L’opposition turque interpelle Erdogan sur les placements offshore de son clan

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant.-  Kemal Kiliçdaroglu, le chef de la principale formation d’opposition turque, a rouvert mardi 28 novembre le dossier déjà bien garni des accusations de placements occultes à l’étranger visant le président Recep Tayyip Erdogan et son entourage, en transportant cette fois-ci la polémique au Parlement.