voilà un discours qui ne nous rajeunit pas.

Surpris

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Message lamentable, raciste, digne de l'action française 

encore une preuve du passage de l'extrême gauche à l'extrême droite , sans doute un admirateur  de Soral ou dieudonné 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

http://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2016/09/30/mehdi-et-badrou-du-bondy-blog-le-grand-remplacement-c-est-nous_5006192_4500055.html

Je ne suis pas abonné mais je doute qu'il y ait une quelconque validation sur cette "théorie", ayant vu quelques émission du bondy-blog, du moins aucunement  sous l'angle "grand remplacement" par des immigrés ...

Regardez le commentaire ci dessus de lancer e, Robert brasillach je pense que la on peut parler dantisemitisme et de fascisme non? Le complot judéo- maçonnique cher à Maki c'est un terme de l'action française, que ca vous plaise ou pas 

je comprends que ça fait chier les lois françaises contre le racisme et le négationnisme quant on aimerait tant pouvoir dire tout le mal qu'on pense des métèques !!! 

 

'Un rouge-brun viendra ce midi. Je répète : un rouge-brun viendra ce midi. Message personnel. Ici Londres...'

Je dirais plutôt un brun de brun qui veut se faire passer pour rougeâtre. Un escroc.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

De quelqu'un qui cite le "plan Kalergi" (sans e à la fin), visiblement sans connaître un mot des écrits de ce monsieur (qui se réclamait de la tradition judéochrétienne, et qui voulait une Europe des peuples), on peut s'attendre à tout sauf à une discussion sensée. Pourquoi pas "le protocole des sages de Sion"?

Vous vous croyez sur "Je suis partout".

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

mais pourquoi venir sur un site de gauche? C'est ca qu'on ne comprend pas , allez discuter sur les sites identitaires, vous devez vous doutez suivi vos élucubrations ne trouveront pas d échos 

Haha 5 ans !?

Je pense que je n'y croyais pas à 18 mois... peut-être 15 mois... 

Waouh ! L'argument de M. Maki ! 

C'est bien plus intéressant que de colporter des arguments qui sont ceux de ceux qui en manquent.

Dites, je peux utiliser votre argument ? C'est libre de droits ?^^

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Eh bien dans ce cas allez sur des sites de l'ultra gauche, des trucs tellement à gauche qu'à la fin vous voterez pour Le pen en écoutant dieudonne et en lisant Zemmour ! 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Mieux vaut garder ses distances en effet.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Lorsque vous vous attirez les éloges de pareils admirateurs, peut-être devriez-vous vous interroger sur le bien-fondé de vos écrits...

Mais oui, mais oui...

En plus, vous nous prenez pour de parfaits crétins.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ah ouich ?

Qu'est-ce qu'un talmudiste selon vous ? 

C'est bien ce qui se passe et cela m'inquiète et m'attriste. 

Je suis aussi très en colère contre de nombreux dirigeants européens et contre beaucoup de ceux qui gouvernaient et gouvernent la France, mon pays.

Un Etat de Droit  ne doit pas s'apparenter(avoir des traits communs) à une mafia qui a réussi...

Orban était seul il y a encore peu, l'Autriche pourrait connaitre un basculement nationaliste, la Pologne l'a déjà fait et comme le phénomène se répand dans les pays anciennement derrière le rideau de fer

 

Dernières nouvelles de Tchéquie:

 Selon le Financial Times, le président tchèque va ainsi encore plus loin dans ses prises de position que le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

http://www.radio.cz/fr/rubrique/infos/le-president-zeman-propose-de-deporter-les-migrants-economiques-sur-les-iles-grecques-inhabitees

Vous allez en Hongrie... Regardez ici la xénophobie ordinaire.

CIDE: 1989 : Convention Internationnale des Droits de l'Enfant...

M. Holland, à ce jour, a mis plus d'enfants en CRA  que M. Sarkozy et cela ne pose de problèmes à personne.

Mais cela n'éxonère pas la droite française de vouloir faire encore pire que M. Holland (il n'y a qu'à lire les programmes). Et pire que M. Orban...(prévisions d'ordonances et de référundums ce qui à priori n'est pas cohérent).

La question est : mais pourquoi la diaspora hongroise comme toutes les disporas des autres pays ne prennent pas des positions publics pour ........

