À la COP26, le double jeu hypocrite d’Emmanuel Macron

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Glasgow (Écosse).– Il était près de 16 h 30 ce lundi 1er novembre quand Emmanuel Macron a lancé à la tribune de la COP26, à Glasgow : « Nous savons que notre objectif, c’est 1,5 °C pour la fin du siècle. Nous savons qu’aujourd’hui, nous n’y sommes pas. Notre trajectoire actuelle nous amène à 2,7 °C. La clé de notre action collective est que, dans les jours qui viennent, il puisse y avoir suffisamment d’engagements pour revenir au 1,5 °C. »