Ils sont rares les médias qui nous font réfléchir en nous faisant sortir de nos frontières. Et pourtant la Hongrie n'est qu'à 2 heures de chez nous.

 

Ce referendum Hongrois pose une question sans détour.

La diaspora Hongroise installée dans les pays de l'Europe de l'Ouest pense peut-être la même chose que leurs compatriotes; il suffisait d'y élargir le referendum.

Il ne s'agit plus ici d'accueillir des voisins européens, mais bien des immigrés venus d'autres continents (cités dans l'article : Syriens, Africains).

Imaginez un referendum identique, cad. en posant la même question dans les mêmes termes, ailleurs : Suisse, Luxembourg, France, Belqique, Pays-Bas, Royaume Uni (voir les motivations du Brexit) et même plus au Sud : Portugal, Espagne. Ce n'est qu'à ce prix qu'une analyse critique pourra être validée.

La vieille Europe désargentée n'a plus les moyens d'accueillir la misère du monde entier.

  • Nouveau
  • 01/10/2016 13:28
  • Par

bravo pour ton reportage Antoine.

La propagande est plus efficace quand il est plus facile d'écouter des mensonges que la vérité,mais elle ne change pas la vérité!(Orban,Le Pen,Poutine,Erdogan,Kaczynski.................la liste est longue!!!)

Et Sarkozy ? Aussi ?

"Moi aussi j'ai entendu des bulgares se dire effarés des noirs à Paris travaillant ds les hôpitaux". c'est le genre de discours qu'on entend aussi sur place hein et pas qu'au bistro. Par ailleurs, les touristes viennent en France avec les images d'une France blanche baguette accordéon encore véhiculée par le cinéma, la pub. ..Même des institutions culturelles françaises en Europe exportent les clichés. Il ne faudrait donc pas caricaturer en parlant d'un discours propres aux pays de l'est ou à ceux qui disent que c'était mieux avant la chute du mur ...

Raciste, je ne sais pas. Ceci dit la France est un pays profondément xénophobe.

Il s'agit tout de même d'une xénophobie de potache par rapport à des systèmes politiques où le concept de race est institutionnalisé.

Racisme colonial, xénophobie (dont islamophobie), repli national-identitaire, "notre culture" vs. "celle des autres"... Même terreau, mêmes ressorts, mêmes pièges, mêmes dérives, même danger mortifère, me semble-t-il.

Repli nationaliste et racisme : les pièges de l'identité culturelle − par Régis Meyran (2014), anthropologue (docteur EHESS) et chercheur associé au LIRCES (Université de Nice - Sophia Antipolis).

Gabas,Mokland,

 

Citez le reste de mon post,la majorité des bulgares ne supportent pas les gitans.

Une autre bulgare,qd je lui raconte choquée la phrase d'une voisine,Hitler aurait du tous les tuer,elle rigole,pour elle ,c'est bien dit.

Le chef d'Ataka veut faire du savon avec les gitans.

D'autres voisins,deux vieux copains se voient eux de purs bulgares car ils ont les yeux bleus.

Pour eux les noirs sont des singes,ils descendent direct de l'arbre.

Pas des humains.

Ce n'est pas de la xénophobie,c'est du racisme pur,un appel au meurtre.

Jamais entendu un bulgare défendre un gitan,jamais.

Pourtant,ça fait huit ans que je vis ds ce pays.

Ensuite la triste Pologne,réputée depuis longtemps ds le passé pour ses pogroms.

La Hongrie fasciste et sa marche de la mort des juifs de Budapest,actuellement un regain d'antisémitisme.

Alors dire que ce n'est pas spécifique aux pays de l'est le racisme...

Je vs épargne ce que j'ai entendu en Roumanie sur les gitans,pour la majorité ,ce ne sont que des animaux.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Vous concluez sur quelques chose d'essentiel. Idem pour les medias mainstream (Elkabbach, Pujadas, Calvi...) qui petit a petit adopte le champs lexical de la xenophobie.

En ces temps difficiles et mal-odorants, je comprends les raisons qui poussent l'antiracisme à désespérer, mais se focaliser sur elles me semble démobilisateur, voire contre-productif.

D'où me vient cette impression ? Il y a plus d'une paye, j'ai décidé d'arrêter la télé et de prendre l'air : de l'air, de l'air, ouvrez les frontières !

Automédication... et loin de moi la tentation du prosélytisme. Sourire

Vous ne regardez plus la TV et de l'air dites vous.

Aucun rapport avec moi,je vs explique ce a quoi je suis confrontée tous les jours,le pire racisme.

Je le vis toute l'année.

Alors là TV hein...

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Bien sûr qu'il y a les islamophobes, racistes, xénophobes, etc., mais pourquoi faire mine d'oublier tous les autres, ceux qui emmerdent Orbán, Valls et consorts ?

Quoi qu'il en soit, et pour parler poliment, ce soir Viktor Orbán l'a dans l'os... Sourire

Merci. 

Un pays qui peut élire un orban ne mérite aucun respect. Un pays qui est incapable de se débarrasser d'un orban, qui n'arrête pas de couiner dans la souffrance du monde ou qui pourrait "voter" pour un hollande-valls-lepen-macron-sarko-montebourg est en état de déchéance. Un pays dont la seule gloire est de produire des vw diesel ou des bombes est inutile au monde. Un pays où le seul "débat" sur l'"école" est hallal ou pas, wahhabite ou chrétien, dont le seul but est de devenir "riche" est en état de décomposition. La disparition de tels pays et le calme revenu sont un bien et soulageront la planète, l'univers et les oreilles du Créateur. L'énergie gaspillée ainsi économisée ne pourra que produire une forme de Vie plus belle.

Même pas calmé...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Tout est à jeter dites-vous. Qui couine si ce n'est vous avec votre commentaire grinçant. Vous inquiétez pas pour les oreilles du Créateur, depuis le temps, il doit porter des boules Quies.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Sans etre en désaccord avec vous sur le constat, je ne suis pas sur que l'explication par  "le néo-libéralisme de l'école de Chicago" soit une explication ultime, pour au moins 2 raisons :
 d'abord le niveau de vie moyen a augmenté de maniere substantielle depuis la chute du rideau de fer. Ensuite, l'UE a quand meme contribué pour 3,7 milliards de 2004 à 2006, et pour 22,4 milliards d'€ de 2007 à 2013 et le florin n'a pas été remplacé par l'euro, ce qui veut dire que la politique monétaire de la BCE n'a pas d'effets sur eux.

Mais bien entendu, cela n'infirme rien de ce que vous dites : il est bien plus facile de mettre les difficultés quotidiennes sur le dos des roms, des émigrés ou de l'UE en appuyant sur une soi-disant perte de souveraineté, c'est une recette qui marche tres bien et pas que la-bas.

Ce qui manque cruellement a l'UE, c'est une volonté politique claire de lier les subsides européens et la non-taxation des produits exportés vers le reste de l'Europe à un abandon de cette politique fascisante: le gouvernement ne tiendrait pas 3 mois sur fond de chomage de masse (il est a 5% aujourdui). Et ce ne serait d'ailleurs qu'un prolongement de ce que les Grands Bretons risquent de subir: pas d'acces libre au marché européen si tous les citoyens  de l 'Est en l'occurence ne peuvent circuler librement. Ce n'est d'ailleurs pas la moindre ironie que ce soit l'Angleterre de l'anticommuniste Thatcher qui ait poussé l'Europe à s'étendre à l'Est pour ensuite refuser ses citoyens aujourd'hui.

Intéressant....

Je remarque aussi que la "petite" Hongrie est entourée de pas moins de six pays très différents.

Sur le référendum d'Orban, mieux vaudrait que les Hongrois s'abstiennent en masse plutôt que de voter blanc, car en votant blanc, ils feront monter le taux de participation. Or, Orban a besoin qu'il atteigne au moins 50% comme rappelé dans l'article..Il semble y avoir beaucoup plus de chances de faire en sorte qu'il n'atteigne pas cette barre que de chances qu'une majorité vote contre ..

Salut Sycophante, 

C'est vrai... mais dans la Hongrie profonde, rurale, ou à Sopron, ne pas participer c'est aussi s'exposer au Jobbik... Et cela c'est aussi beaucoup demander. 

A Budapest les choses seront différentes. 

Il serait intéressant de savoir comment Szeged va voter à la frontière roumaine... 

 

Salut Xipetotec, 

La Hongrie est aussi le premier pays de l'UE a avoir tenté de refiler un passeport hongrois aux minorités magyarophones en Slovaquie et surtout en Hongrie... 

C'était les premiers pas d'Orban à la tête de ce pays. 

Faut le faire, mettre sur le même plan Imre Nagy et V. Orban. Xi, tel qu'en lui-même. S'est trompé d'époque. Quel troisième secrétaire de Jdanov il eût fait !

En tout cas, ton commentaire ne manque pas de piment.

Salut Michel, 

Ca sèche...

Au fait pour Imre Nagy, on parle bien de ce qu'en on fait les nationalistes. 

A la fin de l'ère Kadar, il était déjà une icone

Récupérer  un bonhomme ou une bonne femme, c'est toujours faisable. Crois-tu que Jeanne d'Arc soit heureuse, d'être ainsi utilisée par n'importe qui ?

Seulement, Xi a écrit : en 56, Pascal...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Tu parles de la première femme au foyer... Un peu de respect. 

Quant à Jdanov il n'avait pas besoin de premier secrétaire...d'icones plutôt.... 

Quel humour hara-kiriesque, au début ! Là, tu nous rajeunis tous.

Oui j'ai toujours été altruiste dans l'âme.... 

Ce n'est absolument pas le sens de mon commentaire. Seulement, êtes vous capable de le comprendre, de lire un truc sans mettre en branle votre mécanique idéologique ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Il semble que, enfermé dans votre labyrinthe idéologique du reste difficile à décrypter – j'en reparlerai peut-être bientôt, sans m'appesantir sur vous particulièrement – vous ne compreniez pas le sens même de ce que vous écrivez. Pauvre Xi, opaque à lui-même et grand incompris !

C'est un peu la paille et la poutre votre intervention, car question mecanique idéologique vous en etes l'incontestable champion, cf "la revolution fasciste de 1956", incontestablement déclenchée par des adeptes du monde libre j'imagine, pour reprendre la terminologie d'une époque qui vous va comme un gant.

Quelle blague de derrière les fagots.

Faut tenir bon Viktor !, Belzébuth et Lucifer, son très contents de toi, mon garçon !

On en oublierait l'antisémitisme, une autre tradition historique chère à la Hongrie ! Ce pays a collaboré avec les nazis à l'extermination des Juifs, et au lieu d'en tirer le bilan, continue à bramer son antisémitisme : en 2012, comme le rappelait Europe1, « dans le programme national d'enseignement de la littérature, l'étude de quatre auteurs de l'entre-deux-guerres connus pour leurs écrits antisémites devient obligatoire. »

De plus, le parti d'extrême-droite (16,9% des voix) est ouvertement antisémite, et qu'Orban, le président hongrois, refuse de le désavouer...

Pourtant, il n'y a pas plus bête qu'un raciste ! Exemple du Hongrois antisémite qui découvre qu'il se hait lui-même :
http://www.liberation.fr/planete/2014/01/26/hongrie-l-antisemite-devenu-loubavitch_975633

 

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Remarquable article, car article remarquable, à la forme ou la façon d'un ethnologue voir d'un sociologue allant voir, observer, comprendre la situation sur le terrain ; et pas "dans un terrier électronique" pour reprendre une jolie formule d'un intervenant du dit article.

Peut-être une question... Il y aura les abstentionnistes n'osant s'afficher nous dit-on en substance, et/mais pour ceux qui diraient oui à l'accueil des migrants, seront-ils fichés à la façon de la police du pauvre reich ou de la stasi ?

Ah cette vieille Europe et ses chancres idéologiques !

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Pauvre Europe, il n'y a rien de plus minable que ce machin. Ils n'ont aucune conviction, se laissent marcher dessus avec le sourire et en plus ils nous demande de voter pour eux. Mais ils sont tout de même grassement payé à rien foutre. Si l'Europe existait encore la Hongrie devrait être expulsée et condamnée à rembourser toute les subventions qu'elle a reçues de l'Europe.

Suggestion pour la prochaine consultation :

Acceptez-vous qu'on vous prenne pour des cons, par référendum, avec des questions biaisées ?

 

  • Nouveau
  • 01/10/2016 22:07
  • Par

Superbe article. Il y a des jour on a envie de se désabonner, mais pas ce soir.

  • Nouveau
  • 02/10/2016 02:11
  • Par

En Lituanie, une campagne anti-racisme a fait l'effet d'une bombe en 2015. Filmé en caméra cachée, des personnes qui pensent venir participer à un casting sont accueillis par un homme noir qui s'adresse à eux en anglais : « Excusez-moi, vous êtes lituanien ? S'il vous plait, pouvez-vous traduire cela pour moi ? C'est ma page Facebook, quelqu'un m'a envoyé ça... »

http://www.dailymotion.com/video/x2mqas2

Superbe !

Le Capitalisme a autant besoin de semer le racisme que de semer la misère. Orban ne craint absolument rien, il peut continuer à dire et faire ce qu'il fait sachant que l' Union européenne ne bougera pas le petit doigt pour améliorer le sort des populations  (en Hongrie comme ailleurs dans l'Union européenne).

 

Référendum anti migrants en Hongrie, voyage au bout de la xénophobie.

Quelque soit le résultat du  référendum en Hongrie, il subira le même sort que le résultat du référendum en Grèce, (ce n'est pas les grecs qui sont xénophobes mais les banquiers qui ont peur de ne pas ramasser assez de fric), et le rejet de l' Union européenne en Angleterre par les électeurs.

 Les oligarques qui gouvernent l'Union européenne et chacun des pays de cette union , ignorent les populations sauf pour les instrumentaliser et trouver des boucs émissaire à jeter en pâture afin de garder le pouvoir.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 02/10/2016 10:00
  • Par

(pour s'amuser)

en lisant l'article, et les commentaires, je constate que les Hongrois sont très très xénophobes, racistes, que c'est historique, et qu'ils sont vraiment moches, moches  ... Et que leurs voisins, ce n'est pas mieux.

N'est ce pas exactement le portrait de nos  pauvres pauvres, qui sont comme eux très très xénophobes, racistes, que c'est historique, et qu'ils sont vraiment moches, moches  ...

Heureusement qu'il y a nos intellectuels et bobos, bons, généreux, et beaux, beaux ...

J'aimerai bien être bobo, mais j'ai beau bosser, je ne trouve pas la tune.

Aidez moi à être beau, beau.

c'était "(pour s'amuser)" *

cela ne méritait pas une réponse sérieuse, et juste.

Tout au plus, pour rester dans le même registre, vous auriez pu écrire::

"t'es vraiment moche, restes le"

 

* je ne met nullement en cause l'intérêt de votre reportage, ni l'intérêt de l'apport de nombreux commentateurs.

nb: comme dans toute plaisanterie, il y a forcément de l’ambiguïté. Mais si il n'y a pas d’ambiguïté, il n'y a plus de plaisanterie, mais du sérieux.

 

La règle de la concurrence entre les salariés qui régit l'Union européenne au mépris des lois héritées des luttes nationales, ne serait-elle pas un peu responsable de "l'émiettement" ? La "xénophobie" surgirait-elle de nulle part ? De classes "frustrées" (drôle de conception de la lutte des classes) ? Pour la bourgeoisie européiste, qui aspire à contrôler l'ensemble du continent jusqu'à l'Oural, la libre circulation des capitaux et de la main d'oeuvre ne réalise-t-elle pas le rêve de l'abolition des frontières ?

Vous etes completement à coté de la plaque et racontez n'importe quoi, en prenant vos obsessions récurrentes pour des gages de vérité: la concurrence entre salariés ne se fait certainement pas au détriment des travailleurs des pays de l'Est puisque les entreprises qui s'y installent offrent du travail et des revenus qui n'existaient pas au temps du paradis soviétique. Si  des travailleurs ont à se plaindre c'est plutot ici que là-bas ou le taux de chomage est de 5%, ce qui est certainement plus que du temps soviétique (forcément, les statistiques n'existaient pas ;-) mais définitivement moins qu'en France.

D'autre part, je tiens quand meme à signaler que l'UE avec "sa bourgeoisie européiste" a contribué pour plus de 22 milliards d'€ entre 2007 et 2014 au budget de la Hongrie de Orban, ce qui n'est pas rien.

Ce qui manque à l'Europe, c'est une volonté politique claire pour mettre un terme aux délires d'Orban en posant un choix tres simple: soit la Hongrie arrete son aventurisme fascisant et se plie aux décisions européennes en matière de réfugiés et de droits de l'homme, soit elle est exclue de l'Europe, avec demande de remboursement des fonds et taxation de tous les produits exportés de Hongrie vers le reste de l'Europe. Face à une telle fermeté, le gouvernement d'Orban ne tiendrait pas 3 mois, à moins évidemment qu'il ne demande à Poutine de venir pacifier les émeutes comme ses prédecesseurs l'ont déja fait avec brio...

  • Nouveau
  • 02/10/2016 12:58
  • Par

Il est clair qu'en cette "Union européenne" où la concurrence des produits culturels est libre et non faussée, du moins sur le papier, le commerce du racisme, de la xénophobie, etc., est une affaire qui marche : sur fond de « Vive la crise ! » et racisme d'Etat aidant, son chiffre d'affaire est en forte progression.

« Les Hongrois sont racistes », « les Bulgares sont racistes », etc., d'ailleurs « tous les pays de l'Est sont racistes », dit l'un, et l'autre de répondre ok mais les Français aussi, Chagrin, Pitié, et caetera.

Force est de constater qu'antisémitisme, islamophobie, racisme, et xénophobie n'ont pas l'exclusivité de l'essentialisation, ni celle du sophisme.

"Brexit" égale "repli indentitaire", "Frexit" et "Grexit" aussi, ça rassure l'entre-soi européen... mais est-ce bien raisonnable ?

Passion de l'exclusion, quand tu nous tiens... Je dis ça, je dis rien !

« La conscience, c'est le chaos des chimères, des convoitises et des tentations, la fournaise des rêves, l'antre des idées dont on a honte ; c'est le pandémonium des sophismes, c'est le champ de bataille des passions. » [Victor Hugo, Les Misérables]

Ce petit pays a produit d'excellents écrivains. On l'a récemment signalé (notamment Marc Tertre) dans le fil de commentaires du billet consacré au renouveau – certes minoritaire – de l'humour hongrois.

On peut découvrir avec intérêt Deszö Kosztolányi, auteur du roman "Anna la douce". Pour ne fatiguer personne, cette courte citation, extraite de la nouvelle "Le traducteur kleptomane" – qui ne pouvait que m'intéresser :

"Nous avons tenté de prouver que c'était un kleptomane et non un voleur. Cleptomane est en général quelqu'un qu'on connaît, voleur quelqu'un qu'on ne connaît pas."

Le traducteur cleptomane et autres histoires, traduit du hongrois par Ádám Péter et Maurice Regnaut, éditions Viviane Hamy.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Bon, puisqu'il s'agit de refonder l'Europe, ne serait-il pas temps d'exclure ces pays qui visiblement n'adhèrent à aucune des valeurs censées être le ciment de ce projet. Cet argent qu'on leur verse et qui est la seule chose qu'ils acceptent serait beaucoup plus utile pour consolider une Europe des 9, 10, 11 ou 12 (ce qui reste à définir) . Les valeurs actuellement pronées par la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie etc... sont beaucoup plus proches de celles de la Russie, ils auraient leur place au sein d'une URESS (Union des Républiques Ex Socialistes Soviétiques) dirigée par son Altesse Vladimir.

« Les valeurs », ciment du projet européen : EFSF, ESM, Fiscal Compact, Irish Protocol, PEPS, Schengen Agreement, SEA, Six-Pack, TA(s), TEU, TFEU-ESM, TL, TM, TN, Two-Pack... J'en ai oublié ?

Ah oui ! Y'a aussi l'ECHR et son article 9 : « Everyone has the right to freedom of thought, conscience and religion; this right includes freedom to change his religion or belief and freedom, either alone or in community with others and in public or private, to manifest his religion or belief, in worship, teaching, practice and observance. »

Suite à "Brexit" impromptu de la perfide Albion, je propose qu'on traduise la chose en français, pour édification des pipoles de la laïcitude radio-télévisée, et aussi en catalan, pour Manuel Valls.

PEPS & Six-Pack...!!! Votre analyse semble tellement documentée et savante qu'on aimerait un peu plus de précisions pour éclairer notre ignorance.

M'enfin... Nul c'est censé ignorer la loi !

bonjour, j'allais mettre un post, car lu sur un  site  presse belge.. je vous laisse expliquer le pourquoi de l'invalidité.

Mais ce n'est malheureusement pas terminé à travers l'Europe...

Quelle surprise : un commentaire de l'auteur du billet est sélectionné par Mediapart...

C'est totalement inattendu !

Donc Walter Dezső avait vu juste.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Les Hongrois ont eu le courage de rendre ce référendum nul. 

C'est tout à leur honneur. 

@ Anne Guérin-Castell

Il (Walter Dezső) n'était heureusement pas le seul. La réalité a bien voulu être prise pour ses désirs...

Ce référemdum est donc légalement nul !

Mais qui peut penser que le pouvoir en place en Hongrie soit concerné par la légalité ? :-).

POur Orban, le peuple a dit non, c'est tout ce qu'il retiendra. Comme il s'assied (je reste poli ;-) ) sur les ukaze de Bruxelles et que Bruxelles est surtout préoccupé de continuer le plus rapidement possible la bankstérisation de l'UE, on peut donc considérer que Orban a "gagné" !

Sourire

Bonne nouvelle ! Le non aurait atteint 95% des votants mais une majorité d'electeurs a préféré rester chez elle plutôt que de cautionner cette lamentable opération d'Orban. La participation ne depasserait pas 45% alors qu'elle devait atteindre au moins 50% pour que ce référendum soit valable...

Ce dernier est donc desavoué, quoi qu'il en dise..

Une bonne nouvelle; 

Signalons que chez M. Poutine, aux dernières élections législatives (à la Douma), le taux de participation a été de 40 % .

Ce qui n'invalide rien du tout. Si M. Orban reconnaît son référendum frappé de nullité, il se montrera supérieur, en la matière, à M. Poutine.

@ Sycophante

"Bonne nouvelle !"

Vraiment ?

Cela dépend pour qui.

Certainement pour tous ceux qui sont contre l'accueil des migrants,

car 45%x95% du corps électoral, cela fait 42% du corps électoral, ce qui est loin d'être négligeable.

 

nb: et, il semble, les opposants plus ou moins conduits à se réfugier dans l'abstention, ce qui est vraiment le signe de leur disparition politique.

Certes cela fait 42% pour Orban, mais cela ne fait pas une majorité et les opposants avaient appelé au boycott comprenant que s'ils ne pouyvaient pas gagner ce référendum, ils pouvaient en revanche l'invalider...Donc, oui, je trouve que c'est une bonne nouvelle.

La différence est qu'en Hongrie la règle est qu'un référendum n'est pas valable que si la participation électorale est inférieure à 50%. Rien de tel pour les élections législatives en Russie (et pas davantage dans les autres pays d'ailleurs).

Cela dit, 40% de participation en Russie, cela prouve que la majorité des Russes ne se fait pas d'illusions sur la portée de ces élections législatives..Elles comptent pour du beuure ou pas loin...

(pour s'amuser) *

"Donc, oui, je trouve que c'est une bonne nouvelle."

ollé ! ollé !

42% des inscrits en France pour MlP en 2017: la bonne nouvelle !

même pas la majorité absolue ! nulle !

d'ailleurs pour contester sa victoire assurée au deuxième tour,  aucun candidat ne s'était présenté contre elle. L'abstention était la meilleure défense pour mettre en cause sa légitimité. Et on a gagné: 55% d'abstention !

 

* votre point de vue est ce qu'il est, je ne reviens pas dessus, mais il me paraît trop drôle, alors je m'amuse.

À comparer tout de même à la proportion de l'électorat qui se serait abstenue s'il n'y avait pas eu d'appel à boycott. À moyen terme, je ne suis pas sûr que tout cela profite à l'opposition, tant le refus d'un référendum paraît problématique sur le plan démocratique.

Merci pour ce moment musical, Grain : Franz écrase Viktor.

Quand l’Europe s'ouvrait aux Hongrois

En 1956, près de 200 000 Hongrois fuient la répression. Les pays occidentaux se coordonnent pour accueillir cet afflux soudain de migrants. La dureté de la Hongrie de Victor Orban à l’égard des migrants contraste avec cet épisode de l’histoire, et choque certains Hongrois de Suisse (à lire là: http://linkis.com/www.letemps.ch/suiss/BWlmT )

 © Le Temps © Le Temps

Echange (sauvegardé) glané sur un autre fil :

  • 05/10/2016 15:37
  • Par Gabas

Pfffffff ! Tout a commencé par une de ces "breaking news" (désolé, cher monsieur Toubon) susceptibles de relancer l'actualité ou la clôturer...

Hulala's touite (sorry) : « Le saviez-vous ? Le révérendum est invalidé. Résultats détaillés dans quelques instants. #Referendum Hongrie ».

L'auteur de l'article s'empresse de relayer la chose, et pour que nul n'en ignore, la pelle à sucre ("scoop" en anglais) se hisse (et haut) en tête de gondole, via auto-recommandation antoinesque,  alḥamdulillāh !

Wesh wesh « Quelle surprise : un commentaire de l'auteur du billet est sélectionné par Mediapart... C'est totalement inattendu ! »... Et vlan, pass'moi l'éponge ! Rigolant

La salle (amusée) : « Haha »... En français : lol !

Réplique du moqué (meskine1) : « Mon prétendu commentaire s'avère, très exactement, une capture d'écran d'un gazouillis (tweet pour les franglaisants) de l'excellent site d'informations en français Hu-lala.org (consacré à la Hongrie et à l'Europe centrale), dès l'annonce du résultat de ce référendum magyar – objet du reportage à Sopron. Il s'est donc agi de sélectionner une information utile aux lecteurs. »

Jusque là, todo va bene... Mais contre-attaque fulgurante de l'antoinitude : « Il faut peut-être avoir atteint l'âge de la retraite des cardinaux et membres des dicastères romains (75 ans) pour y voir – cataracteusement ! – le mal à dénoncer, en un commentaire de vieil aigri quand il n'est point égrillard (contrepet quand tu le tiens !)... »

Y peut pas s'en empêcher... Aïe aïe aïe, mon frère ! Et sa censure, c'est nul de chez Nul, enfin je trouve. Bon, moi vieux con mais d'humeur guillerette (présentement), je m'autorise à m'immiscer, hors sujet peut-être ?

https://www.youtube.com/watch?v=E_zii-1JdBQ, j'adore !

Jean-Luc (militante de base) : « Oui, avant de raconter une histoire d'amour, faut penser à tout ça »... Ici, autocensure à bibi, désolé !... SourireBisou  Re-militante (de base) : « En fait, on s'aperçoit que tout ce qui se passe autour des gens joue un sacré rôle dans ce qui se passe à l'intérieur d'eux »... Et en ce moment, il s'en passe, des choses !

Conclusion de Mme la Maire : « Les berges sont à vous ! »... Oui, je sais, tout le monde la connaît. Tout le monde connaît Mme la Maire ?  Surpris

Ok, je sors ! Que vive la liberté d'expression, et fuck la censure.

Cordialement

(1) Meskine miskine, c'est juste pour aérer la langue.

Mais contre-attaque fulgurante de l'antoinitude : « Il faut peut-être avoir atteint l'âge de la retraite des cardinaux et membres des dicastères romains (75 ans) pour y voir – cataracteusement ! – le mal à dénoncer, en un commentaire de vieil aigri quand il n'est point égrillard (contrepet quand tu le tiens !)... »

L'infortuné atteint d'antoinitude galopante (affection incurable) dont le principal argument, quand il en a un, c'est de s'attaquer à l'âge du contradicteur, n'aura pas attendu, lui, l'âge de la retraite pour se révéler prématurément et fortement aigri.

PS - Le cerveau sans doute obscurci par son incoercible aigreur de plumitif aux tirages plus que médiocres, ledit plumitif dont la préciosité tarabiscotée est le seul talent, n'a même pas été capable de mener à bien sa laborieuse tentative de contrepet amorcée avec "aigri" et "égrillard".

C'était pourtant élémentaire :

"Mieux vaut un gars égrillard qu'un gaillard aigri".

Le drame de ce Trissotin, narcissique au point de s'auto sélectionner (l'exemple que donne Gabas est un parmi bien d'autres), c'est qu'il n'est même pas gaillard.

Mais il est bel et bien tragiquement aigri. Et c'est un euphémisme...

PS2 - Il n'a pas de chance le Diafoirus local : je n'ai pas la moindre cataracte...

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous